Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Sur RFI, André Mba Obame, , parle du grand parti d’opposition

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Lundi 4 Janvier 2010 à 16:53 | Lu 5098 fois



Gabon : Sur RFI, André Mba Obame, , parle du grand parti d’opposition
Déclaré vainqueur au cours d’un long processus de contestation du scrutin présidentiel du 30 août 2009 au Gabon. Du côté de ses adversaires, si le Front du refus du coup d’Etat électoral a perdu quelques membres au passage, six anciens candidats ont décidé de créer un grand parti d’opposition. Pour eux, il s’agit de proposer une alternance politique crédible face au PDG (Parti démocratique gabonais) au pouvoir. mais aussi, il s’agit de disposer d’une tribune légale pour faire entendre les voix de ceux qui continuent de contester la victoire d’Ali Bongo, porté à la tête du Gabon à la suite de son père (qui aura dirigé le pays pendant près de 42 ans).

Parmi les candidats à la présidentielle du 30 août 2009 et initiateurs du grand parti d’opposition, on retrouve : l’ex-Premier ministre Jean Eyeghe Ndong, l’ex-ministre de l’Economie Casimir Oye Mba, Jean Ntoutoume, Bruno Ben Moubamba, Zacharie Myboto et André Mba Obame dit "AMO" (photo), ex-ministre de l’Intérieur.

André Mba Obame, interrogé par Olivier Rogez de RFI, explique l’objectif du grand parti d’opposition, qui "n’est pas dirigée contre une personne", mais veut plutôt œuvrer pour "l’alternance", et ce grâce à "l’union de toutes les forces de changement

Sur l’absence remarquée de candidats comme Mba Abessolo ou Pierre Maboundou au sein du grand parti d’opposition, André Mba Obame se veut serein et confiant. Pour lui :

"Monsieur Maboundou et Monsieur Mba Abessole ont travaillé dans le cadre de la coalition, avant sa formalisation, au lendemain du coup d’Etat électoral (...) Si déjà on est d’accord pour rejeter le pouvoir illégitime [d’Ali Bongo) je peux vs dire que la jonction avec Monsieur Maboundou et Monsieur Mba Abessole, ce n’est qu’une question de temps."

Pour André Mba Obame, "ce n’est plus le moment de se tromper d’adversaire" face au pouvoir "illégitime" en place, pouvoir que l’ex-ministre de l’Intérieur qualifie à "un genre de monstre qui s’alimente, qui dévore ses enfants et que personne ne contrôle."

Sur la rupture prônée par Ali Bongo, André Mba Obame ne cache pas son scepticisme et lâche un : "Soyons sérieux ! Le changement, la rupture, ne peut se faire en phase qu’avec la population" qui s’est librement choisi un pouvoir or pour lui, plus de 85% des Gabonais ne se reconnaissent pas dans le pouvoir d’Ali Bongo.

Pour André Mba Obame, des opérations comme le recensement des fonctionnaires [pour débusquer les emplois fictifs], ne sont que de "la poudre aux yeux". L’ex-meilleur ami d’Ali Bongo rappelle qu’au Gabon, il y a déjà eu plusieurs recensements de ce genre, sans que la situation ne change. Et de déclarer que si cela a été un échec "sous [omar] Bongo [père] le consensuel", aucun résultat n’est à attendre "sous [Ali] Bongo l’illégitime".

Lundi 4 Janvier 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 5098 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par St.Michael le 07/01/2010 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Moi,

Entre Toi et Moi, tes questions sont fondamentales et ton raisonnement est logique.

Mais tu voudrais bien nous dire si ta voix a été respectée ou violée le 04/09/09.
·Si ta voix a été respectée nous respecterions cela et te souhaiterions bonne route et bon parcours.
·Si ta voix a été violée comme celles de la majorité des compatriotes qui revendiquent leurs votes, tu voudrais bien nous le confirmer et ensuite, faire des propositions pour intégrer tes points de vue légitimes (post#20) ensuite travailler ensemble pour notre objectif commun.

