News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : TV+ à nouveau brouillée

l'info réelle 7J/7 - LVDPG Révolution le Mercredi 23 Septembre 2009 à 23:13 | Lu 1269 fois

Reprise le 21 septembre sur l’ensemble de la commune de Libreville, la diffusion des émissions de la chaîne de télévision privée TV+ est brouillée, quelques heures seulement après ce redémarrage. TV+ appartient à André Mba Obame, candidat à la présidentielle du 30 août dernier. Elle avait fait l’objet d’un «sabotage» le jour de l’élection et n’avait plus émis depuis cette date. S'achemine-t-on vers une mort programmée de cette télévision?



Gabon : TV+ à nouveau brouillée
La chaîne de télévision privée TV+ a repris la diffusion de ses programmes le 21 septembre, après 20 jours d’écran noir, suite au sabotage de ses installations le 30 août dernier. Seule la ville de Libreville et ses environs étaient concerné par la reprise de cette diffusion qui devait s’étendre progressivement à l’ensemble du pays.

Mais, très vite, les téléspectateurs de la capitale gabonaise en ont été de nouveau été sevrés. Sur le canal attribué à cette chaîne, l’écran n’offre à nouveau que la neige et les stries symptomatiques d’un brouillage.

Selon René Boukinda, chef du département administratif, financier et commercial de cette télévision, la direction de TV+ a utilisé son dispositif secondaire pour reprendre du service.

Le premier dispositif, installé à la Cité de la Démocratie et « saboté » le 30 août, aurait été remis en marche par des mains externes. Ce qui provoque une diffusion en boucle sur la fréquence attribuée à TV+ et brouille les émissions. D’un point de vue technique, en effet, il ne peut y avoir deux émetteurs sur la même fréquence.

Depuis le 30 août, les équipes de TV+ sont interdites d’accès au site de leurs installations situées à la Cité de la Démocratie. Selon un technicien de TV+ ayant requis l’anonymat « les saboteurs du 30 août ou leurs commanditaires sont les mêmes qui ont remis en marche les installations de la cité de la Démocratie, en vue de nous brouiller et maintenir leur black-out. »

Des sources bien autorisées affirment que ces installations avaient tout simplement été coupées des sources d’électricité. Ce qui permet de les remettre facilement en marche.

L’émetteur de Go Africa, prolongement international de TV+, avait également fait l’objet d’un arrêt brutal, suite à une destruction à l’arme à feu dans la nuit du 1er au 2 septembre par des inconnus.

Les dirigeants de la télévision assurent pourtant n’avoir jamais reçu d’interdiction d’émettre, ni du ministère de la Communication ni du Conseil national de la communication (CNC). « TV+ n’a jamais été fermée de manière officielle, c’est-à-dire que nous n’avons jamais reçu des lettres d’aucune institution gabonaise nous demandant de fermer notre chaîne de télévision », a précisé à cet effet René Boukinda.

Source : gaboneco

Mercredi 23 Septembre 2009
LVDPG Révolution
Vu (s) 1269 fois


Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Vide1 | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...