News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - UPG-Awendjé : Quel positionnement aujourd’hui?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 7 Janvier 2015 à 07:52 | Lu 1477 fois

En dehors de quelques sorties médiatiques contre Moukagni-Iwangou, président de l’UPG-Loyaliste, le secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais – tendance Awendjé, incarné par Mathieu Mboumba Nziengui et Bruno Ben Moubamba est insaisissable sur son positionnement politique.



Lors du meeting du Front uni de l’opposition pour l’alternance à Port-Gentil le 22 novembre dernier, la représentation portgentillaise de l’UPG-Awendjé avait demandé à ses adhérents de ne pas se rendre à ce rassemblement politique. Curieuse façon de concevoir l’opposition au régime d’Ali Bongo. L’UPG-Awendjé avait ainsi laissé échapper une impression triste, celle de vouloir dorénavant tourner son combat vers l’opposition. Les mésententes cordiales entre Bruno Ben Moubamba et Jean de Dieu Moukagni-Iwangou n’auraient jamais du amener Awendjé à se défausser de la sorte.

Mais pourquoi Mathieu Mboumba Nziengui, secrétaire exécutif, et Bruno Ben Moubamba, secrétaire général de cette formation politique – tous deux de bonne instruction – se désolidarisent-ils des autres responsables de l’opposition ? Sous Pierre Mamboundou, son fondateur, ce parti était de tous les combats pour l’unité de l’opposition. C’est à Awendjé que la coalition des candidats de l’alternance se réunissait en juillet-août 2009.

C’est à Awendjé que des décisions importantes avaient été prises pour faire face au «passage en force» qui se préparait à la cité de la Démocratie en faveur d’Ali Bongo le 3 septembre de cette année-là. Que se passe-t-il donc ? L’UPG-Awendjé donne le sentiment de ne plus vouloir se battre aux côtés des autres partis de l’opposition. Cette formation politique ne donne plus à penser qu’elle poursuit le même but que les autres partis de l’opposition. Le constat est peut-être un peu sévère, mais les reculs d’Awendjé dans ce qui doit être sa part dans l’unification des forces opposées au PDG sont nombreux.

Il y a notamment, comme écrit plus haut, cet appel au boycott du meeting de l’opposition regroupée au sein du FUOPA à Port-Gentil. Il y a cette impression de repli que laisse entrevoir ceux qui ont refusé le congrès du mois de juin 2014 ayant consacré Jean de Dieu Moukagni-Iwangou comme président du parti. Ce brillant juriste devrait pourtant faire la fierté de toute l’UPG ! Quel que soit l’endroit où il arrive, il fait sensation, il suscite de l’admiration. Ce qui n’est pas loin de rappeler l’enthousiasme que suscitait le père fondateur de ce parti. Il y a enfin cette envie maintes fois démontrée de ne pas vouloir une réconciliation en interne.

Pour être cohérente avec elle-même, Awendjé se devrait de dire plus clairement son positionnement. Car il n’est pas sûr que ses atermoiements actuels, ses prises de position diverses et variées, la valorisent. Lorsqu’après les événements du 20 décembre dans cette place de Rio si chère à Pierre Mamboundou, Jules Bourdès Ogouliguendé du CDJ, Séraphin Ndaot Rembogo du PDS, Louis-Gaston Mayila de l’UPNR, Pierre-Claver Maganga Moussavou du PSD et Richard Moulomba Mombo de l’Arena, qui ne sont pas membres du Front uni de l’Opposition, s’expriment sur la situation politique actuelle et proposent des pistes de sortie de crise, la seule réaction qui arrive d’Awendjé est que «le pouvoir veut liquider physiquement Bruno Ben Moubamba». De quoi surprendre. Peut-être, l’UPG-Awendjé poursuit-elle le rapprochement et l’entente cordiale qu’avait entamés Pierre Mamboundou avec le pouvoir d’Ali Bongo au début de l’année 2011. Il faudrait alors qu’elle le dise à ses militants, dont un grand nombre apparaît quelque peu déboussolé aujourd’hui.

Au siège de l’UPG-Awendjé, un militant de cette tendance a refusé de s’exprimer, préférant inviter ses interlocuteurs dans un bar du quartier pour dire sa déception au sujet de «ces gens qui n’ont pas accepté les décisions du congrès de juin et qui, après avoir reporté le leur à plusieurs reprises promettent de le faire bientôt», et un autre adhérent d’ajouter que «ce sont des gens qui sont absents de tous les rendez-vous de lutte commune avec les autres forces de l’opposition, alors que notre parti était souvent au-devant de la scène ; heureusement que Moukagni-Iwangou nous y représente en quelque sorte».

