News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Sueurs froides suivies d'assurances pour l'organisation de la CAN 2012

Le site de la Liberté - Source : Jeune Afrique le Jeudi 21 Octobre 2010 à 18:43 | Lu 1054 fois

À quinze mois de la 28e Coupe d’Afrique des nations, qu’il coorganise avec la Guinée équatoriale, le pays a rectifié le tir. Les inquiétudes sur le respect des délais s’amenuisent avant la CAN 2012.



Gabon : Sueurs froides suivies d'assurances pour l'organisation de la CAN 2012
Le Gabon sera-t-il prêt pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de janvier 2012, les joueurs et l’encadrement des huit équipes qui s’affronteront dans les deux stades retenus sur son territoire, à Libreville et à Franceville (Haut-Ogooué, dans l’Est), sans compter les 1,5 million de visiteurs attendus ?

Le gouvernement se veut désormais rassurant. « Les pelouses seront prêtes en juin 2011 et les stades seront livrés entre octobre et novembre de la même année », assurent les autorités gabonaises. En mars dernier, les retards accumulés par les chantiers de construction des stades destinés à abriter la CAN 2012 avaient fait paniquer une mission de la Confédération africaine de football (CAF). Les inspecteurs de la CAF avaient trouvé que le cas du chantier du stade de Franceville, l’autre ville gabonaise, avec Libreville, où se joueront une partie des matchs, était particulièrement préoccupant. Les travaux avaient connu plusieurs mois d’arrêt.

Le chantier de la reconstruction du stade Omar-Bongo de Libreville n’était pas non plus très avancé et, cerise sur le gâteau, les ouvriers s’étaient mis en grève en raison de retards de paiement des salaires. Résultat : le Comité d’organisation de la CAN (Cocan) avait invité les autorités gabonaises à rectifier le tir d’urgence.

Alors que la Guinée équatoriale, pays coorganisateur de la 28e édition de cette compétition, a réceptionné la quasi-totalité de ses ouvrages à Bata et à Malabo, le Gabon a fait douter la CAF de sa capacité à accueillir l’événement. Les Équato-Guinéens auraient même proposé de récupérer toute l’organisation de la CAN en cas de défaillance de leur voisin et rival gabonais, en difficulté sur ce dossier… Inconcevable et inadmissible pour les Gabonais, qu’ils soient fous de foot ou non.

Sous surveillance

Depuis lors, les autorités ont donc fait des chantiers de la CAN 2012 un dossier prioritaire, une question de fierté nationale. Remporter cette course contre la montre est devenu un des enjeux du premier septennat d’Ali Bongo Ondimba.

En juin, le président est descendu sur les chantiers, histoire de mettre la pression sur les maîtres d’œuvre. Il a par ailleurs dénoncé de mystérieux « actes de sabotage », visant surtout le site de la reconstruction de l’ancien stade de la capitale. Le Premier ministre, président du Comité de pilotage de la Coupe d’Afrique des nations (Copican), fait régulièrement le point sur l’avancement des travaux, conformément au souhait de la CAF, et l’État a demandé aux banques locales de lui accorder un financement de 175 milliards de F CFA (267 millions d’euros) pour lui permettre de payer les entreprises chargées des infrastructures de la CAN 2012 et ayant bénéficié des marchés dans le cadre du cinquantenaire du pays, dont les chantiers ont aussi pris un retard considérable, le décaissement des fonds s’étant fait attendre.

En juillet, Xu Liang, le patron de Shanghai Construction, l’entreprise qui construit aussi rapidement que possible le stade de l’Amitié-Sino-Gabonaise d’Angondjé, d’une capacité d’accueil de 40 000 places, dans la banlieue librevilloise, proposait de faire venir des ouvriers de Chine pour tenir la cadence, les 250 ouvriers gabonais et chinois qui se relaient sur le chantier n’étant pas assez nombreux pour terminer dans les temps l’ouvrage, qui doit être impérativement livré en juin 2011.

Inspection rassurante

Les 4 et 5 septembre, la quatrième mission d’inspection de la CAF, conduite, comme toujours, par le général togolais Seyi Memene, l’un des vice-présidents de la Confédération, a visité les stades d’entraînement et les chantiers hôteliers de Libreville, ainsi que le stade Omar-Bongo de la capitale, dont les travaux ont connu un coup d’accélérateur. Visite plutôt positive, cette fois, selon le Cocan, qui a précisé que les finitions de la tribune ouest sont achevées à 50 % et celles de la tribune est à 80 %.

À Franceville, les tribunes du stade de la Rénovation continuent de sortir de terre et, dans les deux autres villes du Haut-Ogooué, les experts ont constaté que de gros efforts ont été fournis pour rattraper les retards. À Moanda, le stade d’entraînement, équipé d’une tribune de 500 places, est presque fini et sera livré en juin 2011. Quant au « village sportif » de Bongoville, destiné à l’accueil de l’une des équipes engagées dans la poule basée à Franceville, il a pris forme : 12 villas de 5 pièces y ont été construites, qui pourront héberger plus de 70 personnes, ainsi que des suites susceptibles d’accueillir des personnalités et des membres de l’encadrement des équipes.

Une prochaine visite du Cocan est prévue au début du mois de décembre pour inspecter l’ensemble des infrastructures concernées par la compétition, y compris les routes, les hôtels, les hôpitaux et les aéroports. Qui vivra, verra.


Jeudi 21 Octobre 2010
Source : Jeune Afrique
Vu (s) 1054 fois




1.Posté par gabonais le 21/10/2010 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais pourquoi forcons-nous? Quand on ne peut, on ne peut pas! Il n'ya pas de miracle à faire, sinon nous allons avoir des stades qui vont s'effondrer dans les mois qui suivent la competition... Dieu seul sait si elle se déroulera sans incident!

2.Posté par la gabonaise le 21/10/2010 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout ça c'est la faute des organisateurs c'est une bande de corrompus tout simplement car le gabon n'a pas merité l'organisation de cette coupe d'afrique c'est vraiment dommage.

3.Posté par mulunda le 21/10/2010 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est quoi cet article ? . On apprend rien là dedans aucune prise de position, aucune analyse, juste une collection de fait ? C'est ça le journalisme ?

4.Posté par le penseur le 22/10/2010 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le véritable problème de nos dirigeants c'est qu'ils aiment forcer les choses meme-ci ça ne va pas ils veulent toujours montrer que tout va bien mais, ils se trompent . Nous n'étions pas obligés d'organiser la CAN nous avons des priorités depuis 42 ans à savoir : la route,l'éducation la santé ,l'emploi ,le logement ,l'entreprenariat......ETC. Si nous avons opté pour la CAN assumons nos responsalités et sachons que la CAN se joue sur le terrain de foot-ball et non à la télé "nous sommes fatigués de la médiocrité et des discours dans ce pays à quand du concret?"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...