News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Sit-in des enseignants privés de la PIFE devant le gouvernorat à Franceville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 3 Juin 2011 à 13:02 | Lu 1095 fois




1200 enseignants privés de la Prime d'incitation à la fonction enseignante (PIFE) ont organisé mercredi un sit-in devant le gouvernorat à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon.

Les manifestants entendaient protester pour avoir été écartés du bénéfice de la PIFE au titre de l’année 2011.

Nombre d’entre eux ont en effet été surpris de constater que leurs noms ne figuraient pas sur la liste des ayants-droits, mais plutôt sur celle des dossiers rejetés, faute d’informations sur la situation administrative de l’enseignant ou pour cause d’erreurs sur le numéro matricule.

Même le directeur d’académie provinciale du Haut-Ogooué, Gaston Kantoubou, figure sur la liste des enseignants privés de la PIFE, qui comprend également plusieurs moniteurs, quelques enseignants du secondaire et très peu de personnel de l’administration.

A l’issue d’une rencontre avec le gouverneur du Haut-Ogooué, Bertrand Moundounga, les plaignants ont dressé une liste qui a été envoyée à Libreville pour une éventuelle réparation.

Le directeur de Cabinet du ministre de l’Education nationale aurait reconnu en effet que 4.000 enseignants se trouvaient dans la même situation sur toute l’étendue du territoire national.

Ceux en poste dans le Haut-Ogooué concernés par le problème se sont donné rendez-vous le 13 juin prochain à Franceville pour se rendre compte de l’évolution du dossier, une véritable patate chaude à quelques jours des examens de fin d’année.

Dans un communiqué rendu public le 25 mai dernier à Libreville, le ministère gabonais du Budget, des comptes publics (…) a annoncé que le gouvernement avait débloqué 15 090.240.00 FCFA pour payer la PIFE au titre de l’année 2011.

Le communiqué précisait que seuls les enseignants affectés aux ministères des Affaires sociales, de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Jeunesse et sports ont droit à la PIFE.

Sur 19321 enseignants tous départements ministériels confondus recensés, 14.688 ont été jugés éligibles à la PIFE par le ministère du Budget, qui a rejeté 4633 dossiers pour doublons, matricules erronés ou non renseignés, nationalité incompatible, position incompatible ou encore pour des problèmes d’état-civil, indique le communiqué.

L’institution d’une prime d’incitation à la fonction enseignante a été obtenue à la suite d’une longue grève de la Convention nationale des syndicats des enseignants du secteur éducation (CONASYSED) qui avait paralysé le système éducatif national pendant plus de six mois lors de l’année scolaire 2008-2009.

Payable une fois l’an, le montant de la PIFE varie en fonction de la catégorie de l’enseignant dans la fonction publique.

Il est de 100 000 FCFA pour les enseignants des catégories A1 et A2, 80.000 F.CFA pour ceux de la catégorie B et à 60.000 FCFA pour la catégorie C.


Vendredi 3 Juin 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1095 fois




1.Posté par ANUS le 03/06/2011 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
152 Euros/an, somme ridicule. Soit moins de 10 000 Fcfa par mois.

Aucune honte.

2.Posté par Moudouma Leopold le 03/06/2011 18:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est des choses pour lesquels on ne doit pas chercher chicane. La PIFE en est une.Je ne suis pas enseignant mais ceux de nos frères et soeurs qui ont choisi ce métier ingrat. Pour 10.000 CFA/mois et /personne le minitre émergeant vient claironner en milliards tout de go,histoire de se donner du gras qu'es ce que 15,100 milds pour le gabon demain à côté des 7,9milrds volé par Nzouba et pour lesquels il ne risque rien, les 2milrds de Ngondjou ect... Payez ces femmes et ces hommes eux au moins le me

3.Posté par Le Beret Rouge le 04/06/2011 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Payer une prime d'Incitation a la greve, a l'incompetence, a l'absence de resultats, et plus il en vie3ndra a quemander, plus ils en demanderont, ce ne sera jamais assez, leur diront les politiciens qui les excitent, c'est pas la solution.
Donnez au Beret Rouge de leur donner une petite correction devant leurs eleves, que quand ils disent greves, les enfants leur rappeleront Beret Rouge !

4.Posté par Calmons le 04/06/2011 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La PIFE est payable annuellement. Donc:

1/ pour les enseignants des catégories A1 et A2 100 000 mensuelle x12 (mois)= 1 200 000 cfa annuel

2/ Pour la cathégorieB 80 000 x 12 (mois)= 960 000 cfa annuel

3/ Pour la cathégorieC 60 000 x 12=720 000 cfa annuel

Cet article est nul parce qu'il ne donne pas les vraies informations sur le montant réel annuel de la PIFE. Pourtant, lepremier article a été clair et net là dessus.




5.Posté par Arnaud le 04/06/2011 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici le vrai article relatif à la PIFE

Gabon: 15 milliards de francs CFA pour payer une prime à 14 600 enseignants

Le gouvernement gabonais a annoncé mardi avoir débloqué la coquette somme de 15 milliards de francs CFA (32 millions de dollars) pour payer à partir du 31 mai prochain une prime annuelle à 14 600 enseignants.

La prime est accordée aux enseignants gabonais afin d'inciter les nationaux à embrasser la carrière enseignante et mettre fin au déficit constaté dans le secteur. Baptisée Prime d'incitation à la fonction d'enseignant (PIF), la prime varie entre 900 000 francs CFA et 1,2 million de francs CFA par enseignant et selon les catégories.

Elle est versée une fois par an au mois de mai. Les enseignants l'ont obtenu après une longue grève en 2008 mais son versement pose chaque année de tensions entre les bénéficiaires et le gouvernement pour non respect du délai de paiement.

Selon le secrétaire général du ministère de l'Economie, sur 19 000 demandeurs, seuls 14 600 dossiers ont été validés. Les autres ont été rejetés pour diverses irrégularités.

Les enseignants expatriés, très nombreux dans le système éducatif gabonais, ne bénéficient pas de cette prime destinée exclusivement aux nationaux.

Jugeant le secteur de l'enseignement mal payé alors que le travail est immense, les Gabonais ne se précipitent pas dans l'enseignement. Ce manque d'intérêt crée un déficit obligeant le gouvernement à "importer" des enseignants d'Afrique de l'ouest notamment.

Source: ministère du budget

6.Posté par TARA le 07/06/2011 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE BIAFRAIS FINIRA COMME SON "PERE", A PART QUE SON HEURE A LUI ARRIVERA PLUS TOT QUE PREVU. IL A BEAU ETRE GRAND CHEF DES FRANCS MACONS, CHEF DES MUSULMANS DU GABON, PRESIDENT DES PEDE-gistes, GRAND FAUSSAIRE (FAUX ET USAGE DE FAUX !!!!!), SON HEURE SONNERA CAR ODJUKWU ALAIN ONDIMBA N'EST EN REALITE QU'UN " FAUX GEANT" AUX PIEDS D'ARGILE...

7.Posté par Ayacoma des Hayacoma le 29/06/2011 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL NOUS FAUT EGORGER LE BIAFRAIS ET SES SBIRES

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...