D’autres voix se sont discrètement élevées pour dire leur étonnement devant l’attelage Mboumba Nziengui – Ben Moubamba qui ne leur paraît pas, en dépit de leur bonne volonté, «à même de ramener la sérénité au sein des troupes». Un des permanents du parti avoue ne pas comprendre pourquoi Bruno Ben Moubamba a décidé d’annoncer sa candidature à la prochaine élection présidentielle «en dehors du congrès du parti».

Pour tout dire, la posture actuelle d’Awendjé, que l’on pourrait appeler «UPG-Canal familial», lui fait perdre toute crédibilité au sein de l’opinion, et même, comme on le voit, auprès de certains de ses militants. Résultat des courses : même au sein de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR) et de l’Union des forces du changement (UFC), la voix de l’«UPG-Canal familial» n’est plus entendue. Et même si elle l’était, serait-elle encore crédible aujourd’hui ? En plus de Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, David Mbadinga, Thomas Ibinga, Bernadette Itsana, Marguerite Ebiag’Angoué, Jean-Romain Mourou, Jean-Jacques Mbourou Colombo et d’autres responsables et militants de premier plan s’en sont allés rejoindre le bloc des partis d’opposition qui poursuit la lutte pour le changement.

Gabonreview

Mercredi 7 Janvier 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1477 fois




1.Posté par MONEFAME le 07/01/2015 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils sont désormais dans ce que je peux appeler PDG-UPG pas UPG-PDG car l'UPG-VENTRE tendance NZIENGUI-MOUBAMBA est corrompue, cocue, vendue et foutue.

2.Posté par le grand muet le 07/01/2015 11:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous faites honte à votre père fondateur. Vous avez relégué au second rang un parti qui fût pendant longtemps une force sûre de l''opposition aux yeux des gabonais. Pendant que le Gabon va mal, ce qui vous intéresse c''est vos petites personnes

3.Posté par pic le 07/01/2015 12:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ohhh les enfouaré ,jvou di de dégager et alor la dégagez .lupg on saï ce que c et l front une bande des anciens voleurs qui doit passer a la barre et qui na aucune leçon de morale a donner a ki ke se soit

4.Posté par pic le 07/01/2015 13:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous étés vrmt des écoliers en politique .c un combat d'idée comme Mamboundou a éteindre le Prêtre dans une démarche responsable et non l'injure les peaux de banane l'insolence disons tous ki vs ressemble

5.Posté par DeMoabi le 07/01/2015 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle honte y a t-il à faire un mea culpa pendant qu'il n'est pas encore trop tard !!!! Hier on pouvait se permettre de jouer au chat et à la souris mais aujourd'hui les choses semblent claires que ce pouvoir est lui même entrain de se donner les moyens de tomber mais gravement.

Enfin chacun ses choix ! Mais il faudra assumer car personne ne dira demain (comme avec Omar père) qu'il nous était difficile de dire je quitte le quand heinn !!!!!!

6.Posté par Rock le 07/01/2015 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je dis hein? Vous avez quoi comme preuve contre les gens ? Quand ont dit des choses il faut le prouver. En tous cas, nous on sait que BBM n'a jamais géré, ni détourné, ni fait tout ce qu'on reproche aux gens du Front. Donc, arrêtez de faire du bruit gué.

7.Posté par Rock le 07/01/2015 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je dis hein? Vous avez quoi comme preuve contre les gens ? Quand ont dit des choses il faut le prouver. En tous cas, nous on sait que BBM n'a jamais géré, ni détourné, ni fait tout ce qu'on reproche aux gens du Front. Donc, arrêtez de faire du bruit gué.

8.Posté par Doumbénéni le 07/01/2015 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moukagni n'a qu'à bien baiser sa Pélagie Itsana tranquillement grâce à l'argent de Ping. C'est pas la peine de venir faire des articles sur commande.

9.Posté par Doumbénéni le 07/01/2015 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moukagni n'a qu'à bien baiser sa Pélagie Itsana tranquillement grâce à l'argent de Ping. C'est pas la peine de venir faire des articles sur commande.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...