News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Sylvia Bongo Ondimba va Octroyer des micros crédits aux femmes, qui vivra, verra

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Jeudi 29 Avril 2010 à 18:30 | Lu 2250 fois



Gabon :  Sylvia Bongo Ondimba va Octroyer des micros crédits aux femmes, qui vivra, verra
Sylvia Bongo Ondimba a décliné mardi dernier, devant des personnalités de la société civile, des partenaires au développement, des leaders d’opinion et de l’église, un aperçu de son programme d’activité pour les mois à venir axé sur : le social, la santé, la jeunesse, la femme et la culture rapporte la presse présidentielle.

Il s’agira, concrètement, de mener des actions de solidarité auprès des populations vulnérables, d’intervenir dans des situations précises de détresse, etc. Sylvia Bongo Ondimba voudrait ainsi accompagner l’action de son époux . Elle estime que la vision de l’émergence doit être pragmatique, c’est-à-dire visible sur le terrain, à travers des actions concrètes.

Entourée d’une équipe d’hommes et de femmes partageant sa vision des choses, Sylvia Bongo Ondimba a dit avoir pris le temps nécessaire pour écouter et consulter, avant d’envisager ce qu’elle entend faire. Elle est allée à la rencontre des Gabonais à la fois de l’intérieur du pays et de la diaspora.


C’est pourquoi, a-t-elle souligné, elle entend mobiliser ses compatriotes pour une implication plus prononcée dans les cinq domaines cités plus haut. Elle estime que les ONG, les organisations de la société civile doivent bénéficier des stages de formation pour être à même d’élaborer et gérer des projets à mettre en place.

Au-delà de toutes ces annonces, l’épouse d'Ali Bongo a déjà débuté quelques actions sur le terrain. Par exemple, un partenariat a été signé avec le Cirmf, et un autre avec un établissement bancaire pour la création d’un fonds de soutien dénommé Akassi. L’objectif de ce fond est de soutenir les projets des femmes par l’octroi des micros crédits. Sylvia Bongo Ondimba a annoncé l’ouverture très prochaine d’une exposition à la place dite Gabon Expo, où il sera question de présenter le Gabon dans sa diversité, avec notamment des objets d’art, des mets typiquement gabonais. Qui vivra, verra


Jeudi 29 Avril 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 2250 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par L'Emergent le 21/06/2010 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honte au site LVDPG! Vous vous dites "voix du peuple gabonais" et vous supprimez les commentaires des gens. Franchement c'est honteux de votre part!pffffffffffffffffff

11.Posté par Agondjo Mengue Rosine le 18/06/2010 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madame la Première SYLVIA BONGO ONDIMBA
Vous etes une Grande Dame avec un Grand Coeur n'accordez pas de l'importance aux individus qui écrivent n'importe quoi sur vous

continuez vos actions au service des plus défavorisés comme vous le faites actuellement dans notre pays le Gabon. Tous les Pauvres sont derière vous
Merci Madame Sylvia pour tout ce que vous faites en faveur des plus démunis que Dieu vous Bénisse et vous protège contre ces méchants qui ne veulent pas le bonheur des pauvres, dieu va les punir. On est tous avec VOUS

10.Posté par Eleonora le 15/05/2010 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très bien Madame... ""Première Dame"! Ily a du travail, on y va!

9.Posté par L'Emergent le 11/05/2010 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Essangui, vous n'avez pas fait que donné un point de vue, car vous vous reportez à la Constitution gabonaise en nous y renvoyant.

Pour commencer vous insinuez que nous devons éviter de dire des choses qui n'ont de valeur que chez celui qui les dit, heureusement que vous le savez puisqu'il s'agit de votre cas. Je ne vois pas en quoi, le fait d'affecter des conseillers du Président au service de la Première Dame tel qu'il le font d'ailleurs en France, aux Etats-Unis, au Bénin, au Cameroun, au Congo serait préjudiciable pour le pays, ou contraire à la Constitution? Aussi bien il n'existe peut-être aucune règle à valeur constitutionnelle dans ce sens, aussi bien son contraire n'y est pas mentionné non plus.

Il n'existe cependant peut-être pas de décret portant nomination de ces personnes es qualité, la raison étant que les membres du Cabinet de la Première Dame ( que ce soit au Gabon ou ailleurs) sont avant tout des Conseillers ou chargés de mission du Président de la République nommés en conseil des Ministres, dans la mesure où une Première Dame ne peut constitutionnellement pas composer un cabinet au même titre que son époux.

