News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Transport aérien : Perturbations à l’aéroport Léon Mba

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 9 Mai 2015 à 06:51 | Lu 1389 fois

Le recouvrement de la redevance sur les billets d’avion est au cœur d’un désaccord entre la Haute autorité de la sureté et de la facilitation de l’aéroport et l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac) avec, en prime, des répercussions sur le trafic aérien.



Le 7 mai courant, le trafic aérien au départ de Libreville a été perturbé en raison d’une grève du personnel de la Haute autorité de la sureté et de la facilitation de l’aéroport international Léon Mba. Retards des vols internationaux et annulation des vols nationaux ont été les principales conséquences de ce mouvement d’humeur aux origines particulières.

En plus du filtrage des passagers et bagages, la Haute autorité assure le recouvrement de la redevance sur les billets d’avion, dont elle reversait 33% à l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac). Or, c’est justement à ce niveau que réside le problème : un arrêté pris, fin 2014, par le ministre des Transports, octroie désormais à l’Anac le recouvrement de ladite redevance. Une mesure d’autant plus mal perçue par la Haute autorité que le ministre des Transports n’est autre que…la belle-mère du directeur général de l’Anac.

Depuis janvier dernier, l’Anac assure donc le recouvrement de la redevance sur les billets d’avion. Sauf qu’elle peine à exercer correctement cette activité, pour laquelle elle n’a ni la compétence ni le matériel. Pour preuve, le retard accusé dans les opérations: à l’heure actuelle, l’Anac n’est qu’au mois de février. Pis, estimant qu’elles sont excessives, les compagnies aériennes refusent de payer les factures délivrées par ses soins.

L’Anac se retrouve donc dans l’obligation de combler ce manque à gagner en s’octroyant la quote-part destinée à la Haute autorité, prétextant de dettes antérieures. Or, explique une source proche du dossier, «l’argent (la dette, ndlr) dont il est question est virtuel, du fait que les factures existent, mais que certaines grandes compagnies payent avec beaucoup de retard. En somme, lors de l’élaboration des budgets, ne doit être pris en compte que l’argent effectivement recouvré, et non les estimations liés aux factures».

De fil en aiguille, la Haute autorité se retrouve donc en difficulté budgétaire. «Nous n’avons plus d’argent pour payer les salaires et encore moins pour assurer notre fonctionnement, les caisses sont vides», explique un de ses dirigeants, qui affirme que la masse salariale de cette entité s’élève au bas mot à 100 millions de francs. Après une semaine de préavis, un mouvement d’humeur a donc été déclenché avec tout ce que cela a occasionné comme désagrément.

Si le ministre des Transports a pu relancer la machine en fin de journée, les agents de Haute autorité ont été formels : au-delà du paiement des salaires, ils exigent prioritairement la restitution de la compétence de recouvrement à leurs services et l’arrêt du versement à l’Anac des 33% du montant recouvré. Paulette Mengue m’Owono a jusqu’au mercredi de la semaine prochaine pour traiter ce dossier. «Si à cette échéance le texte n’est pas modifié, on laisse tout tomber et l’aéroport sera fermé», menace-t-on du côté de la Haute autorité. Une issue aux conséquences incalculables. Ambiance…

gabonreview

Samedi 9 Mai 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1389 fois




1.Posté par L OEIL le 09/05/2015 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L ANAC A QUEL AGE DANS LE TRANSPORT AERIEN AU GABON REPONDS STP ET LA HAUTE AUTORITE A QUEL AGE REPONDS AUSSI QUI A TROUVE L AUTRE DANS SON TERRAIN REPONDS ENCORE DE UN C EST PAS LA BELLE MERE DU DG DE L ANAC AVEC OU SANS LA HAUTE AUTORITE L AEROPORT FONCTIONNE MAIS SANS L ANAC TOUT EST FERME

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...