News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Tension à l’Hôtel de Ville de Libreville, les grevistes demandent le départ du maire

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Jeudi 15 Avril 2010 à 20:22 | Lu 926 fois



Gabon : Tension à l’Hôtel de Ville de Libreville, les grevistes demandent le départ du maire
La tension persiste à la mairie de Libreville, en dépit du paiement, lundi, des salaires du mois de mars, aux agents municipaux en grève depuis deux semaines déjà, a constaté APA sur place.

Mis sous pression par les grévistes, les responsables municipaux ont, dans la précipitation, annoncé le paiement des salaires pour samedi dernier, jour férié au Gabon. Ce n’est que lundi que les agents municipaux sont effectivement passés à la caisse à la trésorerie provinciale de l’Estuaire.

La situation reste cependant tendue à la mairie où prévaut toujours un climat délétère. Mercredi, les forces de sécurité ont dû faire usage de gaz lacrymogènes pour rétablir l’ordre, fortement perturbé par les grévistes qui réclament maintenant le départ du maire Jean François Ntoutoume Emane, accusé de gestion gabégique.

Au cours d’une conférence de presse, mercredi, le maire a estimé que les grévistes « sont manipulés par des agents qui ont été débarqués de l’Hôtel de Ville », où il y a une semaine, les grévistes en colère avaient exposé dans le hall la dépouille d’un agent municipal de la base voirie, décédé faute d’argent pour se soigner.

Les « coupes » effectuées sur les salaires du mois de mars ont contribué à alourdir un peu plus l’atmosphère à la mairie. Certains agents municipaux et les maires des six arrondissements de la capitale ont en effet vu leur salaire amputé de 170.000 à 400.000 FCFA.

« Cette mesure a été prise sans informer au préalable les agents municipaux », s’est plaint un agent qui a requis l’anonymat. Selon la source, le maire aurait été sommé par le ministère de l’intérieur et des collectivités locales de ramener la masse salariale à 850 millions de FCFA.

Celle-ci est actuellement de 10 milliards de FCFA pour un budget municipal de 16 milliards de FCFA, dont 4,6 milliards sont consacrés au ramassage des ordures ménagères.

La mairie de Libreville traîne une dette de plus de 29 milliards de FCFA et emploie un effectif pléthorique de près de 2700 agents qui d’ailleurs ne peuvent prétendre aux prestations (pension retraite et allocation familiale) de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) tant que la municipalité n’éponge pas la dette (17 milliards CFA) due à cet organisme.


Jeudi 15 Avril 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 926 fois




1.Posté par NKEM le 15/04/2010 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Jean-François NTOUTOUME - EMANE doit avoir l'humilité de reconnaître ses limites. Limites qu'il traîne avec lui depuis des décenies ( clanisme, clientélisme, opportunisme, cupidité, etc . . . ). En tant qu'être social jouissant de toutes ses facultés humaines, je lui reconnais malgré tout la possibilité de se remettre en question au plus profond de lui-même, d'évoluer et de faire désormais mieux.

Comment dans sa politique de recrutement du personnel municipal, cet être de NTOUTOUME - EMANE parvient-il à faire abstraction des critères aussi importants tels que la compétence et le mérite ( qui sont chez lui de vaines notions ). Pour preuve : l'agglomération Librevilloise si confrontée à d'énormes problèmes d'insalubrité, ce Maire refuse de retenir les candidatures de quelques nationaux hautement qualifiés dans la gestion de telles réalités urbaines. Deux ou trois dossiers de demandes d'emploi ( émanant des Gabonais formés à l'étranger : France, etc . ) traînent dans les casiers du service des Ressources Humaines de la Mairie Centrale de Libreville ( Hôtel de Ville ). Ces compatriotes sont pourtant qualifiés et très compétents dans la gestion du Cadre de Vie en milieu urbain, notamment dans la gestion des ordures ménagères. Leurs seuls handicapes sont de ne pas appartenir à la famille de monsieur Jean-François NTOUTOUME - EMANE et de ne pas faire partie du même bord politique que ce dernier. Alors que ces compatriotes ne sont nullement mêlés aux querelles politiciennes en cours dans notre pays. Tout ce qu'ils demandent, c'est de faire profiter à leur beau pays de leur savoir-faire technique acquis en Europe.

Donc monsieur le Maire, ce ne sont pas de belles paroles ( creuses et vides de sens ) qu'il faut continuer à nous servir, mais une sincère remise en question de votre personnalité. Ce qui serait d'ailleurs aussi pour vous-même une occasion d'enrichissement moral personnel. Autrement dit, le mal que vous faites autour de vous, vous le faites aussi à vous-même. Ce mal vous avilit et vous ravale au dernier rang de notre société ( vous ne devez pas trop avoir une conscience tranquile, encore moins des sommeils paisibles ). Avec des individus comme vous aux Affaires dans notre pays, l'Emergence attendra encore pendant longtemps !

2.Posté par Foutaise!!!!!!!!!! le 16/04/2010 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un fang qui est à la tête de la mairie centrale.Faites un tour d'horizon dans les mairies de 6 arrondissements de Libreville.Le constant est sans équivoques.Comment comprendre qu'une petite mairie comme celle du 5 ème arrodissement de libreville puisse engorger autant du monde? et le pire c'est que sur 100 agents munipaux de cette dite mairie, 99 n'ont même pas le BEPC.Et le comble ce que tous sont fangs.

C'est incroyable!! je connais une de ses sécrétaires qui a comme niveau d'études:CEP.
Demandez à cette dernière de vous établir un rapport.Heureusement qu'il en a 2 autres...
Ce qui m'hallucine dans tout ça c'est la masse salariale que la mairie dépense pour des gens qui n'ont rien à foutre à la mairie.
Je suis à libreville et je sais ce que je dis.Faites un tour; hormis le maire adjoint qui n'est pas fang, le reste du personnel est fang jusqu'à l'agent de sécurité.
C'est comme ça que vous vouliez construire un Gabon uni?
Foutaise oui!!!!!!!!!!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...