News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Sylvia Bongo au cœur de la polémique des crimes dits « rituels »

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 20 Avril 2013 à 10:39 | Lu 2443 fois



Gabon : Sylvia Bongo au cœur de la polémique des crimes dits « rituels »
C’est parce que elle incarne le rôle de mère de tous le gabonais que la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba a reçu ce vendredi les responsables de l’Association de Lutte contre les Crimes Rituels (ALCR) et les représentants des différents cultes religieux pour les entendre et mesurer la portée de ce fléau au Gabon.

Alors que le sujet connait une récupération politique tout azimut et de tout bord jusqu'à miner sa lisibilité objective, se saisir de la question des crimes rituels qui suscite une vive polémique depuis plusieurs mois au Gabon, était le but de la rencontre ce vendredi entre la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba et les responsables de l’Association de Lutte contre les Crimes Rituels (ALCR) et ceux des différentes congrégations religieuses.

Cette rencontre, a permis aux interlocuteurs d’échanger librement sur ces crimes commis sur le territoire national et qui plongent de nombreuses familles dans le deuil et le désarroi. Des faits qui attisent au sein de celles ci un sentiment d’injustice dû à l’impunité des auteurs.

La Première Dame a été très sensible au plaidoyer émouvant de Jean Elvis EBANG-ONDO, président de l’ALCR, qui a connu personnellement la douleur après avoir perdu un enfant dans des circonstances indescriptibles de par leur atrocité. Cette circonstance a contraint celui-ci à devenir le porte-voix des familles victimes de ces actes. De manière poignante, il a notamment relaté les témoignages des différentes familles qui ont perdu un de leur dans les mêmes conditions d’atrocité et de barbarie.

Présents durant la rencontre, les représentants de l’église catholique, protestante et de la communauté musulmane ont condamné avec fermeté, au nom de l’éthique, ces actes qui les interpellent également et sur lesquels ils sensibilisent leurs fidèles.

Profondément affectée par les témoignages, la Première Dame a estimé que les crimes dits « rituels » doivent être combattus par tous les moyens.

« Il faut que cela cesse ! Nous devons avoir le courage de dire les choses comme elles sont, de dénoncer les crimes rituels. Nous devons nous mobiliser, éduquer nos jeunes, sensibiliser les populations et donner à la Justice les moyens de jouer pleinement son rôle et de garantir la primauté des droits de l’Homme », a-t-elle insisté.

Et d’ajouter « Je ne peux, aucune personne ne peut, rester insensible à la souffrance des familles victimes de telles atrocités. Nous devons renouer avec l’empathie, la compassion et soutenir les personnes meurtries, désemparées et impuissantes face à ce fléau. »

En outre Madame Sylvia BONGO ONDIMBA s’est félicitée de voir des citoyens, dont des Gabonais de la diaspora, se mobiliser autour de cette cause qui concerne l’ensemble de la population.

Elle a jugé cet engagement constructif tant il est l’expression, la manifestation du sentiment de solidarité qui doit prévaloir dans notre société.
« Nous devons réunirons forces pour mettre fin à cette pratique honteuse et préserver les valeurs fondamentales telles le respect de la vie et l’empathie sans lesquelles une société est en dérive » a-t-elle conclu.

Sylvain Moussavou

Source : Koaci

Samedi 20 Avril 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2443 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

30.Posté par zoro le 23/04/2013 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois pas ce que la première a à y voir! il s'agit d'un problème gouvernemental. si le ministre de l'intérieur ne veut, nous on descend dans la rue. il aurait au moins été averti. si c'est la première dame qui doit aller faire pression à son mari, alors nous ne sommes plus dans une république.

29.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 23/04/2013 01:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien n'empêche de marcher avec Sylvia Bongo, et de l'insulter pendant.

28.Posté par Le nouveau président du Gabon - Dr KOMBILA le 22/04/2013 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons besoin d"un leader pour le plan B - ne cherchons plus loin.

Le nouveau président du Gabon - Dr KOMBILA

27.Posté par OYANE ONTETE le 22/04/2013 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALCR NE DOIT PAS S'ASSOCIER A CETTE DAME , SI ELLE VEUT FAIRE SA MARCHE QUELLE LA FASSE SEUL AVEC LES FEMMES DE SON MARI ODJOUKOU ALI .
MON FRÈRE ELVIS ONDO EBANG, RÉFLÉCHI BIEN , REPORTEZ VOTRE MANIFESTATION AFIN DE MONTRE A CE GOUVERNEMENT QUE VOUS ÊTES CONSCIENT QU'ILS SONT LES PRINCIPAUX COMMANDITAIRES DE CES CRIMES ET SANS ALLÉE DE LONG EN LARGE, PRESCILLIA A BIEN DÉTAILLER POURQUOI NE PAS MARCHER AVEC CETTE SATAN DE SYLVIA ODJOUKOU CAR C'EST DE LA PURE COMÉDIE , JUSTE BROUILLER LES PISTES..

