News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Trafic d'ivoire à Tchibanga !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 1 Février 2013 à 14:48 | Lu 568 fois



Gabon : Trafic d'ivoire à Tchibanga !
Gabon le 1er février 2013 - Après la confiscation de 176 kg d’ivoire le 22 janvier à Port-Mole grâce au projet AALF, un autre cas de trafic d’ivoire à Tchibanga cette fois.

En date du 27 janvier vers 23 heures, une opération a été menée à Tchibanga par la Police Judiciaire grâce aux informations transmises par le projet AALF (Appui à l’Application de la Loi sur la Faune), partenariat entre le Ministère des Eaux et Forêts et l’ONG Conservation Justice.

Un trafiquant de renom a pu être arrêté en flagrant délit en même temps qu’un Lieutenant de gendarmerie qui assurait le transport de l’ivoire, ceci à plusieurs reprises. Ils avaient par devers eux une cinquantaine de kg d’ivoire qu’ils essayaient d’écouler. La collaboration de l’ensemble des partenaires est adéquate à Tchibanga, notamment en ce qui concerne l’ONG PROGRAM avec qui nous collaborons quotidiennement de manière efficace. WWF appuie également le projet AALF financièrement.

Outre ces deux délinquants, deux autres mis en cause ont pu être arrêtés. Il s’agit d’un fournisseur de munitions et d’un acheteur/revendeur d’ivoire. D’autres suspects pourraient être arrêtés prochainement. Les quatre accusés sont actuellement à la maison d’arrêt après que la gendarmerie nationale ait mis à disposition de la justice le lieutenant concerné.

Le trafic d’ivoire est orchestré par des réseaux influents et disposant de ressources financières importantes. Les tentatives et actes de corruption sont inévitables en raison des sommes importantes en jeu, et ce malgré les efforts des autorités et notamment de la gendarmerie. Conservation Justice collabore efficacement avec la gendarmerie au niveau des formations dispensées à l’Ecole Nationale de Gendarmerie d’Owendo tout comme sur le terrain à travers l’échange d’information et l’appui logistique à des opérations spécifiques. Les manquements de certains gendarmes ne doivent pas remettre en cause les efforts consentis.

Il paraît donc nécessaire de renforcer encore la lutte contre les complicités de tout type de manière stricte et de sanctionner les coupables sévèrement.

Les accusés devront rendre compte de leurs actes devant la justice et risquent de grosses peines de prison et amendes. Ils ont été transférés à la justice et seront jugés pour leurs actes. Rappelons en effet que la chasse, la capture, la détention, le transport et la commercialisation des espèces intégralement protégées sont interdits et que les infractions vis-à-vis de ces espèces sont punies de 3 à 6 mois de prison avec des amendes allant de 100 000 à 10 millions de francs. Ces peines sont considérées comme peu dissuasives et devraient être renforcées prochainement. Nous osons espérer que le cas de Tchibanga sera exemplaire. Dans le cas du lieutenant du gendarmerie, les délits concernés ne sont pas cantonnés au trafic d’ivoire mais également à l’abus d’autorité, la corruption, trafic d’influence (délit punis de deux à dix ans par les articles 144 et 146 du code pénal).




Vendredi 1 Février 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 568 fois




1.Posté par mayila jean le 01/02/2013 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi ne pas aussi dresser la liste des voleurs de la republique.?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...