News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Témoignage d'un Togolais "on a connu la même chose, SARKOZY s'en moque"

Le site de la Liberté - LVDPG Révolution le Mercredi 16 Septembre 2009 à 14:05 | Lu 920 fois

Ce que vous êtes en train de faire au Gabon, nous l’avions aussi fait au Togo et on nous a traités de peureux



Gabon : Témoignage d'un Togolais "on a connu la même chose, SARKOZY s'en moque"
Ce que vous êtes en train de faire au Gabon, nous l’avions aussi fait au Togo et on nous a traités de peureux.

C’est à dire les journées villes mortes, les meetings, les marches, les dénonciations etc etc…

Sachez que pendant toutes vos manifestations Ali Bongo lui mange 1 rôti d’un chien enragé (il parait que c’est meilleur), boit du vin de palme et gagne du temps.

Ceci a été notre erreur au Togo.

Si vous voulez qu’Ali parte, descendez dans les rues et marchez jusqu’à son domicile. ALI NE POURRA JAMAIS TUER TOUT LE GABON.
Si ceci vous est impossible, faites comme nous au Togo : TAISEZ-VOUS et PRIER

Car le pire reste à venir.

Vous verrez par la suite

1- Quand il sera investi président. Croyez- moi il faut avoir les nerfs très solide pour le voir jurer sur la bible promenant gouverner en respectant la constitution après les 42 ans de son père.

2- Quand il commencera ses visites de chefs d’état à cout de milliards sur le dos du contribuable à commencer par la chine qui n’a rien à foutre des Gabonais.

3- Vous verrez la visite de Sarkozy, Kadhafi, blaise et autres lorsque vous serrez en pleine discussion nationale sur son élection frauduleuse.

4- Vous verrez quand blaise délégué par ses paires francafricains convoquera les opposants pour un soi disant ACCORD GLOBAL pendant qu’Ali sera toujours au pouvoir.

5- Vous verrez comment les législatives concrétiseront le parti d’Ali à l’assemblée nationale.

6- Vous verrez comment Sarkozy dira devant les medias qu’il est content que le calme soit revenu au Gabon pendant qu’Ali tue vos freres.

7- vous verrez quand certains débarqués de on ne sait où venir vanter la jeunesse d'Ali pendant que la jeunesse gabonaise vieillie


LA LISTE EST LONGUE

MA DOULEUR EST GRANDE

BB

Mercredi 16 Septembre 2009
LVDPG Révolution
Vu (s) 920 fois




1.Posté par Tchina'yampaza le 16/09/2009 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ton temoignage est succint mais tres realist...Merci pour ton elan de support tres cher frere. C'est vrai, je suis coupable d'avoir pretendu - lachete au peuple frere du Togo - Je me rends compte aujourd'hui que les choses ont certainement ete plus complexe. Mais vive excuses...!!!

Toutefois, le combat n'est pas perdu. Nous avons tous besoin de chacun, car le combat est commun. Si nous reussissons au Gabon, alors le Cameroun aura plus de chance ainsi de suite...Un jour pas tres lointain, nous reprendrons notre Afrique entier au ravisseures de valeure et autres..

Garde la foie et pries de meme pour le Gabon et l'afrique en general......je te promets que nous allons regler ce probleme au gabon une fois pour toute..

Vive la renaissance d'une afrique nouvelle et integre..

Tchina'yampaza

2.Posté par 10bale le 16/09/2009 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous mettre dans la rue, ce type est capable de faire tuer tous les gabonais qui s'opposeront à lui. Tu sais mon frère, les gars cagoulés que nous vons dans nos rues ont reçu des consignes strictes: TIRER SANS SOMMATION. Et la preuve, si déjà à Port - Gentil ils ont tué nos frères, même ceux qui étaient sans défense aucune dans une cour, ce qu'ils sont capables de tout...

Nous optons pour ta deuxième proposition: PRIER. Et je peux te rassurer qu'il y a des gens qui prient pour la situation du pays. DIEU va faire tout pour que le désordre du diable se stompe dans ce pays. Nous verrons que les gens de la plus haute sphère politique vont commencer à craquer, certains deviendront fou, avant même l'exercice de leurs fonctions.

DIEU est souverain et il ne permettra pas une seconde oppression pour son peuple qu'Il aime tant. 42 ans déjà c'est trop.

