News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un Bongo Bis, Président du Gabon, non élu par son peuple

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 21 Octobre 2009 à 10:51 | Lu 3986 fois

LVDPG, nous assistons une opération de séduction du nouveau pouvoir à Libreville, un président non élu par le peuple Gabonais, du jamais vu, pour un pays démocratique. Les Gabonais sont - ils aveugle après 42 ans du père et maintenant le fils ? Les Gabonais sont - ils prêt pour accepter un Bongo bis ?



Gabon : Un Bongo Bis, Président du Gabon, non élu par son peuple
Je romps, donc je suis. Ainsi pourrait-on résumer l’ambition du tout nouveau président du Gabon, Ali Bongo non élu par le peuple Gabonais, de marquer une rupture avec la pratique politique laissée par son père, feu Omar Bongo Ondimba. Par une série de mesures, prises lors de son premier conseil des ministres, tenu le lundi 19 octobre 2009, « Baby Zeus », comme on l’appelle dans certains milieux, prévoit un séisme dans le train de vie d’un Etat peu économe des ressources du pays.

Restreint à 30 postes (contre 44 dans le précédent), le nouveau gouvernement vient en effet d’annoncer la suppression du cabinet privé du chef de l’Etat et de nombreux postes de hauts représentants (hauts- commissaires, hauts conseillers, coordonnateurs …), la fin des dispendieuses cérémonies d’installation des ministres (il est désormais interdit à ces derniers d’aller fêter leur nomination au village) et l’organisation d’audits dans la Fonction publique.

En outre, il a été décidé de la retenue sur salaire en cas de grève. Avec comme signal fort, le rappel au pays de Philibert Andzembé, jusque-là gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), pour son implication présumée dans le détournement de 19 milliards de francs CFA. Le même sort attendrait tous les Gabonais trempés dans ce scandale. Une révolution dans cet émirat pétrolier de l’Afrique centrale. Et les détournements du clan Bongo à l'étranger ! des biens mal acquis.

Venu au pouvoir parce que fils de …, Ali ose le geste iconoclaste qui lui permettra de se faire un prénom à défaut de pouvoir se faire un nom. Il veut s’affranchir de la tutelle d’une vielle bureaucratie politico-administrative, qui a cannibalisé le Gabon pendant 40 ans de corruption, de laxisme, de prébende et de toutes sortes de prédation.

Alors, on ne peut que saluer cette ambition du nouveau locataire du palais du bord de mer de se poser comme le préfacier d’une nouvelle ère de gouvernance. Mais jusqu’où peut aller Ali, le rectificateur, vu qu’il est lui-même un pur produit du système, dont il veut se démarquer aujourd’hui ? Pourra-t-il tenir la bride au tout-puissant clan Bongo, qui contrôle tous les secteurs stratégiques de l’économie et de l’Administration ?

Des questions qui méritent d’être posées, car si le Gabon est ce qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire riche en ressources naturelles mais sous-développé, c’est en très grande partie à cause de la patrimonialisation de l’Etat durant les quatre décennies du règne de Bongo-père. Assurément, le combat ne sera pas aisé pour Ali, qui entend nettoyer les écuries d’Omar. Pour autant, il ne doit pas être abandonné.

Un probleme fondamentale, suit le nouveau Président du Gabon, non élu par son peuple, les Gabonais ne veulent plus des Bongo, "le Gabon n'est pas une monarchie" disent les Gabonais, pire encore, au Gabon, il suffit d'avoir des armes pour s'imposer au pouvoir, avec le soutien de la France, alors les Gabonais sont - ils prêt pour accepter un Bongo bis ? l'avenir nous le dira.