Alors étant donné qu'elle a un rôle d'accompagnement à jouer auprès du Président ( une Première Dame doit être active), une règle non écrite utilisée dans tous les pays va permettre de combler ce vide juridique et constitutionnel, par un processus de cooptation au sein de l'administration présidentielle, de quelques personnes ( ne dépassant pas 10) qui vont constituer le cabinet de la First Lady et ainsi accompagner cette dernière dans ses missions. Généralement son champ d'action est délimité et porte souvent sur l'humanitaire, le social, la Femme, la Santé, la petite enfance et parfois la jeunesse ou la culture.


L'existence de ce Cabinet est une règle purement non écrite issue des usages. Si vous avez fait un peu de droit, vous constaterez que les usages, us et coutumes font partie intégrante des sources du droit. (je vous recommande vivement de vous abreuver intellectuellement dans ce sens pour mieux comprendre). Si vous vous renseignez bien, ( pas que sur le net) vous aurez la confirmation que le Gabon ne fait nullement office d'exception en la matière, car bien au contraire et j'en ai la certitude pour avoir fait un stage à l'Élysée, la Première Dame a toujours une équipe de travail qui constitue d'emblée son cabinet, peu importe le nombre.

Vous remarquerez d'ailleurs que s'agissant de l'effectif de ce cabinet, lors de la présentation faite par notre Première Dame, il n 'y avait que 5 membres : 1 Dircab, 1 Chef de Cabinet , 1 Directeur de communication et stratégie, 1 directeur relations publiques et 1 conseiller social. Diantre Monsieur Essangui, vous n'allez pas v ous échauffer la bile pour cela !!!!???.

D'ailleurs, remarquez qu' elle a choisi un espace qui constitue généralement le domaine de prédilection des First Lady, loin de la politique: le social, la santé, la culture, les femmes et la jeunesses.

Bref, je pense que si à ce stade cher Monsieur Essangui, Vous émettez encore des doutes à ce sujet, demandez moi de vous faire un cours de droit constitutionnel sur les règles non écrites, les usages et la coutume. Vous y verrez peut-être plus claire. Si vous vous entêtez, c'est que votre problème est ailleurs et que le subjectivisme que vous semblerez cultiver à ce moment là aurait raison de vous.

En revanche, je trouve insultant ( à moins que ce ne soit qu'un lapsus de votre part) que vous puissiez affirmer que Madame Sylvia Bongo Ondimba "est une femme depuis plusieurs années". Monsieur Essangui, elle est tout simplement une femme, et ce depuis le ventre de sa mère!

Oui, elle est citoyenne gabonaise et elle en a fait des choses bien avant d'être Première Dame. A titre d'exemple , c'est grâce à elle que le prytanée militaire a vu le jour dans notre pays et elle contribue jusqu'à ce jour pour son perfectionnement. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autre pour vous montrer qu'elle n'agit pas qu'aujourd'hui mais juste que de par le rang qu'elle occupe aujourd'hui, son champ d'actions s'est simplement élargie !

Sylvia Bongo a quel programme d'activité? Et bien Cinq axes prioritaires dans lesquels elle entend développer et fonder son action: Le social, la Santé, la Culture, les Femmes et la Jeunesse. A quel titre? Première Dame du Gabon. Et ce titre est loin d'être chimérique cher monsieur, bien au contraire, elle lui donne un sens en se mettant au service des gabonais! C'est son rôle d'épauler son époux et je ne vois pas en quoi cela vous dérange!

Maintenant si vous estimez qu'elle ne doit jouer aucun rôle et qu'elle doit se confiner dans le palais présidentielle à se tourner les pouces, il serait peut-être judicieux pour vous, de nous édifier sur les articles de loi ou de la Constitution qui attestent que la Première Dame n'a pas vocation à jouer un rôle aux côtés de son époux?

S'agissant des financements de ses projets, dès lors qu'elle ne les a pas encore rendu public, je ne vois pas pourquoi vous en aurez l'exclusivité. Je vous en parle car j'en sais quelque chose... A vous d'en apprécier la pertinence...