DIEU bénisse le Gabon.


3.Posté par mdr le 16/09/2009 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mon frere 10bale c'est bien ce pourquoi tu optes, moi je suis gabonais et je pries comme toi mais je prie ardemment pour la déchéance du Gabon, j'ai été joyeux apres les deux defaites du gabon contre le cameroun je prie ardement pour que les gens du Haut Ogoué souffrent plus qu'ils n'ont jamais souffert je prie ardemment pour que les gabonais qui sont allés travaillé pendant les villes mortes ne percoivent pas leur salaires pendant plusieurs mois (ca s'est deja fait d'ailleurs) je prie ardement pour que ceux qui ont voté ali ben pour recevoir de l'argent n'en recoivent plus de toute leur vie, je prie ardement pour que les enseignants continuent de croupir dans la misere et que le systeme educatif aille de mal en pis .... plus que ca je prie qu'Ali ben s'enrichisse pendant que nous souffrirons tous comme ca peut etre que quelque gabonais vont comprendre pourquoi certains en ont marre !!! je prie pour qu'il n' y ait plus d'espoir dans le gabon tant qu'ils laisseront au pouvoir Ali Bongo

4.Posté par mdr le 16/09/2009 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour finir je crois que Dieu ne le permet que trop bien perso je ne pense pas qu'il faut l'attendre pour sauver le gabon au niveau ou nous en sommes

5.Posté par Engone Mefane le 17/09/2009 05:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Grande manifestation de la Diaspora africaine
devant la maison Blanche et l’ambassade de France à Washington.

WASHINGTON, 21 septembre 2009—La Coalition pour le progrès en Afrique (CAP), organisme à but non-lucratif basé à Raleigh (Caroline du Nord), organisera une manifestation à Washington le lundi 21 Septembre 2009 afin de dénoncer les dérives anti-démocratiques de la France en Afrique.

Cette manifestation pacifique, qui se tiendra devant la Maison Blanche, puis devant l'ambassade de France et à l'ambassade du Gabon, rassemblera une foule importante d’Africains et des amis de l'Afrique basés aux États-Unis, dont les représentants des organisations de la société civile, les étudiants et les universitaires.

« Nous voulons lancer un appel à la communauté internationale, en premier lieu au président Barack Obama, à la secrétaire d'État Hillary Clinton, au Congrès, et à l'ensemble du gouvernement américain, afin qu’Ali Bongo ne soit pas reconnu comme président du Gabon, parce qu'il n'a pas été élu démocratiquement par le peuple gabonais », a déclaré André Bouassa, l'un des coordinateurs de la manifestation.

« Ce sera l'occasion pour ceux qui veulent voir se développer la démocratie et la prospérité en Afrique de venir manifester leur soutien et interpeller la France afin qu’elle cesse de soutenir les dictateurs sur le continent africain », a souligné Léon Obame, coorganisateur de la manifestation.

Obame, tout comme Bouassa, est originaire du Gabon, pays doté d’immenses ressources pétrolières et où une élection présidentielle a eu lieu le 30 août dernier afin de désigner le successeur d’Omar Bongo, qui a dirigé le pays pendant quatre décennies. Ali Bongo, fils du défunt chef de l'État, a été déclaré vainqueur, malgré les signes évidents de fraude massive.

« Après 42 années passées sous la présidence autocratique d’Omar Bongo, le peuple gabonais a voté pour tourner la page, mais nos suffrages ont été détournés par Ali Bongo avec le soutien de la France », a dénoncé Bouassa.

Par cette manifestation, la CAP entend sensibiliser l’opinion internationale sur les souffrances qu’endurent des millions d'Africains dont les vastes richesses naturelles sont confisquées par des dictateurs cupides tel qu’Ali Bongo. Il s’agit aussi de mettre à nu l'hypocrisie de la France en Afrique.

Jadis un havre de paix dans une sous-région secouée par la tourmente, le Gabon a été le théâtre des émeutes meurtrières depuis l'annonce de la victoire d'Ali Bongo le 3 septembre. À ce jour, des dizaines de civils ont été tués par l'armée à Libreville, la capitale, et à Port Gentil, ville pétrolière.
..."Je suis gabonais...mais, different!"

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...