News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Séraphin Moundounga rattrapé par ses réformes?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 10 Septembre 2013 à 08:49 | Lu 1369 fois

Depuis sa nomination au poste de Ministre de l'Education, de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'Innovation, les Gabonais ont assisté à la mise en place d'un pléthore de réformes dans le système éducatif menées par Séraphin Moundounga, au point de se questionner sur la direction que prend actuellement l'éducation gabonaise.



Gabon : Séraphin Moundounga rattrapé par ses réformes?
En 2010, après la formation du gouvernement actuel, Ali Bongo Ondimba avait nommé Séraphin Moundounga au poste de Ministre de l'Education Nationale, nomination que plusieurs personnes du système éducatif gabonais avaient critiqué dès la parution du communiqué officiel.
Sachant la question de l'éducation cruciale à l'épanouissement de l'émergence tant souhaitée par le Chef de l'Etat, Séraphin Moundounga s’est lancé dans une course effrénée au changement.

Ainsi, afin de redynamiser ce secteur, plusieurs réformes ont été entreprises en 2012. Objectif pour Séraphin Moundounga : rendre le système éducatif gabonais plus performant.

Au nombre de ces changements on note, l’obligation d’obtenir le BEPC pour passer en classe de 2nde, le bac probatoire en 1ère qui donne l’accès à la classe de terminale, la suppression du BTS pour les formations de la mi-journée, l'application généralisée du système LMD dans les écoles professionnelles et à l’université, la suppression du concours d’entrée en 6ème, la suppression du second tour au Baccalauréat à partir de l'année prochaine, pour ne citer que ces exemples.
Le 4 avril 2013, en Conseil des Ministres le concours d’entrée en 6ème a été officiellement supprimé. Une décision qui était censé faciliter la tâche de gestion de la direction générale chargée des examens et concours.

Cependant cette décision s’est avérée à double tranchant car elle cache un problème majeur : celui du nombre insuffisant de structures pour accueillir les nouveaux élèves.

En effet, depuis la publication des résultats de l'examen du CEPE 2012-2013 qui donne désormais accès à la classe de 6ème, il se pose un réel problème de manque de salles de classe.

Une constat qui a conduit Ali Bongo Ondimba à l'occasion de son discours à la Nation de veille de l'Indépendance, à faire une annonce le 16 août dernier.
"J'ai instruit le ministre de l'Education nationale de préparer en urgence pour la prochaine rentrée d'octobre, 400 salles de classe offrant 20.000 places assises, réparties sur toute l'étendue du territoire nationale", déclarait le Chef de l'Etat.

Comment en l'espace d'un mois, le ministre va t-il s'y prendre pour construire ces 400 salles de classe? Les édifices construits en si peu de temps répondront-ils à toutes les normes de sécurité ?
Une mission herculéenne qui poussent bon nombre de Gabonais à se demander comment Seraphin Moudounga compte s' en sortir.

Publié le 10-09-2013 Source : GabonEco

Mardi 10 Septembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1369 fois




1.Posté par BATOUALA MIKOTHO JOSLAINE le 10/09/2013 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre Gabon ,un type comme Seraphin Moundounga n'a pas sa place à ce ministère ,mais bon c'est ainsi que fonctionne le Gabon ,mettre la charu avant les bœufs . Et ne nous étonnons pas si le nombre d’élèves triple dans les classes car souvent on a 100 élèves par classe, aujourd'hui nous allons nous retrouver à 200 et c'est là ou ils vont vouloir faire la rotations ,mais les profs ne sont pas des robots ,eux à leurs tour vont dder les augmentations de salaires.
VIVRA VERRA , ON VERRA JUSQU’OÙ IRONT CES REFORMES A LA MOUNDOUNGA ET SON CALIFE ODJUKU ALI.

2.Posté par brad okala le 10/09/2013 19:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
continuez à faire des efforts pour que nous les eleves nous apprendrons dans de bonnes conditions!

3.Posté par King Kong le 10/09/2013 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alerte : 200 millions de francs CFA remis la semaine dernière à Mathieu MBOUMBA NZIENGUI le Secrétaire Exécutif de l'UPG pour que ce dernier fasse échouer le 1er Congrès de l'UPG prévu le 15 octobre 2013. Ali Bongo s'appuie sur Y. Fernand MANFOUMBI le DGB pour bourrer le Secrétaire Exécutif de l'UPG de plein d'argent : 200 millions de francs CFA pour tuer définitivement l'UPG et l'empêcher de rebondir. Ya Ali donne de l'argent regulièrement à Manfoumbi pour que l'UPG ne survive pas et Manfoumbi dit Manf 10 redistribue des miettes à Mboumba Nziengui le no 1 provisoire du partI. Mais même les chiens se satisfont des miettes. VRAIMENT LES BAPOUNOUS NE SONT PAS DES GENS !

4.Posté par gail le 11/09/2013 04:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce comportement n'est pas proper aux punus, il faut arreter avec ce genre de commentaires!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...