News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Suspension de Mathieu Nzingui, Fidèle Waura et réarmenagement au sein de l'UPG

Le site de la Liberté - UPG Monde et UPG Gabon le Dimanche 5 Février 2012 à 22:12 | Lu 1101 fois



Gabon : Suspension de Mathieu Nzingui, Fidèle Waura et réarmenagement au sein de l'UPG
Mesdames, Messieurs,
Les instances politiques de l’Union du Peuples Gabonais, à savoir :
La fédération France - Espagne - Portugal - Italie - Suisse- Lichtenstein-Monaco-Andorre-  (FEPI) dont le siège est en France (Paris)
La fédération Belgique- Pays bas - Luxembourg - Danemark - Suède dont le siège est en Belgique (Bruxelles)
La fédération Royaume uni - Irlande - Islande - Norvège - Finlande dont le siège est au Royaume uni (Londres)
La Fédération Allemagne- Europe de l'Est: Autriche -République Tchèque- Pologne- Slovaquie- Slovénie- Croatie - Serbie- Bulgarie-Hongrie- Grèce- Roumanie -Ukraine- Russie- Biélorussie-Lettonie-Lituanie- Géorgie -Moldavie- Albanie- Monténégro-Bosnie Herzégovine- Estonie - Arménie- Azerbaïdjan. Le siège de cette fédération est en ALLEMAGNE à ESSEN

Réunies au sein de la coordination des fédérations, dont le siège est à Bruxelles, capitale de l’Union Européenne,
Les fédérations Etats unis d’Amériques
Les fédérations du Canada
Réunies au sein de la coordination fédérale Amérique du Nord, dont le siège est en caroline du Nord
Les fédérations Amérique du sud
La fédération UPG Monde comprenant l’Afrique (hors Gabon), l’Asie, l’Océanie.
Les fédérations provinciales de l’UPG Gabon (Estuaire, Haut-Ogooué, Moyen-Ogooué, Ngounié, Nyanga, Ogooué-Lolo, Ogooué Ivindo, Ogooué Maritime, Woleu-Ntem)
L’Union des femmes de l’UPG
L’Union des jeunes de l’UPG
Les organes de base (cellules UPG et représentations)
Le conseil du secrétariat exécutif de l’UPG dans sa majorité
Le conseil des sages et les membres historiques de l’UPG
Le secrétariat politique de l’UPG
Le cabinet et conseil du Président Pierre Mamboundou

Réunies en assemblée inter fédérale par conférence téléphonique le 07 janvier 2012 Font la déclaration suivante.
L’Union du Peuple Gabonais est né de la volonté d’un groupe de compatriote d’unir les gabonais sans distinction d’origine ethnique ou provinciale aux fins d’instaurer dans notre pays une démocratie véritable en abattant les piliers d’un système criminel intégré.
De par sa stature, son courage, et ses convictions, nous avons trouvé en Pierre Mamboundou Mamboundou l’homme qui, en symbolisant notre lutte et notre engagement, devait nous conduire vers notre objectif : La prise de pouvoir et l’application de notre projet de société.

La mort prématuré de Pierre Mamboundou, a certes ralenti notre élan, mais ne l’a pas annihilé. Car ce qui compte c’est les idées qui étaient défendues par PMM. En effet Nous devons nous souvenir des idéaux, car l’homme peut échouer, il peut être prit ou tué et oublié, mais quatre cent ans plus tard ses convictions peuvent encore changer le monde. Tout un chacun a été témoin de la puissance des idées au moins une fois dans sa vie, on a vu des personnes tuées en leur noms, et d’autres mourir en les défendant. Pourtant l’on ne peut embrasser une idée, ni l’étreindre, les idées ne s’aiment pas et ne ressentent rien, ni la douleur, ni l’amour. Aujourd’hui ce n’est pas une idée que l’on pleure, mais un homme qui nous a rappelé le 14 juillet 1989. Un homme que nous n’oublierons jamais.

Oui le 14 juillet 1989 nous rappel la création officielle de l’UPG. Cette date nous rappel pourquoi nous avons créé l’Union du Peuple Gabonais : rendre en toute responsabilité par l’union des gabonais sa dignité et sa liberté au peuple gabonais asservi par un néocolonialisme et une dictature implacables.

Mesdames et Messieurs, les idées font le monde et le monde est bâti grâce à des idées. Ce sont les idées défendues par PMM qui ont fait la grandeur de l’UPG et fédérer les gabonaises et les gabonaises autour de celles-ci.