Comme l’ont dit plusieurs compatriotes, notre but n’est pas de soutenir tel ou tel leader, notre but c’est de rassembler tout le monde dans un seul but : Chasser l’usurpateur abominable et libérer le Gabon.
Plusieurs stratégies sont entrain d’être explorées, encore faudrait il ne pas donner sa feuille de route à son ennemi ici sur ce site.

Merci pour ton poste qui a beaucoup de sens et nous attendons tes contributions constructives.

Cheers,
St/.Michale.

21.Posté par Moi le 07/01/2010 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ifana " Un grand parti d'opposition est né, saluons cette initiative, adhérons massivement avec la ferme conviction de restituer le pouvoir au peuple en posant des actes constructifs où chacun se retrouvera pour l'AMOUR DE NOTRE PAYS" .
Vraiment vous n'apprendrez jamais rien de l'histoire vous-la! Adherer a un parti politique sans strategie politique, sans programme, sans valeur, juste parcequ'il se reclame etre de "l'opposition". Nous le peuple sommes souverain, sommes importants, nos voix sont precieuses et cheres, elle ne doivent pas etre donnees sans mur refelxion prealables.
Pouvez repondre a ces questions?
- Qu'est ce que ce parti compte faire pour sortir le Gabon de l'egemonie Bongoiste?
- Voyez vs en ces vieux caciques une volonte qqonque d'integrer dans leurs reflexions la riche, bouillante et dynamique diaspora gabonaise ?
- Pensez vs vraiment que ce groupe d'ex assassins, voleurs des biens du peuple, fraudeurs du PDG ont l'avenir du Gabon comme priorite principale dans leurs agissements?
- Quel est le plan de societe, ou programme ou n'importe quoi sur lesquels on peut les juger? Rien mon ami (e).Rien.
Alors si vous etes pret (e) a aller faire de la leche a ces "opposants", ou a fiare duper aussi facilement allez y ! Moi je considere que mon opinion, ma voix et mon soutien en precieux et je ne le donnerai pas au premier charlatant venu. Surtout des personnes comme celles la qui ont a mon sens tout a prouver encore pour nous faire oublier toutes les annees de crimes, vols, viols....
A+

20.Posté par Moi le 07/01/2010 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gars ne soyons pas dupes.

Tout en encourageant les efforts de Mba obame and co, dont le bruit et les gesticulations jouent forcement en faveur du changement. Il faut reconnaitre que ce nouveau partie de mes deux ... ne changera rien du tout a la situation actuelle c a d : emprisonnement total de toutes les institutions de l'etat par le Bongoisme (Parlement, Cour C, Ministere,...), corruption generalise,....
Mba obame et ses amis n'ont tout simplement aucune arme pour changer l'existant.Et ce n'est pas avec un parti de plus (introduit tambours battant comme Mba Obame sait si bien le faire - lui l'accro de la pub) que les choses changeront. C'est de la naivite de le croire.

19.Posté par St. Michael le 07/01/2010 03:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Ifanifa, salut!

Vos propos sont si constructifs et riches de sagesse. Je ne peut que m’aligner sur vos recommandations de regarder de l’avant et chacun jouer son rôle pour atteindre notre objectif commun : Liberer le Gabon des étrangers assassins et machiaveliques.

Si ma Sœur Aline pouvait vous lire et assouplir un peu sa colère que je partage pleinement, car il m’est aussi arrivé à certains moments de bouillir à 1000 degrés dans mon cœur. Mais je ne veux soumettre mon cœur aux chocs thermiques car il ne me reste que ce precieux coeur. Amen.

