News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Sept étudiants de l’Université des sciences et techniques de Masuku sanctionnés pour fraude aux examens

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Samedi 16 Avril 2011 à 12:03 | Lu 1681 fois



Sept étudiants de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) de Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est), ont été sanctionnés pour fraude aux examens de la première session du premier semestre 2010-2011.

Le conseil de discipline de l’Université a infligé un blâme et une exclusion de 15 jours à Agathe Sylviane Asseko Bilé et Carleen Anomba Issogui, étudiantes en 2ème année de licence à la faculté des sciences, pour avoir fraudé sans préméditation.

L’épreuve concernée par la fraude a été annulée, a indiqué l’établissement dans une note.

Un étudiant de 2ème année, Romeo Obiang Nkoulou, et autre de 3ème année, Fleury Zeme Ngbwe, ont été exclus pour 15 jours également pour fraude sans préméditation.

Les étudiants Amedé Giraud Engono Mba, 3ème année et Didier Stéphane Bibalou, en master 1, ont écopé d’un blâme et d’une exclusion temporaire de 30 jours alors que la première session a été frappée de nullité.

Récidiviste, l’étudiant Bathylle Kabila Abolhot, 2ème année, a écopé de la sanction la plus sévère, qui a été exclu pour toute l’année académique 2010-2011.

Le conseil de discipline a toutefois indiqué que les ‘’fraudeurs’’ ont la possibilité de faire appel de la sanction, devant le conseil de discipline de l’USTM, une institution créée en 1986, qui comptait au départ deux établissements : l’école polytechnique, ancienne école nationale des ingénieurs de Libreville, et la faculté des sciences issue de l’université Omar Bongo.

Un troisième établissement s’est ajouté : l’institut national supérieur d’agronomie et de biotechnologie.

Source : AGP


Samedi 16 Avril 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 1681 fois




1.Posté par S-BOKAL le 16/04/2011 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le CANCER DU FAUX A FINALEMENT gagné, au Gabon ,la sphère du savoir et de la formation. Ainsi voit-on ce pays, pourtant prometteur il ya une quinzaine d'années du point de vue d'une modernisation de sa société sur la base de la connaisance ,se gangrener pour une mort "à la zairoise"très certaine.

Les églises éveillées n'en feront que déconnecter davantage la population de l'effort fondé sur le travail concret et libérateur.

2.Posté par Patrick le 16/04/2011 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ S-Bokal,

Dites plutôt que la franc maçonnerie et la rose croix n'en feront que déconnecter d'avantage la population de l'effort fondé sur le travail concret et libérateur. Parce qu'il suffit d'appartenir à l'une de ses deux sectes pour décrocher un emploi même si on est le plus nul, ou passer en classe supérieur sans le moindre effort.

Les églises éveillées adorent le Dieu qui interdit à un étudiant de tricher en classe.

3.Posté par mapangou le 16/04/2011 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vais malheureusement faire l'avocat du diable ici et demander à l'Ustm de quel droit est-ce que les noms des étudiants, qui n'ont du reste n'ont pas été exclus à vie, ont été remis à la presse nationale??? pourquoi? est-ce que tricher pour un examen de mi-session est passible de droit criminel?
Ces étudiants ont été copieusement sanctionnés et ces noms n'auraient jamais dû se retrouver dans la presse nationale.
Si l'AGP est aussi puissante, qu'elle nous fournisse les noms des profs qui couchent avec leurs étudiantes au primaire, au secondaire et au supérieur. Car ceux-là sont de vrais criminels qui abusent de leur pouvoir à des fins bassement bestiales.
Je ne suis pas pour la tricherie mais il ne faut pas confondre les sanctions. Le pardon fait encore partie des valeurs nationales gabonaises et dans cas-ci il est impératif de donner une seconde chance d'autant plus qu'on ne nous explique pas exactement les circonstances des acts reprochés.

4.Posté par mapangou le 16/04/2011 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les autorités de l'USTM, en donnant ces noms veulent surtout profiter de cette opportunité pour donner l'impression qu'elles ''travaillent'' et espérer des ''nominations''. Ce n'est pas en divulguant les noms des étudiants tricheurs( ceci est courant même dans les universités de réputation mondiale) qu'une institution universitaire fait sa renommée mais bien par la qualité de ses enseignants-chercheurs en terme de qualité et quantité des publications annuelles et par la qualité de l'enseignement reconnue par les pairs et mesurable par les réalisations des professionnels formés. Pour construire 3 m de route, le Gabon est obligé, après plus de 40 ans de formation des ingénieurs, d'aller en Chine ou en Europe pour chercher le savoir-faire: si vous voulez qu'on vous prennent au sérieux, montrez-nous votre savoir-faire technique par des réalisations concrètes dont le pays tout entier bénéficient. Je me chargerai même de vous avoir une tribune à CNN s'il le faut.

5.Posté par Mbayiste le 16/04/2011 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hey sale bleus, vous saurez desormais que MBAYA C'EST DURRRRRRRRRRRRRRRRR.

si ces sales auraient ete bizutés ils n'auraient pas ete pianés comme des debutants.

Mon USTM que j'aime, tu sais punir quand tu veux.

Ms amis, vous etes dans le TRRRRRain...


6.Posté par rebecca koumba le 16/07/2016 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Es que c'est bien organisé?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...