La ferveur, les pleurs, la grande tristesse des gabonaises et des gabonais de tous bord lors des obsèques de PMM démontrent que ses idées étaient largement acceptées et qu’ils perdaient ce jour un homme d’une valeur inestimable pour le pays.

De même, par delà sa mort, son mot d’ordre du boycott actif des élections truquées du 17 décembre 2011 a été largement suivi, non seulement par 90% des gabonais, mais également par la quasi-totalité des militants et sympathisant de l’UPG. Les résultats actuels de la mascarade électorale organisée le 17 décembre 2011 par le PDG, prouvent, s’il en était encore besoin, de la justesse de vue de Pierre MAMBOUNDOU et consacre le rejet total par le peuple gabonais d’un système criminel intégré qui gère le Gabon comme une épicerie de famille depuis 45 ans. Nous avons pris le temps de caractériser le régime en place. Les élections législatives ont montré que ce régime n’a pas l’onction du peuple mais tire sa force de la fraude et du soutien de la France de SARKOZY. Ce pouvoir est donc perdant dans un jeu démocratique normal, dans des conditions consensuelles et inclusives. Le choix du boycott pacifique des élections législatives a prouvé son efficacité.

Ceux des nôtres qui se sont fourvoyé, en soutenant l’organisation d’une telle mascarade, en sachant d’avance que les dés étaient pipées, ont trahi les idéaux et les principes directeurs de l’Union du Peuple Gabonais. L’humiliante défaite, dont ils portent seule la responsabilité devrait les conduire à démissionner de leur responsabilité au sein du parti. La conséquence de leur initiative est une déliquescence du parti et une mort annoncée d’une structure politique respectée qui a forcé l’admiration de tout un chacun y compris celle de nos pires ennemies.

En tout cas cette trahison est une insulte faite, non seulement à la mémoire de Pierre Mamboundou, mais également à tous ceux qui sont mort en défendant nos idées de 1989 à ce jour.

Comment cracher sur ces jeunes qui ont été tués à Port-Gentil, ceux de la cité de la démocratie, ceux de Rio et de toutes les villes du Gabon, qui au péril de leur vie ont bravé une machine militaire prompt à casser de l’opposant ?

Comment cracher sur ces femmes courageuses, qui en 1989, quand on assassinait nos compagnons et que beaucoup d’entre nous étaient dans les geôles du pouvoir, elles ont bravé la peur en allant narguer et maudire, au péril de leurs vies, et en tenue d’Eve le dictateur Omar Bongo devant son palais ?

Comment accepter que les compagnons de lutte, restés fidèles aux idéaux de Pierre MAMBOUNDOU et à l’engagement fait au peuple gabonais de nier pour eux tous ceux la qui ont inscrit le nom du Gabon au musée de la honte, puissent être sacrifiés sur l’autel des intérêts personnels et égoïstes?

Mesdames et Messieurs, nous, les instances politiques et la base de l’UPG, qui constituent l’armature du parti, avons le devoir de prendre nos responsabilités. Nous avons en tout cas la responsabilité de refuser l’aliénation, voir la liquidation de notre parti, de nos efforts, de notre lutte, de nos sacrifices par une bande de personnes qui ont placé l’argent au centre et la vie à la périphérie de leurs intérêts.

L’Union du Peuple Gabonais est un parti politique légalement constitué. Il dispose d’une base statutaire et réglementaire auxquelles tous les membres dirigeants comme militants se doivent de respecter. Les mesures individuelles, qui violent l’esprit et la lettre des statuts, avec la volonté affichée d’épuration du conseil à priori et à postériori du parti des membres loyaux nommés par PMM sont inacceptables et par conséquent nul et de nul effet.

Le bureau exécutif et les membres ayant des responsabilités au sein de l’UPG ont tous été nommés par Pierre Mamboundou. Leur autorité émanait de Pierre Mamboundou. PMM ayant tiré sa révérence, le parti n’a plus à sa tête que le peuple, c'est-à-dire les militants organisés autour des instances politiques et des comités de base. Le conseil exécutif devient de facto une structure provisoire chargée de préparer le congrès pour élire des nouveaux responsables. Il n’a ni le droit de conclure des alliances douteuses sans mandat des militants, ni le droit de recomposer à sa convenance le Bureau exécutif.

