News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon :Syndicats de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale : Lettre ouverte au Président de la République

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 1 Juin 2013 à 11:51 | Lu 722 fois



Gabon :Syndicats de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale : Lettre ouverte au Président de la République
Monsieur le Président,

Nous, agents hospitaliers de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, avons l’honneur de vous saisir afin d’exprimer notre indignation absolue quant au mépris qu’inflige votre gouvernement aux travailleurs et citoyens gabonais que nous sommes.
Beaucoup d’entre nous avons consacré une partie de nos vies à la CNSS en l’ayant vu naître et grandir, en nous dépassant pour que nos établissement hospitaliers fussent, jadis, cités en exemple sur le continent et en nous y investissant d’autant que nous avons mécaniquement toujours honoré nos occasions.

Nous avons, à plusieurs reprises, exprimé aux Premiers ministres successifs, notre désarroi et notre perplexité devant la décision de recycler toutes les unités médicales de la CNSS dans le secteur public hospitalier réputé pour ses carences apparemment insolubles. Malgré les objections techniques que nous avons exprimées avec insistance en tant que professionnels, malgré le fait que cette décision n’a été motivée par aucune politique officielle ni aucune motivation stratégique déclarée, malgré les irrégularités, voire les illégalités de formes que nous avons relevées sur lequel le Conseil d’Etat n’a pas encore statué, le gouvernement, méprisant la procédure légale qui suspend sa décision par le fait dudit recours, s’acharne à liquider le patrimoine sanitaire de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Vous n’ignorez pas que 50 milliards de FCFA ont été alloués à la réhabilitation des hôpitaux de la CNSS, entre 2006 et 2009. Mais force est de constater qu’il s’agit bel et bien de leur liquidation. En effet, le 3 mai 2013, la Fondation Jeanne Ebori s’est transformée en une grande braderie : son matériel médical et ses portes, fenêtres, tables, chaises, climatiseurs et autres ordinateurs ont été, de manière informelle, distribués par le directeur de la FJE qui, interpelé à ce sujet, a affirmé que le matériel était transféré à l’hôpital de Melen et que de toutes façons, il n’avait pas de compte à rendre au personnel.

Monsieur le Président,

L’émergence que vous prônez restera une vaine incantation tant que les droits des citoyens ne seront pas respectés. Il n’y aura pas d’émergence tant que le système de santé sera précaire dans notre pays et que seuls les très riches pourront se faire soigner à l’étranger. Pour avoir pratiqué les dirigeants successifs de notre organisme, nous sommes conscients que c’est le pillage de la CNSS qui, seul, justifie la liquidation de ses hôpitaux et que la santé des Gabonais, ainsi que nos carrières –à propos desquelles on ne nous dit rien au terme du congé technique improvisé du personnel de la FJE- sont sacrifiées pour protéger les coupables.

Monsieur le Président,

L’émergence que vous prônez ne restera qu’un vain slogan tant que notre pays présentera l’image d’un système où les lois ne sont pas respectées, où les Gabonais ne sont pris en compte ni dans leurs aspiration, ni dans leur génie. A notre époque où l’Histoire peut basculer très vite, aucun investisseur sérieux ne peut s’implanter dans un Etat qui a pour seul acteur, seul décideur, seule voix, seule intelligence, seul partenaire, seul justicier, seul existence publique réelle, un petit groupe d’individus qui n’a pas encore intégré, voire qui s’oppose à la nécessité de gouvernance participative, matérialisation concrète de la souveraineté du peuple.

Combien de temps considèrerez-vous encore les pères, mères et grands-parents que nous sommes comme de grands enfants immatures, incapables de penser notre pays, de tracer l’avenir de nos enfants et qu’il faut tenir à la chicotte en cas de divergence ? Combien de temps encore les travailleurs et les citoyens supporteront-ils d’être les serfs soumis au bon vouloir et aux caprices des seigneurs ?

Nous avons l’honneur de soumettre ces questions à votre méditation afin que vous en tiriez et assumiez pleinement les conséquences.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations distinguées.


P. Syndicat Hippocrate P.SAP CNSS
Syndicat des médecins, pharmaciens Syndicat Autonome du Personnel
Biologistes et chirurgiens-dentistes de la CNSS de la CNSS

La Présidente Le Président


Dr Sylvie NKOGUE-MBOT Albert MEZUI NDONG




Envoyé par JEAN-PIERRE ROUGOU

Samedi 1 Juin 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 722 fois




1.Posté par la gaboma le 04/06/2013 02:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on s'en fou de vos revendications. il faut dissoudre la CNSS. c'est un organisme qui ne sert à rien au gabon.
Les malades sont évacués un an après l'accident ou la maladie.
Les cotisations des salariés sont détournées à foison.
La CNSS ne fait plus les inspections dans les entreprises et institutions qui ne déclarent pas leurs salariés (mairie de LBV, SOCOFI, etc.).

Il faut fermer cet organisme qui ne sert à rien qu'à détourner l'argent des salariés.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...