18.Posté par Ifanifa le 07/01/2010 02:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
St. Michael,

Il y a du vrai dans ce que tu dis, Amo avait fait une percée extraordinaire en mettant les moyens en 2 semaines, lors des présiddentielles de 2009, rien d'étonnant c'est un ancien routier, il excelle dans l'art qu'il pratique depuis kalakala et ce n'est pas une raison de se résigner, comme tu veux le faire comprendre à Aline, qui comme tous les internautes ont le droit de s'exprimer librement.
Personnellement je reconnais qu'AMO est un homme doué d'une certaine intelligence un peu au dessus de la moyenne mais pas un surdoué; il a demandé pardon à son peuple, il vient de rendre hommage aux victimes de POG certes, mais on attend q'il apporte un démenti à tout ce que son oncle MBA des BOIS a vociféré contre lui, le pire c'est qu'il est resté muet quant aux origines douteuses de son ex compère CALABA et ne nous a pas beaucoup aidé et une fois de plus il a dupé le peuple et nous avec. Quant à OYE MBA il a déçu plus d'une personne en se rétirant de la compétition quelques heures plutôt pour un petit pactol dit-on; es-tu sûr qu'il ne rédicivera plus aux prochaines écheances? enfin bref; soyons sérieux, soulevons tous les problèmes ambigus, puis faisons table rase du passé et creusons nos cerveaux pour trouver des idées innovantes pour nous permettre d'avancer pour ne pas sombrer dans le chaos; nous luttons pour la même cause individuellement chacun dans sa tête, avec nos interrogations, notre sceptissisme, c'est humain, alors ne soyons pas trop sévères entre nous. Nous connaissons nos cibles; qui vivra vera. Un grand parti d'opposition est né, saluons cette initiative, adhérons massivement avec la ferme conviction de restituer le pouvoir au peuple en posant des actes constructifs où chacun se retrouvera pour l'AMOUR DE NOTRE PAYS. Laissons nos leaders devant leur propre conscience, avec l'espoir qu'ils ne deviendrons pas à leur tour des DICTATEURS, qu'ils permettrons aux différentes intelligences de s'épanouir et laisserons la porte ouverte à ceux qui hésitent encore.
Merci à tous ceux qui ont oeuvré pour la naissance de ce Grand Parti, recevez mes meilleurs voeux de santé, de succès et de bonheur.







17.Posté par St.Michael le 06/01/2010 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Aline,

Je pense que tu te trompes d’audience et d’interlocuteurs pour ces questions aussi valables.
Tu voudrais bien poser ces questions aux gabonais(es) qui ont voté massivement Mr. Mba Obame le 30/08/09 juste après deux semaines de campagne.

Il vaut mieux que tu interroges les gabonais(es) maintenant car aux prochaines échéances, ce Mr. Mba Obame qui a fait une persée extraordinaire en 2 semaines risque de faire encore une GEGA IMPRESSION qui pourrait te dévorer entièrement……

Let’s pray to resist from our human resentment disease. Amen.


16.Posté par aline le 06/01/2010 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Où était Mba Obame et son clan d'ancien PDGistes quand la vrai opposition s'organisait au sein de l'ACR pour combattre Bongo?
A quel système qu'il a façonné prétend-il s'opposer aujourd'hui?
Qu'a -t-il fait depuis 20 ans pour chasser la les Bongo du pouvoir ? ...
Combien de jour ou d'année ce type a -t-il soutenu son frère (propos clamé par AMO pour avoir le pardon des plus naîfs d'entre nous) de loge Bongo?
A qui cette bande de voyous s'oppose-elle finalement?

Nous les port-gentillais on s'opposera toujours contre les PDGistes qui on mis notre pays dans la merde actuelle. Mes propositions concrètes pour changer réellement le Gabon ont déjà été exposées dans des posts antérieurs

15.Posté par Blaise le 05/01/2010 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eboulou
Excuse moi le n° de ton post c'est #13 et non # 9 évidemment.
Si tu pouvais me contacter sur "grandparti@yahoo.fr"
j'en serai content!

14.Posté par Blaise le 05/01/2010 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI
Eboulou