Par conséquent, les décisions des 20, 21, et 24 janvier 2012, de Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, Secrétaire Exécutif de l’Union du Peuple Gabonais, chargé d’expédier les affaires courantes jusqu’à la tenue du premier Congrès du Parti, contreviennent à l’esprit et à la lettre des statuts et du consensus, suivant lequel, la désignation des responsables du parti ne se fera par voix démocratique suite à la tenu du congrès. Ces décisions ,qui ne reposent sur aucune légalité, constituent un abus de pouvoir et vont au-delà des prérogatives et de la mission assignée de façon consensuelle à ce bureau. Elles sont donc nulles et de nul effet.
Les actes posés par le bureau exécutif dirigé par Mathieu MBOUMBA NZIENGUI et Fidèle Waura constituent des griefs et des fautes lourdes qui vont dans le sens de la dislocation de l’UPG. Ceux-ci, à savoir :

La remise en cause de la décision prise souverainement par le Conseil, le 19 octobre 2011 de ne pas prendre part aux élections législatives de décembre 2011 faute de garantie de transparence, mettant en avant la volonté de la famille du Président MAMBOUNDOU, toutes pratiques contraires aux usages démocratiques
La violation de la parole donnée de Pierre Mamboundou aux acteurs de la société civile et aux partis politiques de l’opposition que l’UPG prônera un boycott actif du scrutin du 17 décembre 2011.

Les négociations secrètes dans le but de rentrer au gouvernement sans mandat de la base. Dérive autoritaire et abus d’autorité Suspicion de corruption

L’intelligence avec le PDG aux fins de liquider l’UPG . Instrumentalisation du parti en vu d’un vote trafiqué qui a engagé l’UPG dans la parodie électorale de décembre 2012 dont on retiendra qu’elle fut une débâcle épique, unique épisode déshonorant dans l’histoire de l’UPG ; zéro (0) élu sur trente six (36) candidats

Refus d’organiser les primaires sur les sièges ayant enregistré des candidatures multiples, reniant une tradition bien installée par le Président Pierre MAMBOUNDOU lui-même ;
Décision unilatérale de démettre le Porte-parole du Parti, Monsieur Thomas IBINGA MBOUGOU, nommé par le Président Pierre MAMBOUNDOU ;

Choix de la cooptation à huis clos et en dehors du siège comme mode de désignation des candidats ;
Engagement des recours devant la Cour Constitutionnelle, au mépris de la délibération contraire du Conseil du Secrétariat Exécutif du Parti.

Fort de tout ce qui précède et face à l’interpellation générale de l’opinion et des militants de l’UPG, sur les positions désormais équivoques de l’UPG depuis l’ouverture de la période de transition conduite par Monsieur MBOUMBA NZIENGUI, les instances de l’Union du Peuple Gabonais, décident de mettre en accusation devant le congrès de l’UPG :
Messieurs :

Fidèle Waura Kengué,
Bonaventure Nzigou mamfoumbi,
Mathieu Mboumba Nziengui,
Olivier Koumba Mboumba,
Roger Mouloungui,
Jean Louis Kombila,
Claudio Ndembi Nzinga,
Brant Kombila
Vincent Nguimbi Mangouale
Moussavou Kombila,
Nyongui Hortense
Cette décision a pour conséquence :

1/ La suspension de membres mis en accusation de toute responsabilité au sein du parti interdit d’accès au siège du parti
2/ La remise des clés des bureaux et materiels et comptes bancaires du parti affectés à leur usage
3/l’interdiction de fréquentation du siège du parti
4/l’interdiction de parler, d’agir au nom de l’UPG
5/ Suspension de tout mandat ordinaire ou spécial ou de pouvoir de représentation
6/ suspension du droit défense des intérêts de l’UPG,
7/ l’interdiction de signer des actes au nom du parti, les déposer, plaider tous les moyens et présenter toutes les défenses et demandes, accorder au nom du parti tous termes et délais, signer tous les documents, lever tous jugements, traiter, transiger, compromettre et, d’une manière générale, sans exception ni réserve, tout ce qui relevait de leurs prérogatives au sein de l’UPG.

