News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Tournée républicaine d’Ali Bongo : Bilan de la première étape

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 18 Juillet 2016 à 07:02 | Lu 634 fois

Condensé du séjour du président de la République dans la Ngounié, la Nyanga et le Moyen-Ogooué.



Pendant une semaine, le président de la République a sillonné trois provinces du pays. Ali Bongo voulait rencontrer les populations, leur présenter son bilan et se mettre à leur écoute. «La bataille pour un nouveau développement du Gabon a commencé il y a sept ans. Nous devons maintenant accélérer le rythme. Comptez sur moi pour aller plus vite et plus fort.», a-t-il lancé.

Les grandes avancées de son mandat

Une semaine durant, Ali Bongo a parcouru la Nyanga, la Ngounié et le Moyen-Ogooué. S’il y a eu quelques variantes dans son discours, il a essayé d’être à son avantage. De Guiétsou à Mbigou, en passant par Mimongo, Etéké, Ikobey, Mayumba, Tchibanga, Mouila, Lambaréné ou Moabi, Ndendé, Mandji, Bifoun, Ndjolé Nzenzélé, Pénioundou, Mabanda, Moulengu-Bindza, Makouké, et Lébamba, il a dressé son bilan.

«Voilà ce que nous avons fait», a-t-il lâché un peu partout, mettant en exergue les infrastructures, la diversification de l’économie, l’assurance-santé, la transformation du bois… «Ce n’est pas parfait», a-t-il reconnu, relevant cependant que «c’est visible à l’œil qui voit».

Les infrastructures

«Les grandes routes interprovinciales ont été prioritaires pour l’acheminement de la production agricole vers les marchés et pour l’employabilité professionnelle», a-t-il souligné. À Mandji, la route a été au centre de son propos. Il y a indiqué que la route provinciale devant rallier Yombi, et qui se perd sur 300 km vers Omboué, sera connectée au «chantier de l’impossible», des ponts étant en construction entre Port-Gentil et Omboué.

Ali Bongo Ondimba a aussi évoqué la route Ndendé-Koulamoutou, censée contribuer à dynamiser les axes commerciaux et faciliter l’accès aux emplois. Dans la foulée, il s’est appesanti sur le pont sur la Banio, le revêtement du tronçon Ndendé-Mouila ou le terrassement de l’axe Libreville-Port-Gentil. «Ce sont autant de promesses (…) devenues réalité», commentaient ses partisans.

Le président de la République n’a pas omis la construction de nouveaux hôpitaux, écoles et universités tant à Libreville qu’à l’intérieur du pays. Il s’est montré satisfait de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS). A ses yeux, tous les citoyens doivent bénéficier de l’assurance-maladie.

Fondations

Rappelant que le budget d’investissement a été multiplié par trois, Ali Bongo a dit que ce sont plus de 6 000 milliards de francs qui ont été investis. Les bourses des étudiants ont été revues à la hausse. Se félicitant de la diversification de l’économie, notamment dans le secteur bois, il a affirmé que plus de 7 000 emplois directs et indirects ont été créés tandis que la multinationale Olam a contribué à poser les bases d’un développement agricole qui, selon lui, a permis au Gabon de ne pas trop subir le choc de la baisse du prix du baril de pétrole.

Pour les partisans d’Ali Bongo, tout cela représente de «solides fondations» sur lesquelles «se dessine ainsi le septennat de l’éducation, de la formation professionnelle des jeunes et des femmes». «Les piliers sont là, bien plantés, la dynamique citoyenne ne devra laisser personne au bord du chemin», a martelé Ali Bongo au cours des différents meetings.

Au total, ce sont quelque 2 000 km qui ont été parcourus en cinq jours et une vingtaine d’étapes. «Ce n’est que le début d’un mouvement où le peuple se trouve rassemblé dans l’expression et l’intuition de son destin national», note un soutien du président de la République, qui a, pour sa part, profité de l’étape de Lambaréné, pour inviter les populations à le rejoindre. «Pour un Gabon qui change, avançons ensemble», a régulièrement lancé le président de la République, martelant son envie, son besoin de mieux modeler les politiques publiques, désormais consignées dans le Programme pour l’égalité des chances. «Il est temps d’accélérer le développement», a-t-il soutenu, avant de mettre un accent sur la paix sans laquelle aucun développement n’est possible.

Gabonreview

Lundi 18 Juillet 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 634 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...