News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon-Société : Vous avez dit, 5 mille logements par an ?

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Dimanche 23 Janvier 2011 à 18:25 | Lu 1404 fois



Gabon-Société : Vous avez dit, 5 mille logements par an ?
C’est quasiment la visibilité nulle, plus d’un an après. Le principal maître d’œuvre, ministre en charge de l’habitat sous le premier cabinet de ‘’l’émergence’’, Pacôme Ruffin Ondzouga, vient de quitter ses fonctions sans être parvenu à matérialiser un programme politique dont il disait pourtant réalisable, du temps de son passage à la banque gabonaise de développement, la BGD.

Le constat est accablant plus d’un an après sa prise de fonction, pour ne pas simplement dire, que le maçon à faillit au pied du mur. Des résultats qui accablent toute la dynamique ‘’émergente’’, et qui ajoutent de fait, un nouveau point d’ombre au tableau.

Le projet des cinq mille logements sociaux par an aux bénéfices des gabonais modestes et gagne- petit, contenu dans le programme politique d' Ali Bongo Ondimba, court le risque d’être réduit aux yeux de plus d’uns à un simple slogan politique, si le nouveau titulaire du porte feuille de l’habitat, Blaise Louemba, ne retrousse pas les manches pour dessiner quelque chose de concret. Pour l’heure, les impatients de la donne ‘’émergence’’ au plan d’accès aux logements sociaux, doivent encore s’armer de patience.

’’ Aux mauvaises langues’’ l’ancien titulaire au poste, désormais en charge de la défense nationale, réfute les allégations d’échec, en revendiquant une somme de travaux de conceptions, et autre viabilisation en cours de terrains, qui précédent nécessairement la mise en place de logements sociaux. Mais comme la population ne se nourrit pas des intentions politiques, Pacôme Ruffin Ondzouga attire ainsi les critiques acerbes des déçus.

La modernisation de la capitale gabonais reste un dossier entier, en dépit des infrastructures modernes et parfois futuristes construites aux abords du centre ville. Des édifices qui constituent de véritables ‘’arbre qui cache la forêt’’, puisque derrière chaque immeuble au centre ville ou pas, le constat est accablant. Mieux, la disparition des’’ mapanes’’ ou encore ‘’matitis’’, pour faire allusion aux quartiers sous intégrés, est appelée de tous vœux par la population, qui aspire à rentrer de plein pied dans un Gabon véritablement émergent, et par conséquent débarrassé d’un habitat pitoyable.
A Blaise Louémbe et aux techniciens de son département ministériel de s’y pencher, pour le bonheur de la population. Qui vivra, Verra...

Source : www.mazleck.info


Dimanche 23 Janvier 2011
LVDPG - News
Vu (s) 1404 fois




1.Posté par Hasard le 23/01/2011 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement,
si le gars n'a même pas été fichu de rendre un audit en bonne et dûe forme du recensement des agents de la fonction publique, je doute fort qu'il puisse mettre en musique la volonté du Président de construire 5000 logements par an. Il va d'abord s'atteler à voir où il peut "bouffer" dans son ministère, puis où il pourra caser tous ses parents, enfin, seulement enfin (et après un rappel à l'ordre du Président, comme d'habitude) il va commencer à reprendre où son prédecesseur avait laissé les chantiers en cours. Le costume est trop grand pour lui, il fallait le mettre au ministère de la famille ce Ministre.

2.Posté par NGAUMITHAN le 24/01/2011 02:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi Je croirais beaucoup sur mon projet de construction de cabane en terre battue dans mon village natal.

3.Posté par nicola le 24/01/2011 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai lu beaucoup de choses sur cet blog et sur d'autres se réferantes au logement du gabon et je n'avais jamais introduit mon opinion et mon commentaire.
Le moment ou il y a encore une fois un changement au Ministére de l'Habitat je me permet d'introduire les nouvelles ( vraies ) que je connais.
Seulement pendant la gèstion du Ministère par le Ministre OUNZOUNGA, avec un peu de difficultès, ont étè approuvès les plans des maisons ensuite à verification de la réalisation préliminaire. Ont étè approuvè aussi les plans de la zonisation pour environ 1.600 maison de different surface à Libreville. Mais ça a vu l'approbation seulement le 16 Juillet 2010 et de telle date rien n'a plus bougè.
Je regret que les surfaces sur les quelles les projet ont étè dèveloppés n'ont jamais eu l'assignation au moin provvisoire.
J'espére que le nouveau Ministre, qui connais le projet, puisse démarrer le plus vite possible ce projet et d'autre d'utilitè pour les gabonais.
Je ne sais pas si ce blog est lu par les autoritè, mais vu les disaines d'ans qu'on attend des maisons et les differents Ministres qui ont occupè la place de l'Habitat, peut etre que le probléme se trouve ailleur des capacitè de chaque ministre.

4.Posté par Hasard le 24/01/2011 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon ami Nicola,
c'est ça le problème avec ce nouveau ministre, il est capable du pire mais pas du meilleur, même quand les choses sont bien ficelées, il ne les mène pas au bout. Je n'aime pas trop les jugements de valeur sur les hommes, mais celui là... Enfin, on a tous droit à une autre chance... Néanmoins, je suis sur qu'il viendra nous faire croire que c'est lui qui poussé les choses juqu'au niveau où son prédecesseur les a portées, alors que c'est pas vrai. Lui y'a que Iriscom et "notre dame de la salette" sont les seules actions à vocation nationale qu'on lui reconnait, ah... j'allais oublier son arrogance envers les faibles. Mais Ya Ali lui a fait ça dur cette fois ci, la prochaine fois je suis sur que ce sera la porte comme tous les incompétents arrogants que Ali a déjà viré. Au moins reconnaissons au Président cette action de salubrité publique.

5.Posté par le penseur le 25/01/2011 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi avoir chanté haut et fort les 5 mille logements alors qu'on n'a pas le moindre talent pour le faire ? C'est très domage quand je pense que nous avons perdu trop de temps à faire de la démagogie dans ce pauvre moboule pays où la honte n'existe pas . Voici mon projet :
Prennez des maçons dans les quartiers montez des logements simples et beaux à moindre cout vous verrez 1 milliard fera au moins mille logements dont 5 mille logements couteront 5 millards . LE Gabon ayant 9 provinces , Libreville aura 2000 logements/an et les 8 autres provinces auront 375 logements/an si vous doutez vous me donnez 5 millards avec des parcelles je réalise moi meme le projet et au bout de 6 ans LIBREVILLE aura 12 mille logements et les 8 autres provinces auront chacune 2250 logements.......il n' y a aucun miracle ce qui vous manque c'est l'amour du pays .

6.Posté par nicola le 25/01/2011 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En parlant en termes rèel c'est difficile d'eriger une maison " simple et beau à un milion. S'il est possible le problème du logements avait été déjà résolu depui long temps. Des solution entre 15 et 30 milions sont possibles donnant une maison completement equippée avec sa propre parcelle.
franchement il est possible aussi de faire une maison à deux piéces autour de 10 milions mais il faut rester sur une solution de base sans trop d'equipements.
Avec ce que tu propose tu n'arrive meme pas à acheter les materiaux.
Mes salutations

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...