Les personnes suivantes qui n’ont jamais fait acte d’adhésion et ne sont coptés sur la base d’accointances familiales qu’aux fins d’occuper d’importants postes au sein du parti ne sont pas considérés comme membres du parti, par conséquent leur nomination est nulle et de nul effet. Il s’agit :
Moise Mamboundou
jean Claude Mamboundou
Kisito Mouloungui Bouangue,
Aimé Nzamba, tristement célèbre pour avoir insulté Pierre Mamboundou
Bruno Ben Moubamba, célèbre pour avoir insulté Pierre Mamboundou

Mesdames et Messieurs, chers compagnons de lutte

Nous sommes des militants motivés par des valeurs compulsives, simples et belles qui sont bien au-dessus de l’argent et tout ce qui lui est consubstantiel. Nous ne laisserons pas ceux qui sèment le vent éteindre l’espoir. Celui-ci appartient à la lumière et cette lumière n’appartient qu’à Dieu. Lorsque la main qui porte le flambeau s’affaiblit, il faut savoir la transmettre à une autre main vigoureuse et reconnaissante, il en va du principe même de la vie. Et si l’homme ne s’en charge pas, la Providence s’en chargera.
C’est pourquoi nous décidons de créer un bureau provisoire de l’UPG dont la mission est d’assurer la gestion des affaires courantes et de conduire le parti au congrès. Nous confions la gestion du bureau exécutif provisoire de l’UPG aux membres suivants :
Mihindou Koumba, 1er Secrétaire Politique, Secrétaire exécutif provisoire en remplacement de Monsieur Mboumba Nziengui, suspendu de ses fonctions

Margueritte Makaga Virginus, Secrétaire Politique adjointe, Secrétaire exécutif provisoire
Pélagie Itsana, Secrétaire Général adjt, secrétaire générale, en remplacement de Monsieur Fidèle Waura, suspendu de ses fonctions
Les Conseillers du Président Pierre Mamboundou ci-après, sont chargés de la mise en œuvre des actes du parti et de l’organisation du congrès
Jean de Dieu Moukagni, Président du comité d’organisation
Paul Adrien Ivanga-Adyayéno,
Phillipe Tonangoye
Arthur Aléla,
Thomas Ibinga Mbougou Secrétaire Politique Chargé des questions électorales,
Jean Louis Boussamba membre du Conseil
Steeve Ickapi, du Mouvement des jeunes,
Laure Posso Secrétaire Politique adjointe,
Jacques Wolbert,
Georges Owanleley,
Wilfried Ndjoy, Secrétaire Politique adjoint,
Angeline Minko Secrétaire Politique adjoint,
Antoine Igouwé
Jean Romain Fanguinovény

Les autres membres qui occupent des responsabilités, en dehors de ceux qui sont suspendus, leur situation reste sans changement.

En sa qualité de Secrétaire Exécutif, avec pour seule mission d’expédier les affaires courantes et l’organisation du congrès, le Secrétaire Exécutif provisoire, nommé par les instances politiques de l’UPG est qualifié pour prendre des décisions transitoires dans le but de l’accomplissement de la mission qui lui est assignée. De ce fait il doit pourvoir au remplacement des membres suspendus de leurs fonctions.

Que Dieu Puisse continuer à bénir le Gabon, vive l’UPG, vive le Gabon.

Fait à Libreville, le 25 janvier 2012

Pour les instances politiques et les organes de base de l’UPG

La coordination des fédérations Europe
Jean Ndouanis

La coordination des fédérations Amériques du nord et du sud
André BOUASSA

La coordination UPG Monde
Michel Moukoumbi

Le Premier Secrétaire Politique
Pierre Claver MIHINDOU KOUMBA

Les fédérations provinciales
Mousoua gnama dieudonné, délégué fédéral

L’Union des femmes de l’UPG
EBIAGHE MAGGY

MOUVEMENT DES JEUNES
IKAPI STEEVE

Mouvement des femmes
MARONDOU CHARLOTTE

Cabinet Président Pierre Mamboundou
MOUKAGNI Jean De Dieu

Collège des conseillers du Président Pierre Mamboundou
Paul Adrien Ivanga-Adyayéno

UPG Monde et UPG Gabon


Dimanche 5 Février 2012
UPG Monde et UPG Gabon
Vu (s) 1101 fois




1.Posté par King le 05/02/2012 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bon;
organisez maintenant un meeting pour mesurer le degré de mobilisation du nouveau bureau [[provisoire;]]
dans le cas contraire,c'est une
suspension à la bouche et sans effet.
impossible à l'Upg d'éviter le même sort que le Pgp.
bonne chance

2.Posté par Doundéé le 05/02/2012 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est clair que Bouassa a recu de l'argent de qui on sait car ce texte est un délire et une indication du desordre mental quki règne dans la tête de ce chomeur des USA

