News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Tirs croisés chez Faustin Boukoubi Fait deux morts et deux blessés dans les rangs des malfaiteurs

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Lundi 24 Janvier 2011 à 19:22 | Lu 1351 fois

Des échanges de coups de feu entre six bandits et des agents de sécurité ont eu lieu dans la nuit du 22 au 23 janvier à Libreville, à proximité de la résidence du secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, parti au pouvoir par un coup d'Etat électoral), Faustin Boukoubi. Une confrontation qui a fait deux morts et deux blessés dans les rangs des malfaiteurs.



Gabon : Tirs croisés chez  Faustin Boukoubi Fait deux morts et deux blessés dans les rangs des malfaiteurs
Le domicile du secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, parti au pouvoir par un coup d'Etat électoral), Faustin Boukoubi, était le théâtre, dans la nuit du 22 au 23 janvier, d’un échange de coups de feu entre six bandits et les agents en charge de la garde du secrétaire général. Alors, que la presse a rapporté ce 24 janvier qu’il s’agissait d’un braquage, il n’en ait rien, selon les propos de Faustin Boukoubi.

«Je ne suis pas un véreux (...) Il n’y a pas d’éléments qui poussent à croire que j’étais visé», a indiqué le secrétaire général du PDG. Selon les éléments d’enquête, tout semble parti d’un attroupement jugé «suspect» par les agents de la sécurité à l’extérieur de la concession. Parvenus à hauteur des personnes qui s’y trouvaient, ils ont pu constater qu’il s’agissait d’un groupe de braqueurs attelés au partage du butin issu d’une opération menée dans un quartier de la capitale, vu la quantité des billets de banque visibles dans leur voiture.

Toute chose qui a conduit à l’échange de coups de feu entre les deux parties. Deux malfaiteurs ont péri sous les balles tandis que deux ont été blessés. Les deux derniers, sains et saufs, sont entre les mains de la Police judiciaire. Selon des éléments d’enquête, le butin en billets de banque des malfaiteurs est évalué à 1,4 millions de francs CFA.

Durant la même nuit de nombreux braquages à main armée ont été enregistrés, notamment au quartier Nzeng-Ayong et on signale qu’une ressortissante française du Programme des Nations-Unies à Libreville a également été l’objet d’une attaque armée à son domicile. Des ordinateurs, de l’argent et divers bien ont été emportés. Une série d’évènement qui vient remettre au goût du jour la question de l’insécurité à Libreville.

Source : Gaboneco

Lundi 24 Janvier 2011
LVDPG - News
Vu (s) 1351 fois




1.Posté par Abana le 24/01/2011 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BIZAR au GABON on parle d'insécurité toujours juste quand la vérité doit arriver comme si par le pire des cas des fantomes de braqueurs ont un maitre vodou juste pour dire apres ya insécurité mésures à prendre hooo mon pays le meme filme akiéééé bana Gabon .
Bientot on va nous sortir les codos .

2.Posté par Barbosa le 25/01/2011 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet argent est celui de Boukoubi car cette histoire n'a aucun sens, si certains parviennent a la gober alors vous êtes de ceux qui pensent que le père Noël existe!!!
Serait-ce logique de vous un group de bandit véhiculer en plein meeting devant le domicile du SG du PDG pour discuter de leur butin? Franchement!!!

3.Posté par On s,en fou le 25/01/2011 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OH vous la,arretez de nous distraire avec vos titres creux,des bandits qui reussissent un coup de ce genre ne viendront pas partager leur argent devant chez Boukoubi sachant qu,il est le tresor garder du PDG,c,est quel genre de bandits?et je pense meme que le bracage a eu lieu chez lui mais comme il ya des sommes d,argent importante vous ne voulez pas salire le nom de yaya Boukoubi,le PDG. En plus les bandits dans qu,elle genre de vehicule etaient-ils?quel est la brigade ou l,officier qui a mener l,enquette? comment s,appellent les bandits?Arretez de nous distraire hein....tchip

4.Posté par edritche le 25/01/2011 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LOL franchement amusant , des bandits qui choisissent un coin residentiel pour le partage du butain?KIAKIAKIA meme aux etats unis
les bandes cherchent toujours des coins deserts .Mon Dieu le Gabon ses cons du PDG nous prenent pour des idots . Et sans oublier que dans les années 2000 odju kwu alias ALI gorille avais une bande de nigerian qui braquait pour lui a LBV ,mais ils ont etouffé l'affaire a la PJ ,mais comme il y a toujours un temoin qui s'en fou du regime ,l'histoire a fait bonne route .Et c'est ce brigand qui nous dirige.J'espere qu'ils seront tous braqué ou meme tué avec leurs Français qui s'engraissent avec notre pognon ,pendant que notre peuple souffre comme un poisson hors de l'eau§§§§

5.Posté par Jo le Rapide le 25/01/2011 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kiakiakiakia!!!! Faustin,tu es fort et surtout tres tres drole! Quelle histoire a dormir debout.... Non,mais vraiment de qui te moque tu?

6.Posté par Aménophis le 25/01/2011 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
boukoubi,
laissez nous en paix, vous avez brillé par votre cambriolage électoral en 2009. NE VOUS PLAIGNEZ PLUS DES VOYOUX car vous êtes le premier en chef.

7.Posté par Larévolte le 25/01/2011 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec M. Boukoubi, nous aurons toujours des histoires à dormir débout. Dites-nous monsieur le secrétaire général du PDG quel travail vous avez demandé à ces gansters comme vous-même d'effectuer pour vous. Votre petite histoire de gangsters venus partager leur butin près de chez vous est un vrai conte de fée qu'on raconterait aux enfants pendant la période de noël. Ces malheureux vous attendaient pour vous rendre compte de l'état d'avancement des viles besognes que vous leur avez demandé d'exécuter pour vous. Mais vos gorilles n'étaient pas dans le secret et ils ont tiré. Et si vous nous disiez, M.Boukoubi, comben il vous restait à payer. Et quel travail, ces soit-disant gangsters ont effectué pour vous? Vous êtes sûrement le seul à croire à votre histoire.

8.Posté par howard le 26/01/2011 03:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
toujours des histoires ,meme quand il fut giffle par ali pendant la pre campagne presidentielle où,ali se proclama candidat du pdb, mr boukoubi est passe a leur foutu tv porter un dementi alors meme que tout le monde l,avait vu. pour de l,argent il peux vendre son ame ce type ,vraiment je ne sais pas ses enfts sont fier d,avoir un pere comme lui qui passe son tps a se faire niquer. mon cher boukoubi le peux d,argent que tu as eu là peut te faire vivre le restant de ta vie si tu t,en serrt bien quitte ce bateau il est entrain de couler tes enfts seront contant de toi au lieu de te masturber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...