Ton post #9 est un pur concentré,la synthèse d'un fils ou fille du pays qui sait ce qu'on doit faire pour sa nation quand on l'estime en DANGER. Que nous soyons de plus en plus nombreux à oeuvrer ,chacun à son niveau, de réveiller des consciences de ceux qui ont perdu espoir, de ceux qui "tout est perdu d'avance",de ceux qui " c'est une utopie de croire à un changement démocratique au gabon ,tant que le CLAN est en place".
A tous ces Gabonais ,qui se sont couchés devant l'adversité, j'aimerais leur dire que rien n'est tout à fait perdu!
Pour laisser aux générations futures un pays avec des institutions démocratiques qui fonctionnent,nous avons encore le temps ,à condition qu'on se donne des moyens à cette réussite.
Il me vient en tête la citation d'un Américain célèbre DALE CARNEGIE
" Si tu penses être battu, tu le seras
Si tu vas au combat ,en pensant ne pas pouvoir

il y a de forte chance que tu ne pourras
Car la dure bataille de la vie , ce ne sont pas les plus forts ni les plus rapides qui la gagnent
Est vainqueur ,tôt ou tard , celui qui se sentait CAPABLE"

Le Gabon vaincra de ce totalitarisme monarchique actuel !

13.Posté par Eboulou le 05/01/2010 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes chers ,
Le fait qu' AMO ne cherche pas à former une milice armée pour contrer le biafrais d' une part , et qu'il ne replique pas aux attaques de MBA ABESSOLO d' autre part , peut constituer au moins une preuve qu'il y a en lui un soupçon de sagesse et beaucoup d' intelligence . Peut-être qu il est vraiment en phase avec le peuple ses souhaits .
C'est une attitude qui nous rassure un peu de la part de ces leaders . Nous pouvons leur souhaiter beaucoup de courage et de détermination , que Dieu les remplisse de son Intelligence et de sa Sagesse , qu'Il soit la source de leur inspiration tout au long de ce combat contre l' orgueilleux diabolique mégalomane adopté OBI .
L' idée de créer un Grand Parti du peuple est concrétisé , la majorité d'entre nous est soulagée . Et maintenant ,sans aucune précipitation , il faut matérialiser le projet . Pour que cette structure ait une base politique et sociale solide il incombe, aujourd'hui aux leaders du Parti et à tous les Gabonais selon leu r diisponibilité qui approuvent ce projet , le devoir de prendre les initiatives susceptibles de mener à sa matérialisation .
Parce que ce sont ces enfants du Gabon qui doivent jouer le rôle pédagogigue , c'est-à dire en organisant par exemple des conférences-débats à travers toutes les contrées du Pays ainsi qu' au niveau de la diaspora , afin de faire connaitre au plus grand nombre les idées maîtresses et surtout l' intérêt et la finalité de ce Grand Parti .C'est donc une sortede travail de déblaiement qui doit consister d ' une part à informer , sensibiiser , mobiliser et conscientiser le peuple Gabonais, méfiant à l' égard de la chose politique aujourd'hui , et surtout la jeunesse sur l' importance vitale de ce Grand Parti . D'autre part , ils doivent expliquer au peuple désespéré en quoi celui-ci peut être libérateur et comment il peut changer positivement la situation désastreuse économique ,sociale et de gouvernance de notre Nation , et notamment les conditions de vie des générations futures.

12.Posté par wang le 05/01/2010 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Vigile

Il ne dit pas que le ressassement des agents de l'état est une mauvaise chose, mais il souligne qu'il avait été déjà fait au par avant au temps de bongo père et le premier ministre était ministre de bongo père y a eu quoi après? rien et pourquoi aujourd'hui il y aura un changement? sachant que c'est toujours les mêmes qui sont au pouvoir

11.Posté par St. Michael le 05/01/2010 04:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me joins au point de vue de Le Vigile qui interpelle encore une fois notre sens de la réalité face à une situation sans précédente dans l’histoire su Gabon.

Pour représenter la gravité de la situation, je l’assimile à un Chauffar fou (AliBen) assisté d’un copilote aveugle (Biyogue Tortue) se trouvant à bord d’une Voiture (notre Gabon), après avoir enlevé le volant et couper les freins, il s’apprête à prendre une voie de chemin de fer de Trains à Grandes Vitesses.

Pour sortir d’une telle situation, il faudrait d’abord reconnaitre qu’il n’existe pas de solutions à Risque Zéro. Même dans la vie courante il n’y a pas de risque Zéro: On court bien un risque en prenant un bain dans sa douche en se rendant au travail chaque matin…..