Bonne soirée




8.Posté par SEO Essangui le 10/05/2010 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour chers amis,
Donner un point de vue sur un sujet ou réagir par rapport aux déclarations d'un autre c'est quelque chose de bien, c'est la contradiction qui rend la discussion intéressante. Mais, nous devons éviter de dire des choses qui ne tiennent la vérité que chez celui qui les dit car je suppose que nous nous invitons sur ce site à tenir des discussions intellectuelles et par conséquent nous devons avoir un raisonnement scientifique.
J'invite mes chers frères OBAME NGOMO TELESPHORE ET L'Emergent à consulter la constitution gabonaise, regardez le rôle et les attributions de la première dame de notre pays. Je vous conseille de télécharger cette constitution sur le site UPG de Pierre Mamboudou . Vous pourrez voir le rôle et les attributions de la première dame de notre pays, il ne s'agit pas de la constitution du PDG,ni de l'UPG,ni celle de l'UN etc.... C'est la constitution gabonaise que n'importe quelle personnalité de notre pays se doit de respecter rigoureusement quelque soit son bord politique.
Je ne reviendrai pas sur ce que j'ai déjà dis dans mes premières interventions au sujet de cet article de Sylvia Bongo. J'ai juste faire quelques remarques par rapport aux propos de chers frères.
Monsieur Obame ngomo télesphore jene vous laisserai pas dire que le Gabon n'attend rien de ceux qui disent librement ce qu'ils pensent par rapport aux différents sujets de société de notre pays. Vous aurez plutôt di que la famille Bongo n'attend rien de ces compatriotes, et là vous aurez pu avoir raison. Rassurez vous, le Gabon appartient à tous ces enfants contrairement à ce que certains pensent, il a donc besoin de tous.
- Vous ajoutez que Sylvie Bongo fera la mission qui est la sienne :
-En qualité de Citoyenne gabonaise : je suppose qu'elle l'est dépuis longtemps, du moins dépuis qu'elle Madame Ali Ben. Qu'attendait- elle pour exécuter cette mission ?
- En qualité de mère : là aussi je suis un peu surpris, toutes les femmes mères devraient donc avoir une " mission" d'envergure nationale. Qu'attendait-elle depuis, elle vient se rendre compte qu'elle est mère et qu'elle a une "mission" à remplir dans tout le pays ?
-En qualité d'épouse de chef de l'État, c'est la constitution gabonaise qu'il faut interroger, je vous le conseille vivement.
- Enfin, en qualité de femme, c'est encore un étonnement car j'ose croire que Sylvia Bongo est une femme depuis plusieurs années,à ce titre elle n'a jamais revendiqué une quelconque mission dans notre pays parce qu'elle est une femme .
J'ai envi de dire que vos déclarations sont tout simplement politiques, car tout ce vous mentionnez est très loin d'être les vraies raisons de sa "mission" , que nous ignorons d'ailleurs.
Monsieur l'Emergent, ou voyez vous la méchanceté ? Je crois que ce site est une plate-forme de discussion, alors les gens ont totalement le droit de dire ce qu'ils pensent et cela est loin d'être méchant. Dans une discussion intellectuelle, quand on est contre les dires d'un autres, alors on convint les lecteurs en présentant des contres arguments au lieu de choisir la solution la plus simple en affirmant que c'est méchant de dire ce que l'on pense.
Vous pouvez nous citez les membres qui constituent les cabinets de Mesdames Carla Bruni Sarcozy et Michelle Obama ? Nous devons éviter d'avancer du n'importe quoi, ce qui se passe au Gabon n'est pas international. Dans d'autres pays, les autorités respectent la loi, c'est loin d'être l'anarchie comme c'est malheureusement le cas dans notre pays. Sylvia Bongo a quelle programme d'activités ? Si elle en a un, c'est vertu à quel titre ? Qu'est ce qui lui confère ce droit ? Monsieur l'Emergence pouvez vous répondre à ces questions ; quand vous nous répondrez, je vous prie de lire au préalable la constitution gabonaise.
Oui Monsieur l'Emergent, nous voulons croire qu'il n'y pas que l'Etat pour subventionner de tels actions, mais dans sa déclaration, Sylvia Bongo n'a jamais éclairé les gabonais sur les les moyens de sa "mission" . Qui sont ces bailleurs privés qui ont accepté de subventionner les actions de Slyvia Bongo ? Evitez de parler vaguement, soyez précis en nous donnant les preuves de ce que vous avancez .
Merci pour vos vos réactions, ça reste un débat d'idées et non la guerre.

7.Posté par L'Emergent le 10/05/2010 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme l'a déjà fait remarqué monsieur Obame Ngomo, il s'agit de pure méchanceté gratuite de votre part. Primo, sachez que comme toute Première Dame dans le monde, Syliva Bongo Ondimba a droit à son cabinet de travail. Son cabinet de travail s'appuie sur un programme d'activité qu'il lui appartient de décliner telle qu'elle l'a d'ailleurs judicieusement présenté. Ensuite, concernant les moyens, sachez qu'il n'y a pas que l'Etat pour subventionner de tels projet. Elle a sollicité de nombreux investisseurs étrangers, anglais , américains et italiens en l'occurrence pour soutenir son projet de micro-crédit. Il s'agit de bailleurs privés qui n'ont rien à voir avec le Gabon. Il y en a parmi ces groupes, certains qui ont certainement fait des donations, mais d'autres qui ont fait des prêts à taux réduits, ou parfois même à taux zéro.

