News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Travaux de réhabilitation à l’UOB : Des chantiers de nouveau à l’abandon !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 13 Février 2016 à 06:50 | Lu 813 fois

Présentés comme l’aubaine permettant de rénover voire de moderniser la première université du pays, en n’omettant aucune structure (des pavillons aux installations sportives, en passant par la bibliothèque), les travaux de réhabilitation qui ont pourtant nourris de nombreux espoirs piétinent sérieusement. Un euphémisme utilisé pour traduire leur arrêt total !



Des gravats jonchant le sol, des tas de gravier, d’énormes blocs de béton abandonnés çà et là, des crevasses béantes un peu partout, etc… Voilà ce à quoi ressemble l’université Omar Bongo depuis plus d’un an. Un spectacle peu agréable à voir, résultant de l’abandon des travaux de réhabilitation, pourtant présentés comme l’occasion propice de moderniser et d’arrimer l’Université Omar Bongo aux standards internationaux.

Désillusion ?

C’est le cas de le dire ! En effet, après plusieurs mois de travaux par intermittence, tous les chantiers sont en total arrêt total à ce jour. De la bibliothèque universitaire, en construction depuis des décennies, (un lieu devenu le sanctuaire privilégié des fumeurs de cannabis) en passant par les pavillons desquels les étudiants avaient été expulsés sans aucun préavis il y a plus d’un an pour cause de travaux, sans omettre les aires de jeux et autre voiries à bitumer, tout semble désormais au point mort.Un désordre à l’image du « temple du savoir ». Les interminables grèves en sont les parfaites illustrations.

Une situation non sans conséquences

La conséquence la plus manifeste est sans aucun doute le manque de solution d’hébergement pou les étudiants. Avec une population estimée à plus de 20 000 âmes, sans compter les nombreux arrivants qui chaque année viennent grossir ce nombre, la réhabilitation abandonnée des pavillons depuis plus d’un an donne le tournis aux étudiants venus de l’intérieur du pays et n’ayant malheureusement aucun point de chute ou aucun membre de leur famille disposé à le gracieusement dans la capitale gabonaise.

Surtout quand on connait l’inflation galopante enregistrée pour les prix des loyers à Libreville. Coût qui, ajouté aux autres tracasseries quotidiennes ne facilitent pas la vie à des milliers d’étudiants, bien souvent livrés à eux-mêmes. Un arrêt des travaux devant interpeller la Direction Générale des Marchés Publics, et l’Agence Nationale des Grands Travaux, car en charge du suivi des chantiers et de l’attribution des marchés. Ce n’est pas pour demain la veille la fin de l’ère des éléphants blancs !

source : gabonéco

Samedi 13 Février 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 813 fois




1.Posté par NEM le 13/02/2016 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les étudiants ne souffrent pas encore, c'est pourquoi ils ne se soulèvent pas. Ils le feront quand ils seront en grand danger.

2.Posté par ortegus le 13/02/2016 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis surpris que ma belle soeur master1 de socio puisse étudier comme si de rien n'était avec tous ces problèmes. vraiment!

3.Posté par nini le 14/02/2016 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les gabonais st maboules et dire qu'ils iront encore voter ali en 2016, bouger les fesses porter des tee shirts... je ne comprends pas qu'un peuple lettré à 99% soit aussi bête, qd la passivité devient du maboulisme ça devient de la b^^etise. rien ne va ds ce pays pourtant ls pays musulman non lettré ce st soulevé le gabon c'est tjrs la politique du ventre bongo vs a bien gaspillé...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...