Ce qui est important ce n’est pas la recherche absolue du risque Zéro, c’est plutôt l’identification et l’évaluation des risques pour chaque scenario:
•Quel est le risque que les gabonais courent avec le scenario AliBen l’imposteur?
•Quel est le risque que les Gbonais courent avec le scenario d’un Grand Parti des hommes et femmes imparfaits?
•Quel risque les Gabonais courent avec le scenario d’attendre un Opposant saint vierge de péchés et n’ayant pas collaboré avec Bongo?

Tous ces trois scenarios présentent des risques de degrés différents. Comme il n’existe pas de risque Zéro sur terre, nous devrions bien prendre l’option dont les risques sont bien identifiés et peuvent être gérés.
Pour moi cette option serait le Grand Parti du peuple opprimé accompagné d’un plan de gestion de risques qui tient compte des mauvaises expériences depuis Décembre 1993 avec les 51% proclamé dans un char jusqu’au 42 % de 2009 symbolisant la durée de la dictature de bongo père.

Pour que nos enfants et petits enfants ne vivent pas le scenario de 40% de bongo petit fils symbolisant la durée du règne de bongo fils, nous devons être fermes et intransigeants en vers nous même et envers les membres du FR en disant haut et fort que le départ de l’axe du mal bongo/pdg-francafrique (par TOUS les moyens) est le préalable pour une alternance politique véritable et fructueuse en phase avec les attentes de 80% des gabonais (98% si on enlève les étrangers intrus).

Toutes les suggestions sont salutaires.
Toutes les critiques positives sont les biens venues.
Toutes les tentatives de cynisme ou de division pour que le biafrais règne et après son fils junior seront challengées si besoin y est mais seront plus souvent ignorées pour question d’efficacité et soucis d’aérer le site.

Let’s be guided by our GOOD CODE of CONDUCT. Amen.

10.Posté par Le Vigile le 05/01/2010 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher bien nommé PESSIMISTE.

Je veux bien me rallier à votre opinion mais voilà; nous nous évertuons tous à dire ici qu'il faut faire QUELQUE CHOSE, AUTRE CHOSE... Mais c'est quoi ce(t) QUELQUE et AUTRE CHOSE? Si vous pouvez nous démontrer une alternative plus réaliste et crédible que le GRAND PARTI d'OPPOSITION, je pense que tout le monde suivra. Seulement, en fouillant aussi loin que possible; en convoquant notre réflexion au-delà des limites qu'autorise la nature humaine, nous ne voyons rien de mieux, du moins à l'heure actuelle, que ce grand parti.

Vous savez, le fait que les leaders actuels de cette organisation soient issus du pédé-G ne constitue pas seulement un mal, une faiblesse. Au contraire, ça peut servir dans une certaine mesure et je m'explique:

Qui d'autre qu'un voleur pour détecter les stratégies de vol d'un autre voleur?
Qui mieux qu'un criminel pour saisir les mobiles et les moyens utilisés pour commettre un forfait?
Qui appeler si ce n'est qu'un fraudeur pour faire obstruction aux tentatives de fraudes d'un autre fraudeur?

En l'occurrence, avec ce fameux grand parti, nous sommes plus que servis. Tous ces anciens et nouveaux caciques ont été dans le système et connaissent très bien les forces, les faiblesses, bref, les limites de ce système. D'où notre soutien ponctuel, voir provisoire à ce groupe de personnes. Car n'oublions pas que la lutte d'aujourd'hui a d'abord pour objectif de sortir le Gabon de cet état d'arriération caractérisé par la cooptation d'un fils (quoi qu'adoptif) de président à son père. C'est seulement en Afrique où on assiste à de telles absurdités.

Je ne me fais aucune illusion si jamais Myboto, Mba Obame ou autre venait à accéder au pouvoir. Ils ont géré ce pays avec le pédophile bongomar et ont à ce titre une lourde responsabilité dans la situation actuelle du pays. ça serait Pierre Mamboundou ou Mba des bois que cela ne changerait rien. Quoi que le premier cité n'ait pas été aux affaires, son étrange ralliement à mayila, sans oublier la rumeur concernant sa gestion de la mairie de Ndendé, ne lui donnent pas plus de crédit qu'au reste. Comment comprendre en effet que PM accepte le soutien d'un mayila, qui a travaillé avec bongomar depuis toujours, mais surtout, qui a défendu avec insolence et même justifié le détournement de plusieurs milliards de nos francs par Jean Fidèle Diramba? Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es, est-on tenté d'avancer.

