Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon-Transports-Corruption Sit-in des taximen à Libreville pour protester contre le racket des forces de sécurité

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Jeudi 5 Novembre 2009 à 17:37 | Lu 808 fois



Gabon-Transports-Corruption Sit-in des taximen à Libreville pour protester contre le racket des forces de sécurité
APA Libreville (Gabon) Les taximen et autres transporteurs terrestres, dont les « clandos » ont poursuivi jeudi le sit-in commencé la veille à Libreville pour protester contre le racket dont ils sont victimes de la part des forces de sécurité, a constaté APA.

Le mouvement, qui doit durer 48 heures, a été déclenché pour attirer l’attention du nouveau président Ali Bongo Ondimba et du Premier ministre Paul Biyoghé Mba, afin qu’« ils prennent à bras le corps une situation qui n’a que trop duré », a déclaré le président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTTEG), Robert Menié.

Les transporteurs indexent particulièrement un groupuscule de la gendarmerie nationale, notamment les agents des brigades du camp Roux, à proximité du Palais de la République, du port d’Owendo et du Cap Estérias, dans les banlieues nord et sud de la capitale, ainsi que ceux basés au niveau du tribunal de Libreville, dans les environs de la Cité de la Démocratie.

Les gendarmes exigeraient de l’argent liquide aux transporteurs, même au cas où l’infraction au code de la route ou à la circulation routière n’est pas avérée. Faute de s’exécuter, le taximan peut se voir confisquer son permis de conduire ou la carte grise du véhicule.

Les abus sont d’autant plus flagrants que nombre de taximen sont des expatriés, notamment des ressortissants des pays de l’Afrique de l’ouest.

« Si on a l’impression que nos revendications ne sont pas prises en compte, nous passerons à la vitesse supérieure », a averti le président du SYLTTEG.

Depuis mercredi, les déplacements sont pénibles et difficiles dans la capitale gabonaise en raison du mouvement d’humeur des taximen et des « clandos ». Une certaine relâche a cependant été observée jeudi. Mais les taxis n’en continuent pas moins d’être rechechés dans la ville.

Jeudi 5 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 808 fois


Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame






Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée