News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Témoignage de la corruption à l'APIP à quand la fin de ce systeme ?

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mardi 5 Janvier 2010 à 10:13 | Lu 4370 fois



Gabon : Témoignage  de la corruption à l'APIP à quand la fin de ce systeme ?
J'ai fait récemment l'expérience de la création d'une entreprise au Gabon. Je dois dire que le souvenir de cette démarche m'est encore douloureux.
En effet, le Gabon est devenu au pays sévèrement corrompu (certainement dans les premiers en Afrique). L'APIP n'échappe pas à cette corruption généralisée. J'ai dû payer des dessous de tables qu'on m'exigeait clairement pour débloquer mon dossier à chaque étape de la procédure.
J'ai eu ces déboires particulièrement au Ministère de la justice et à l'APIP ou l'analyse en charge de mon dossier a carrément mis mon dossier dans son tiroir alors qu'il était complet, quittance de paiement à l'appui.
Mon dossier est toujours à l'APIP, je suis rentré en France, exaspéré et parce que d'autres affaires m'attendaient.
Nous voulons investir dans notre pays, franchement, c'est pas le moment avec le système en place.

Ha c'est ça l'émergence du Gabon !

Mardi 5 Janvier 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 4370 fois




1.Posté par Ali7 le 11/11/2009 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'APIP ou la PIPE. Donc mon frère vous aviez dû faire des pipes à toutes ces fonctionnaires qui ont le droit à la signature ?

Franchement mon frère consulte moi pour contourner tous ces pauvres con au sella@libertysurf.fr.

Il faut en fait aller la-bas avec une entreprise déjà créer en France et aller ouvrir un bureau. C'est la solution finale. Et ll'argent que tu vais déjà payé, qu'est ce que tu en faits ? Attendre qu'ALI7 envoi les bérets rouges.

2.Posté par Le Sceptique le 11/11/2009 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Va donc voir comment la Direction de la Main d'œuvre accorde la résidence aux travailleurs étrangers, sur présentation de billets de banque.
Normalement l'octroi d'un titre de travailleur à un étranger impose à ce dernier d'avoir un homologue gabonais, qu'il forme et qui doit le remplacer deux ans plus tard (renouvelable deux fois). Mais il est souvent fait usage d'homologues gabonais fictifs. En effet, les sociétés s'amusent souvent à choisir des gabonais qui sont loin de faire le compte au bout de deux ans car pas de formation adéquate de base, ou de recruter un gabonais qui en a les compétences mais à qui on réduit volontairement les attributions pour le poste convoité, réduisant ainsi ses capacités au remplacement.
D'un autre côté, ce qui est loufoque, c'est que c'est l'étranger qui jugera le gabonais et appréciera si ce dernier est maintenant capable de le remplacer. Autant dire que c'est rêver que de croire à la sincérité de ces gens venus d'ailleurs et qui sont des quasi rois chez nous. Donc, la Direction Générale de la Main d'Oeuvre s'est débrouillé à ne jamais donner au Gabonais la possibilité de juger des capacités qu'il est censé avoir acquis de l'expatrié, ou sur les éléments de la formation qu'il aura suivi ou pas.
En clair, au Gabon la Direction de la Main d'Oeuvre demande à l'expatrié s'il est prêt à libérer son poste. Réponse somme toute évidente: non! Et c'est bien pour cela que rares sont les gabonais, qui sont quittés d'homologues à titulaire du poste.

Ça c'est de la corruption généralisée avec les sociétés. J'espère que le gouvernement détergent voudra bien régler cette question d'homologation une fois pour toute en demandant au gabonais son avis sur le processus d'homologation, et surtout s'il se sent prêt à occuper le poste de titulaire. C'est censé être cela aussi l'émergence.

3.Posté par PANAF le 11/11/2009 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai eu les mêmes problèmes, degoutée j'ai dû revenir en france, et revoir mes plan d'affaire! si ma situation se decante pas j'irai investir en Afrique de l'Ouest...
voilà le Gabon, envahi par des non gabonais pendant que les vrais sont contraint à l'exil forcé!!!
la révolution est en marche, tirez sur des revolutionnaires non armés ne tuera pas La Révolution
à bon entendeur

4.Posté par Doom le 14/11/2009 05:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon est un pays sous tutelle. Celle des étrangers qui dominent notre économie quand les gabonais en sont réduits à ramasser les miettes. Le pire dans ce drame, c'est que, ce ne sont pas les étrangers qui empêchent les gabonais de diriger ou d'être les acteurs majeurs de l'économie de leur pays mais d'autres gabonais, un groupuscule obscur, réfractaire à toute idée de progrès de la condition de leur compatriotes. Je dois dire que le défunt président était le chef de fil de ce groupe et de cette idéologie macabre. Son fils auto proclamé président du Gabon, en est le successeur.
La révolution gabonaise, ça doit d'être de débarrasser le pays de tels éléments néfastes. Il s'agit vraiment d'un groupuscule de personnes, incompétents, peu éduquées, adeptes de la violence. Ce sont ces gens les véritables ennemis de notre pays, ça vous le savez déjà.

5.Posté par Doom le 14/11/2009 05:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali7, votre email sella@libertysurf.fr ne semble pas correct.

6.Posté par sephora le 14/01/2010 05:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En commencant par se débarasser de la francmassonerie d la rose croix du vaudoo du bwiti etaures sectes qui ns menent un esclavage sprituel MES FRERES LISEZ LA REVELATION D'ARES ET ALLEZ SUR FRESOULBOG C4EST URGENT n devons n finir avec ces choses pr ne pas devenir comme HAITI sinon vs savez que les future generation gabonaise mangeront des galettesde boue au lieu de pains NOUS DEVONS LUTTER CAR NRELUTTE BEST D'ABORD SPIRITUEL faites passer le message aux autres gabonais

7.Posté par Alain le 22/06/2010 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Séphora fait du prosélytisme pour une secte cataloguée de dangereuse par la commission parlementaire (France) de 1996 et de nouveau citée par la Miviludes en 2005.
Plus d'info
http://www.prevensectes.com/ares1.htm
Les sectaires profitent de la détresse des gens pour s'implanter et l'Afrique est malheureusement un bon "terreau" pour ça

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...