News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Sylvia Bongo Ondimba lance un projet de santé communautaire au Cap Estérias

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 19 Novembre 2012 à 08:51 | Lu 654 fois

La Première dame, Sylvia Bongo Ondimba est attendue dans la commune du Cap Estérias le 24 novembre prochain. Cette visite s’articulera autour du lancement du projet de santé communautaire dans cette localité.



Gabon : Sylvia Bongo Ondimba lance un projet de santé communautaire au Cap Estérias
Ce projet s’inscrit dans le cadre des activités de la fondation éponyme qui œuvre pour l’éducation des jeunes, la promotion des droits de la femme et l’insertion des personnes fragilisées.

Au programme de cette caravane, des consultations médicales gratuites seront offertes aux habitants de la commune et du département du Cap Estérias. Selon le programme officiel, il est également prévu une série de causeries avec les habitants, en rapport avec des sujets liés à la santé publique.

Après le lancement de ce projet le 24 novembre prochain, des consultations médicales générales vont être proposées aux populations, dans un premier temps tous les mercredis, et des consultations spécialisées une fois par mois pour une période d’un an.

Le lancement du projet de santé communautaire au Cap Estérias par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba, est une réponse aux doléances des habitants. Ceux-ci ont sollicité, il y a quelques mois, son soutien afin de combler le déficit en structures de santé dans leur environnement.

La Fondation Sylvia Bongo Ondimba a offert il y a moins d’un an plusieurs centaines de trousses médicales aux populations de cette localité.

En novembre 2011, les travaux de construction du centre de santé rurale du département

du Cap Estérias avaient démarré, à la grande satisfaction des populations. Mais leur aura malheureusement été de courte durée, car les travaux se sont rapidement arrêtés.


« Nous sollicitons l’implication personnelle du Président de la République, Ali Bongo Ondimba pour la reprise des travaux de construction de notre centre de santé. Les femmes accouchent dans les maisons et des gens meurent de paludisme dans nos villages », a indiqué M. Jérôme Mouloungui, notable du Cap Estérias.

Une initiative à saluer, qui toutefois ne remplace la mise en place d’une solution plus pérenne telle que l’achèvement des travaux du centre de santé de la commune.


Publié le 19-11-2012 Source : Gabon Eco

Lundi 19 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 654 fois




1.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 19/11/2012 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec tous les milliards du couple présidentiel, c'est un hôpital ultra-moderne qui aurait pu être construit au Cap Estérias ! Ici c'est encore une fois de la publicité mensongère et gratuite sur le dos de nos pauvres parents à qui les Bongo viennent jeter des miettes de leur immense fortune.

Et puis regardez bien la photo : j'y vois la confirmation que cette femme n'a jamais porté un bébé ! D'ailleurs lequel parmi nous pourrait-il jurer qu'il a déjà vu Mme Sylvia Bongo-Ondimba en grossesse ? Moi j'en doute !

2.Posté par mèrethéréza le 19/11/2012 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jeune Gabonaise sourde demande a tous concitoyen de visiter son site pour découvrir la présentation de son livre a tous bonne lecture tapez dulcinetbriant puis suivre

3.Posté par Il n''''''''''''''''y a plus- dAbonnés- au numéro- demandé le 19/11/2012 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle est la loi universelle qui oblige chaque première dame à avoir une fondation? Quelqu'un peut-il m'expliquer ça? Et cette dame, elle s'est rendue au Cap comment? En hélicoptère, comme son mari? Parce que la route du Cap, j'avoue que c'est pas la joie!

4.Posté par dworaczek-bendome le 19/11/2012 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les gabonais ne veulent plus les opérations de ce type, tous les gabonais, du nord au sud, de l'est à l'ouest et au centre attendent de l'Etat gabonais qu'il joue son rôle, une véritable prise en charge de la santé de proximité.

on s'en fout des opérations publicitaires avec de l'argent public.
37 ans au Gabon avant 2009, pourquoi ne prenait elle tellement son argent propre pour venir en aide à ses frères et soeurs démunis?

Non, c'est seulement une fois les caisses de l'état gabonais à sa disposition, que cette dame est devenue une "bienfaitrice". Vraiment, il y a qu'au Gabon, qu'on peut se permettre de ce type turpitude sans crainte.

5.Posté par polpote le 20/11/2012 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous n'avons pas besoin de ce genre de publicité. Avant qu'Ali ne soit président, on n'avait jamais entendu quil a offert un comprimé à un gabonais. d'où vient cette générosité subite? Naturellement il s'agit de l'argent du contribuable. si c'est le cas, alors nous voulons de vrais hôpitaux.

6.Posté par Ndambo le 20/11/2012 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personne ne l'a vu enceinte ! Les fameux enfants qu'ils ont ne leur ressemble même pas. Venir manipuler les esprits des bébés de pauvres avec les mains des pratiques occultes. On vient faire des dons alors que spirituellement on récupère au centuple. Tête de sorcière !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...