Pour nous (moi en tout cas), c'est la politique des petits pas. Le premier consiste à bouter benali hors de notre pays. Cet objectif est suffisamment important pour qu'on l'atteigne d'abord avant de penser à autre chose.

Enfin, penser aux solutions radicales (l aviolence par exemple) suppose aussi qu'on est suffisamment organisé pour le faire. Qu'est-ce qui existe à l'heure actuelle comme organisation en dehors de ce grand parti? Rien absolument rien! c'est triste à reconnaître mais c'est malheureusement ainsi.

Pour ce qui ne le savent, le médium internet est accessible à moins de 1% de la population gabonaise (chiffre du ministère de l'intérieur d'il y a environ 6-7 mois). Si on compte aussi les pédé-gistes dans ce 1%, vous imaginez ce qui reste et dans ce reste, tout le monde ne s'informe sur l'actualité politique, encore moins participe aux débats comme nous le faisons. La plupart des internautes se trouvent à l'étranger. C'est compréhensible car au pays, on est beaucoup plus tenté d'aller dépenser 500fr (1h de connexion) pour consulter ses e-mails chatter ou faire ses recherches que de débattre sur la politique. Ne rêvons pas trop et gardons les pieds sur terre.

Pour ma part, je reste persuadé que ceux qui ont aujourd'hui les moyens d'apporter la solution à cet hégémonie bongo se trouvent du côté des anciens pédé-gistes, nouveaux opposants. Je serai très ravi de savoir qu'il existe AUTRE CHOSE. Je crains malheureusement d'avoir longtemps à attendre; aussi, je me rallie sans réserve aux anciens-nouveaux

9.Posté par LE SERPENT VERT le 04/01/2010 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Pessimiste

Au lieu d'envoyer les autres donner leur vie pour toi , que fais tu pendant ce temps? les autres méthodes dont tu parles , tu es gabonais , comme eux , tu attends quoi pour les utiliser? tu rendras un grand service à ton pays si tu estimes qu'il est en danger.
Tu es persuadé que la voie démocratique est caduque , à toi d'agir maintenant ,car eux ,ils ont choisi justement cette voie

8.Posté par Pessimiste. le 04/01/2010 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certaines personnes pourraient penser, à travers mon intervention, que je suis pédégiste et que j'ai soutenu Ali.Il n'en est pas question.Rassurer-vous je suis un fervant partisan du changement depuis mon enfance de Mba Abessolo jusqu'à PMM.

J'ai souvent cru avec pugnacité, à l'instar de ces véritables opposants, que la voie démocratique pouvait résoudre la problématique du changement dans notre pays.Mais hélas les faits nous ont prouvé le contraire car seul la loi du plus fort a chaque fois pris le déçu.L'exemple frais est le passage en force du Diabétique biafrais d'Ali.

Pour être court ,la création de ce parti politique ne peut constiuer une alternative crédible comme le prétendent ces anciens voleurs pédégistes et par conséquent ne résoudra rien.Nous ne pouvons rien attendre de parti qui viens encore une fois se greffer à une panoplie des partis existant. Notre adhésion à ce mouvement est conditionnée par l'adoption des méthodes beaucoup plus drastiques car comme disait Gandhi entre la lacheté et la violence mieux vaut choisir la violence.Tous ces anciens barons du régime devenus opposant de façade en ont les moyens.Il sont multimilliardaires.

En concusion, la création de ce parti n'empéchera pas au biaffrai de tripatouiller les élections futures qu'elles soient locales, législatives et présidentielles.Mes chers "opposants", nous voulons tous le véritable changement mais détrompez-vous la voie de la démocratie est démodée au Gabon et il est temps de trouver d'autres méthodes à même d'ébranler ce con d'Ali Ben.

1 2

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !