News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Tais-toi quand tu parles : dernier Album de Patience Dabany

Le site de la Liberté - gabonactu le Mardi 29 Décembre 2015 à 09:34 | Lu 2904 fois

Patience Daban, artiste chanteuse sortira début janvier un nouvel album dont le titre phare est « tais-toi quand tu parles », a annoncé son producteur, Edgard Yonkeu sur Gabon Télévision.



« Tais-toi quand tu parles » est déjà disponible sur youtube. Il s’agit d’une chanson engagée dans laquelle l’artiste, par ailleurs élue municipale au 3ème arrondissement de Libreville, lance des pamphlets contre des personnes qu’elle ne nomme pas.

« Tournez sept fois la langue avant de parler. Faites attention à ce que vous dites pour ne pas être esclave de vos paroles », conseille-t-elle en ouverture de la chanson avant d’aligner une autre série de phrases assassines « Toute vérité n’est pas bonne à dire. Outrager, accuser, saboter sans raison. Insulter, diviser, inventer les histoires. On a dit ceci, il parait qu’ils sont comme ci, comme ça ».

L’ex Première dame du Gabon enchaîne : « ce n’est pas parce qu’on ne parle pas qu’on n’a rien à dire » et conseille « Parle sans mentir. Dis la même chose sans insulter. Mentir, haïr, salir… ce n’est pas une solution ».

Dans cette chanson qui est assez loin des mélodies envoutantes de celle qui a fait danser même ses irréductibles détracteurs Patience Dabany rappelle qu’avant « le kongossa était sans salaire ». Et « maintenant c’est devenu un travail payant. On se cache même derrière l’internet pour le faire ».

Dernière sagesse de la chanson : « si le mensonge fait gagner un sprint. Il n’y a que la vérité pour vous faire gagner un marathon ».

« Tais-toi quand tu parles » s’inscrit quasiment dans la logique des dernières chansons de « La Mama nationale ». Elle est l’auteur du célèbre titre « l’amour d’une mère ne s’éteint jamais », une mélodie dédiée à son fils Ali Bongo Ondimba. Après l’arrivée au pouvoir de celui-ci, Joséphine Kama, de son vrai nom, avait chanté « On vous connait », une flèche en direction des détracteurs et opposants de son fils.

La nouvelle chanson s’adresserait à certains opposants gabonais qui ont mis en cause la nationalité d’Ali Bongo Ondimba, soutient le site d’informations Times Gabon, très proche du palais présidentiel.

« Aujourd’hui, au moment où les archives françaises de Nantes ont définitivement clos le débat sur la filiation de son fils, nous sommes incapables de penser que Patience Dabany qui a gardée une attitude de sérénité et de calme tout au long de celui-ci, restera insensible après la raclée qu’on prit toutes les personnes qui ont médit sur la nationalité de son enfant », écrit Times Gabon.

Une sœur d’Ali Bongo Ondimba a en effet porté plainte en France pour obtenir une copie de l’acte de naissance de son frère auprès du service des archives de Nantes où sont conservés les actes de naissance de tous les ressortissants des colonies françaises d’Afrique nés avant les indépendances en 1960.

La justice française avait autorisé au service des archives de Nantes de donner une copie de l’acte à la plaignante, Mlle Onaïda Maisha Bongo Ondimba.

Des sources proches de la présidence gabonaise soutiennent que la plaignante a déjà obtenu la copie. Mais il n’y a pas une communication officielle sur le contenu du document remis à Mlle Bongo Ondimba.

« Tais-toi quand tu parles » célébrerait la victoire d’Ali Bongo Ondimba sur sa sœur cadette. Au-delà une victoire sur ses opposants qui souhaitaient empêcher sa candidature à l’élection présidentielle de 2016 pour nationalité douteuse.

Carl Nsitou

Mardi 29 Décembre 2015
gabonactu
Vu (s) 2904 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par Historien le 02/01/2016 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La PLATEFORME CITOYENNE, tente d’apporter les éclaircissement à propos des comportements manipulateurs de cette famille BONGO ONDIMBA qui, n’a passé son temps qu’à promouvoir la misère et la prostitution partout au Gabon. Après que Mme. Marie Joséphine KAMA BONGO ait exécuté son hold up à la Banque du LUXEMBOURG, elle aurait choisie l’exile doré à BEVERLY HILL en Californie avec la bénédiction de son defunt ex-époux OMAR BONGO ONDIMBA

23.Posté par megoye le 01/01/2016 17:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BGL

22.Posté par Okogo le 01/01/2016 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Patience Dabany,
N'ouvre pas les coffres forts quand tu dévalises une banque...

21.Posté par ortegus le 31/12/2015 22:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
''tais toi quand tu parles'', encore une production éhontée de la famille boa.
cela n'étonne personne, puisqu'elle pascaline tout le temps cette famille là !
comment peut on se taire lorsqu'on parle??
NB: pascaliner , verbe transitif, qui signifie débiter des inepties dans un langage approximatif.

20.Posté par ortegus le 31/12/2015 22:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
''tais toi quand tu parles'', encore une production éhontée de la famille boa.
cela n'étonne personne, puisqu'elle pascaline tout le temps cette famille là !
comment peut on se taire lorsqu'on parle??

19.Posté par Claircommloderoch le 31/12/2015 03:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dabany, tais-toi quand tu chantes!

18.Posté par Giap Effayong le 30/12/2015 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mademoiselle Patience Kama Dabany, du haut de son un mètre cinquante(1,50m) se souviendra toujours de ce jour-là,où tout a basculé.C'était dans un hôtel,au quatrième étage,chambre numéro 42.

17.Posté par NDEMBI ASSEKO le 30/12/2015 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Moundounga "Souk djao". tu viens déverser les grossièretés des gens de ton espèce là où les vraies personnes réfléchissent? Si ton homonyme a pu obtenir son doctorat par correspondance, c'est pas la panacée de tous les gars de Moabi. Commence par comprendre ce que j'exprime comme idée avant de vomir les tripes de pygmée qui sont devenus votre aliment préféré dans cette contrée.

16.Posté par Moundouma le 30/12/2015 17:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ndembi asseko le gros kon de ta mère ki au lieu de tavorter a oser tacoucher franchement à voir ton raisonnement on pe comprendre ta bêteter

15.Posté par democrate le 30/12/2015 14:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
de n importe quoi mme kama tu es assez vieille pour nous faire entendre tes textes maboules regarde toi qu as tu fais pour le peuple gabonais?de n importe quoi

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...