3.Posté par UPG/ SENEGAL le 05/02/2012 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Face aux allégations mensongères diffusées sur ce site, nous fédérations UPG/SENEGAL, portons à l'attention de l'ensemble de la population gabonaise en général et à l'ensemble des upgistes en particulier que la présente note de service et nul et non avenue du fait qu'aucun article au sein des statuts de l'union du peuple gabonais ne donne droit à quiconque de démettre le conseil éxécutif du parti sauf lors d'un congrès. De plus, nous dénonçons avec la plus grande énergie, les pratiques de déstabilisation et de troubles orchestré par bon nombre d'upgistes qui, dans les derniers jours du président MAMBOUNDOU avait été écarté de la sphère de décision au sein de l'union du peuple gabonais du fait de leurs accointances avec le pouvoir en place. Il s'agit entre autre de PHILIPPE TONANGOYE, PELAGIE ITSANA, THOMAS IBINGA...
Enfin, nous réaffirmons notre soutien au secrétaire exécutif de l'union du peuple gabonais Monsieur MBOUMBA NZIENGUI MATHIEU et ce jusqu'à l'organisation du congrès qui désignera les nouveaux dirigeants de l'union du peuple gabonais.
Fait à Dakar le 04 janvier 2012
FEDERATION UPG SENEGAL
LE FEDERAL.

4.Posté par Radical le 05/02/2012 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au sujet de Monsieur Bouassa:
Cher Doundéé, appelez au 001-919-844-7001 et vous vous rendrez compte que Monsieur Bouassa est l'un des bosses de cette compagnie. Il est un entrepreneur. Vous, qui etes vous? un pede d'Ali Bongo.
UPG/Senegal, Mboumba Nzienguy vous a envoye l'argent qu'Ali a donne apres avoir livrer PMM a son Bourreau?
C'est votre tantine qui vous pose la question.

5.Posté par Tate LEKAMB le 06/02/2012 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais cher amis (UPG Sénégal, Doundée et Radical, savez-vous combien la bande à Mboumba Nziengui, pilotée par son époux Infidèle sans Aura ont eu depuis la mort de Pierre MAMBOUNDOU? Vous êtes décévant! Ces gaillards se sont lourdement enrichis. " madame Matieu mboumba Nzienui épouse Wora Kengué se sont lourdement fait du pognon au compte de l'UPG. Vous qui êtes à l'étranger ne vivez pas les réalités du pays. Venez sur place et on pourra avoir un débat équilibré.
CONFIDENCE! Savez-vous que Madame Waura Kengué née Mboumba Nziengui s'appretait à ne pas plus reconnaître l'UPG sénégal? S'il vous plait allons-y molo. Vous qui malparlez de Pélagie ITSANA et de Thomas IBINGA, faitesz tout pour avoir honte afin de vous liberer de votre obscurentisme et de comprendre que ces cadres là composaient le cercle de confiance de Pierre MAMBOUNDOU.
Fidèle KENGUE WAURA et companies ne sont là que pour de l'argent. Alors militantes et militants, veillez à ce que les mesures prises par les organes de base de l'UPG soient appliquées. WAURA et sa femme MBOUMBA NZIENGUI alias "cochon Mboumba, geule de bouldog, OUT!!!!!.

6.Posté par St.Michael le 06/02/2012 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La corruption et le tribalisme sont les armes fatales de l’UPG.
L’UPG se bat maintenant pour sa survie en voulant soigner les symptômes.
Avant la mort de PMM, le problème que nous vivons aujourd’hui était bien visible.
L’UPG a besoin d’un vaccin Anti corruption….Si cette corruption se transforme en cancer, il faut aller aux solutions ultimes : Tuer la source d’alimentation du cancer avec toutes les conséquences qui en résultent.

I can only express my empathy and not my sympathy to UPG.

Amen.

7.Posté par MANBOUNDOU ONOUVIE le 06/02/2012 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


BAZéééééééééééé , ET FAITES ATTENTION AUX NOUVEAUX MENBRES QUI NE VIENNENT QUE POUR ESPIONNER, SUIVEZ MON REGARD

8.Posté par Priscilla le 07/02/2012 02:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oufff, il etait temps ! Cela fait un bon moment que ces vendus auraient du etre demisent de leurs responsabilites au sein de l'UPG.

Merci mes freres pour cette decision courageuse qui devenait vitale pour ce grand parti de l'opposition.

Merci !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...