Mercredi 21 Octobre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 3986 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par moueligeorge le 21/10/2009 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement, certaines interventions dans ce site, demontrent combien les gabonais sont fier de l'etat d'esprit. AAAAAAAA. dans deux ou trois ans vous allez bien laisser vos intestins soit au marche, a l'ecole , dans les rues, les depots de boissons, ou les endroits public, ceci ecoutez bien parce que vous n'avez pas voulu prendre votre destin en main, C'est normal qu'on vous traite encore commes des esclaves. ne soyez pas surpris de votre sort. c'est cela que vous voulez. Qui ne mot concent. Vous voulez que Mba obame le boureau de bongo pere vous libere, Ou Mamboundou. Ils sont aussi citoyens comme vous non. Ils ont essayer de lutter pour vous...[

20.Posté par AKANDA le 21/10/2009 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Chers amis,
Je souhaite vous apporter quelques nouvelles qui certes n’entrent pas dans le schéma conventionnel de la pensée actuelle mais qui à quelques égards, pour ceux d’entre nous qui veulent comprendre ce qui arrive à notre pays et au peuple gabonais tout entier, peut éclairer quelques lanternes disposées à vouloir comprendre le pourquoi du comment des choses.
Je ne suis pas un grand lettré ni un super diplômé avec 10.000 parchemins honnêtement mérités.
Il s’agit de la GUINEE KONAKRY.
Alors que l’état de santé du Président Lansana Conté était préoccupant, les généraux s’étaient réunis pour parer au plus urgent.
Ils ne purent s’entendre, victimes de divisions ethniques ; les Peules voulant eux aussi passer au pouvoir. Face à ce blocage, une solution fut trouvée. Remettre le pouvoir a un homme de paille. Cet homme fut également trouvé. Un militaire attaché au service du Président souffrant et travaillant pour lui dans la « récolte » des dividendes générés par la vente du carburant. Ce militaire se nomme DADIS CAMARA, il est Capitaine. Contacté, il accepte d’organiser la prise du pouvoir et prend les commandes pour le compte des généraux divisés.
Cet homme appartient à une ethnie minoritaire, chrétienne, habitant les zones boisées du pays appelées la Guinée forestière.
En prenant le pouvoir, il accepte les conditions qui lui étaient dictées. Rappelez-vous que la France avait déjà décidé de travailler avec lui !
En regardant de plus près, il se rend compte qu’il n’est qu’une marionnette de service et constate qu’il peut remettre de l’ordre dans les affaires du pays. C’est ainsi qu’il décide de remettre en cause les contrats d’exploitation des minerais du pays (contrats signés par Lansana Conté avec des multinationales) et d’augmenter considérablement la côte part de la Guinée. C’est à partir de là que va commencer ses problèmes avec la France et tous ceux qui sont pilotés par elle.
L’armée canalise la manifestation et la dirige vers le stade ou les portes sont grand ouvert puis refermées enfin mitraillage des manifestants. Le Président ne reconnaît pas avoir donné l’ordre de tirer sur la foule.
Je me rappelle avoir suivi dans une chaîne africaine un reportage sur la Guinée. Le Capitaine Dadis Camara rendait visite aux personnes qui étaient victimes des tires de l’armée puis il a été acclamé par la foule.
Ce Capitaine, si çà se trouve, il n’est certainement pas franc-maçon. Il veut empêcher la ruine de son pays comme c’est le cas ailleurs. 150 tués certes mais ou est la différence avec les 60 tués de Port-Gentil ?
Pourquoi ses 150 personnes ont été tuées ?
Est-ce pour permettre aux multinationales de continuer leur gabegie ?
Est-ce réellement pour un souci de démocratie ?
Dans ce cas, pourquoi tai t’on les 60 morts pour la même démocratie à Port-Gentil ?
D’un côté 150 tués avec la France qui est prête à envoyer son armée pour libérer le pays des tueurs.
De l’autre 60 tués avec la France qui envoi son armée pour maintenir les tueurs.
Trouvez- vous cela normal ?

19.Posté par ALI 9 le 21/10/2009 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si tu veux le changement......ALI BONGO ONDIMBA.
en tout cas,moi j y crois.