D'autre part, renseignez vous sur le principe même du micro-crédit qui porte pourtant bien son nom.

Enfin, arrêtez de poster des commentaires inutiles lorsque vous n'avez rien à dire.

Laissez cette Dame travailler, car elle ne demande qu'à aider les Gabonais en les tirant vers le haut. La générosité ne se traduit pas uniquement en argent. Ce peut-être aussi par des actes qui profiteraient au plus grand nombre tels que la création de cette banque de micro-crédit.

Vous devez l'y encourager plutôt que de lancer des diatribes qui ne porteront aucun fruits!

LAISSEZ NOUS AVANCER

6.Posté par OBAME NGOMO Télesphore le 06/05/2010 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment dommage que vous ne soyez que dans le négatif. Heureusement que le Gabon n'attend rien de vous.

Sylvia BONGO ONDIMBA fera la mission qui est la sienne, en sa qualité de citoyenne gabonaise, en qualité de mère, d'épouse du chef de l'état et enfin en sa qualité de femme de coeur.

C'est dommage que vous soyez agressif pour des raisons injustifiées. Laissez les gabonaises et les gabonais profiter de l'aide, du soutien qu'elle veut apporter à ses frères et soeurs.

Vous aurez beau dire, nous nous irons de l'avant.

Respectueusement, Télesphore OBAME NGOMO

5.Posté par MBA ASSOUME le 01/05/2010 04:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne laissons pas notre Gabon mourir à "grand feu". Nos simples lamentations ne suffisent plus. Agissons par tous les moyens. Et, aujourd'hui, le seul moyen efficace qui nous reste à expérimenter c'est le kalachnikov. C'est urgent, le Gabon est notoirement en danger de disparition totale. Agissons et parlons moins.

Je suis prêt!

4.Posté par SEO Essangui le 30/04/2010 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher compatriote Makaya vous avez raison, les gabonais doivent s'inquiéter au regard des multiples dérives qui se produisent dans notre pays dépuis que Ali Ben a été proclamé président. Comme vous le dites, l'usage abusif et illégal des forces de sécurités et de défense contre les gabonais, les intimidations faites aux leadeurs politiques et d'opinions sont les preuves qui montrent que ce pouvoir s'impose par la force. Les pdgistes n'ont pour seule préocupation leurs intérèts personnels, ils sont prèts à tout pour la protection de leurs acquis. Je reste convaincu que plusieurs membres de ce gouvernements d'amateurs ont d'énormes carences intellectuelles, la lecture, la compréhension et l'interprètation des textes de la constitution gabonaise sont une véritable épreuve pour ces derniers.C'est du moins ce que l'actuel ministre de l'interieur a montré lorsqu'il dit avoir le pouvoir de refus de l'égalisation et de dissolution d'un partis politique telle que l'UN. Heureusement qu'un vaillant compatriote en la personne du profeeseur John Nambo a gratuitement expliqué au ministre de l'intérieur ce que les textes disent sur le sujet et qu'il n'arrivait pas à comprendre. On peut citer plusieurs exemples comme celui là, des ministres et les collaborateurs de Ali Ben qui brillent d'une carence intellectuelle certaine.
Dans le mème article concernant Sylvia Bongo, on peut lire je cite " Sylvia Bongo va octroyer les micros crédits aux femmes" , mais avec quels moyens va t'elle faire ça ? Il faut que les promoteurs de la politique d'immergence, cessent de se moquer des gabonais. Sylvia Bongo n'est rien qu'une simple épouse d'Ali Bongo proclamé président. La constitution gabonaise ne donne pas un statut particulier à la femme du président. IL faut que cette femme sache qu'elle n'est ni plus ni moins que la femme d'Ali proclammé président. du Gabon.

3.Posté par UN>> UTOPIE NATIONALE le 30/04/2010 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Programme d'activite de what???

Y en a marre de faire passer les gabonais pour un peuple de miserables mandiants ...
Madame, le gabon, en s'organisant comme il faut , a les moyens de toutes ses politiques. Et c'est reparti pour un tissus economique de la main tendue. En retour , qu'esperez-vous? Qu'on l'on vous soit redevable?!

ON VOUDRAIT QUE LES GABONAIS APPRENNENT A PECHER AVEC LE SOUTIEN DE L'ETAT GABONAIS ET NON QU'ON CONTINUE A NOUS DONNER DU POISSON.

MERDE A LA FIN.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...