26.Posté par Nestor le 22/04/2013 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un salut fraternel à nos deux soeurs, Mmes Bendone et Prescilla; c'est dans l'entente que nous vaincrons.

25.Posté par Priscilla le 22/04/2013 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ King
tu vois clair comme de l'eau de roche. Ce couple est d'un machiavelisme sans mesure. Odjukwu a envoye son joker, Sylvia, pour qu'elle vienne jouer la femme compatissante devant les medias afin de redorer son blason. Il sait pertinemment qu'il est regarde avec beaucoup de suspicions depuis qu'il a interdit la marche du 13 Avril, du coup il envoie son epouse de convenance faire la marche du 11 Mai aux cotes de l'ALCR et du peuple. Cette femme sera probablement en tete du convoi dans cette marche. Les cameras seront braquees sur elle. Les medias RTPDG et meme internationaux ne parleront que d'elle, et par ricochet de son pseudo-mari, ce qui donneront d'eux l'image d'un couple presidentiel luttant contre ces crimes rituels, l'image d'un president proche du peuple.
Grace a cette operation de communication, Odjukwu, l'individu qui a battu le record de crimes de son pere en moins de 3 ans, fera passe son regime de commanditaires pour des anges, tandis que les populations qui les accusent de couvrir les coupables passeront pour des pestiferees.
@ l'ALCR: svp revoyez votre strategie. Si vous vous associe a Sylvia dans cette marche vous reduirez a neant tout vos efforts de ces dernieres annees. Une marche avec cette dame blanchira les autorites en place alors que tous les gabonais savent bien qu'en realite 'ils sont en premiere ligne sur le banc des accuses. Il n'yaura ainsi plus de raison de s'insurger sur leur inaction face a la recrudescence de ces crimes.

@ Mme Bendome
j'arrache ma dent dure. On avance...

24.Posté par dworaczek-bendome le 22/04/2013 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Reggie, merci pour votre conseil, c'est vrai
Alors clairement : Ni mère de substitution hier, Ni mère de substitution aujourd'hui encore moins demain.
et milles excuses à tous.

23.Posté par Reggie le 22/04/2013 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ dworaczek-bendome
Ne soyez pas pressée de poster vos écrits sans relecture et correction.
Vous écrivez: "... mais jamais cette femme ne sera pas mère" et le lecteur est perdu: soit vous vous etes trompée en écrivant la fin de votre phrase, dans ce cas c'est acceptable, soit vous voulez nous faire comprendre que cette femme sera toujours votre mère de substitution.

@ tous,
le Gabon a toujours été gouverné comme un village où le parent, meme éloigné, du chef pretend occuper une fonction officiel et s'auto-octroie le droit de decision. Il y a pourtant un ministere de la famille ou des affaires sociales, je sais plus; pourquoi chercher à rencontrer la femme du chef de l'etat?

22.Posté par dworaczek-bendome le 21/04/2013 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chère Priscilla,
pas de rancune chez moi, c'est le jeu démocratique, il est de votre droit de donner votre avis sur ce que j'écris.

Revenons à la Madone de bongoville,
1- c'est vrai que les journalistes veulent trop bien en faire, plus de 39 ans au Gabon voilà qu'elle découvre les crimes rituels et pour finir, on prend des gabonais pour des demeurés "la 'maman des gabonais', pardon la mienne n'est plus de ce monde mais jamais cette femme ne sera pas mère.


2- : "tapage médiatique, sur les réseaux sociaux et mobilisation n'a servi qu'à Jean Elvis EBANG-ONDO, président de l’ALCR, et ses acolytes" d'accord

3- pdgiste à mort l'a dit, vouloir prouver qu'elle tient son mari et dont qu'elle seule peut infléchir un gouvernement entier, on nage à vue, c'est désastre, quelle image de la gouvernance au Gabon, qui a élu cette femme, les ministres, le premier ministre, le corps administratif tout entier considérés comme des moins que rien.

21.Posté par Jacques Sicka le 21/04/2013 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coudou occupe toi d'elle; mais avant de la manipuler je te conseille de cacher son visage avec tête dans un sac de farine;.. rassure toi elle doit être délicieuse

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...