18.Posté par Femgab le 21/10/2009 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour mes frangins , quoi que ce sois qu ali le gros fasse , ne l'accepter jamais , mm s il donne une maison a chaque gabonais du gabon , il faut lui dire NON jusqu ' a la fin , excuse moi je j'aime pas ali bongo je ne l ai jamais aimer et je ne l aimerais jamais meme s'il m offre la vie eternel je l aimerais pas je le deteste a un point personne peut imaginer voila.

17.Posté par St.Michael le 21/10/2009 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous ceux qui connaissent les valeurs d’une République Démocratique, Libre et Méritocratique ne reconnaîtront jamais AliBen 50 ans (dont l’acte de naissance a été fabriqué en (Mai 2009).
Aliben part dans cette aventure folle avec un handicap cumulé de –42x365 = - 15,330 jours hérités de son père adoptif et 7 jours de massacre des citoyens inoffensifs avec disparition de corps à POG pour son passage en force. Quoi qu’il fasse AliBen va échouer.
By the power of GOD the true moment is still to come. God bless Gabonese People.

16.Posté par Ali9 le 21/10/2009 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je m'appelle Ali9, le nouveau président nommé du gabon. J' ai fait revenir les anciens voleurs de l'époque de mon papa dans l'arène de mon pouvoir. il s'agit de:

- Gustave Bongo, PCA de BICIG
- Hubert Minang Fils, Secretaire Général de PME

Voici pour l'info pour ceux qui n'ont rien remarqué. Vous pouvez vérifier sur le site RDPG.ORG

Pour un Gabon pourri que nous allons vous laisser.

15.Posté par Hella le 21/10/2009 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut boycotter les Transports Sima pour les personnes qui vont dans le grand Nord et il comprendra qu'on ne joue pas avec le peuple. il faut qu'il soit le premier en crise. Comme ministre il n'aura pas grand chose à la fin du mois et il s'en rendra vite de son erreur d'accepter de rentrer dans le gouvernement.

14.Posté par nietszche le 21/10/2009 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si nous acceptons un ABO-bis, pourquoi pas un Bongo-bis ? Pour reprendre le moto de cette reflexion, Bongo ne s est il pas excusé aupres du peuple, fustigeant le systeme autour de lui ? N a t il pas lui meme plaidé pour le peuple ? Ou aurait il fallu qu il entrasse a l ugp ou un parti d opposition ? Folle logique ? non!. C est juste le reflet du mirroir de la nouvelle opposition. Mais contrairement à certains flateurs, laissez constater que ici avec ce pedegiste là, c est desormais un programme et des idees. Le peuple qui lui n a pas besoin de tuteurs ( comme beaucoup aiment à penser) apprecie. Et messieurs les eclairés, laissez lui au moins cette petite parcelle.

13.Posté par delaudasse le 21/10/2009 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut faire une belle liste et la diffuser par tous les moyens:
ceux qui sont dans la barque Ali Ben... boycotter leurs affaires de famille (commerce, transport, etc....) créer une médaille de l'opposition et la décerner à ceux qui démissionneront. Cette liste pourrait très bien exister sur un site par ordre alphabétique et compléter aux fur et à mesure des nominations. Il faut que les gabonais qui se connaissent sente qu'ils sont observés.

12.Posté par Letrenteaout09 le 21/10/2009 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un audit du patrimoine colossal des Bongos est exige pour que les Gabonais donnent du credit a ces mesures. Ensuite il faut nous edifier sur l'existence de 3 actes de naissance pour un seul individu et enfin Ali9 doit demissionner de son poste de president usurpe. Ce n'est qu'apres tout ca qu'on commencera a l'ecouter. Pour l'instant, ce n'est que du vent ! Regardez-moi ce DG des Hydrocarbures, est-ce vraiment serieux pour ce pays, pour ceux qui ont du temps, demandez a Shell ce que ce brave homme y faisait.

1 2 3

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...