News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : SOS Consommateurs déclare la guerre à la SEEG

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Lundi 8 Mars 2010 à 20:29 | Lu 2070 fois

L’association de protection des droits des consommateurs gabonais, SOS Consommateurs, organise du 10 au 12 mars prochain un sit-in devant le siège de la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) à Libreville pour dénoncer la déficience patente de cet opérateur, et les abus de monopole que subiraient les consommateurs.



Gabon : SOS Consommateurs déclare la guerre à la SEEG
Mise en demeure par l’Etat gabonais d’améliorer ses prestations, la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) est maintenant sous les feux de la société civile, qui s’insurge notamment contre les abus de monopole qu’elle pratiquerait.

Le 5 mars dernier, SOS Consommateurs a appelé les habitants de Libreville à tenir un sit-in du 10 au 12 mars prochain devant le siège de la SEEG au centre-ville pour contraindre la société à sortir de son mutisme et à briser l’opacité de ses opérations.

L’association de protection des droits des consommateurs dénonce «l’érosion de la trésorerie de cette entreprise pourtant en situation de monopole, le non recouvrement d’importantes créances, l’accumulation de dettes, le non renouvellement des équipements et matériels, d’où la mauvaise qualité des produits et services, l’incapacité à satisfaire les milliers de demande de branchements électriques et d’adduction d’eau et d’innombrables dommages causés aux consommateurs et à l’économie nationale».

«Des factures erronées sont distribuées chaque mois à des consommateurs qui n’ont d’autre choix que de payer au risque de se voir coupés de toute fourniture d’eau et d’électricité», s’insurge SOS Consommateurs.

«Depuis plusieurs mois, des augmentations de tarifs sont opérées sans la moindre information aux consommateurs, alors que les coupures intempestives restent leur lot quotidien avec des dommages qui s’étendent à des décès dans les établissements de santé», poursuit le communiqué.

Le président de SOS Consommateurs, Christian Richard Abiaghe Ngomo, a notamment annoncé qu’il entrerait en grève de la faim à l’occasion du sit-in et que les consommateurs opèreront une coupure volontaire de trois heures en guise de boycott symbolique.

L’association réclame «la réalisation d’un audit indépendant de la SEEG-VEOLIA ; la libéralisation du secteur par la création de deux entités chargées de la gestion de l’eau et de l’électricité ; la suppression de la taxe sur la valeur ajoutée et de la contribution spéciale ; la désignation des représentants des consommateurs au sein de l’agence de régulation de l’eau et de l’électricité, ou encore le respect du droit à une facturation juste et transparente».

Le cahier des charges de SOS Consommateurs sur le dossier de la SEEG prend également en compte «la mise en place d’un dispositif de liquidation des contentieux propre au service public de l’eau et de l’électricité ; la révision du dispositif de règlement des factures ; la satisfaction de toutes les demandes de branchement en énergie électrique et en adduction d’eau par des procédures plus souples, ainsi que le respect de l’égalité d’accès au service public de l’eau et de l’électricité en zone rurale et urbaine».

Source : Gaboneco


Lundi 8 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 2070 fois




1.Posté par CHE2 le 08/03/2010 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben que voulez vous il faut bien que les consommations des ministres et autres personnes qui sont par nature exonérées du règlement des dites consommations soient réglées: alors on répartit cela sur les factures des pauvres comme s'ils ne souffraient pas déjà assez comme ça...
Des factures ou le prix du kilowattheure d'électricité et le prix du mètre cube d'eau varient d'une facture à l'autre et d'un mois à l'autre....
Y a un sérieux problème, il faudrait que les Hommes de l'émergence règlent ces problèmes!!!!

2.Posté par St.Michael le 08/03/2010 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J’approuve l’initiative....

Comment expliquer qu’un compatriote paye un compteur et les travaux pour plus de 500,000 CFA, il réalise qu’il n’y a pas une goutte d’eau à son compteur, mais la SEEG lui dit qu’il faut un autre compteur à 5 m du premier compteur sans prendre les mesures de pression qui pourtant auraient montrer que la pression est de 0 bar….bref, le compatriote débourse encore 500,000 CFA (au total 1 brique de CFA).

Sans surprise les deux compteurs ne versent aucune goutte d’eau….
Comme si cela ne suffisait pas, le compatriote reçoit des factures de 50,000 CFA toutes les fins du mois, et quand il de mande des explications à la SEEG, on lui dit qu’il faut bien fermer le compteur car il tourne la nuit avec le vent …que du bullshit

Ce compatriote, c’est bien St.Michael qui lutte pour se débarrasser des compteurs qui débitent du vent…c’est à dire se débarrasser du biafrais qui dépite du vent colore de mensonge de ses lèvres comme les compteurs à vide de la SEEG.

Amen.

3.Posté par Larévolte le 08/03/2010 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le peuple gabonais est en esclavage dans son propre pays c'est ahurissant !!
Rien ne marche dans notre pays, un pays où les pauvres doivent payer ce que consomment les riches.
Mon Dieu qu'avons-nous fait pour subir cet enfer?

4.Posté par Société incompétente malgré le monopole le 09/03/2010 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme toutes les autres sociétés d'état, la SEEG malgré sa provatisation, souffre de 2 problèmes essentiels : la volonté et la corruption.
Ces deux maux minent le pays et le paralysent profondément. C'est pour cela, une politique volontariste et de lutte efficace contre la corruption constitue la panacée.
La SEEG est une entreprise incapable de faire des projections sur l'évolution de la population et adapter ses investissements. Elle n'a aucune considération pour ses clients qui constituent sa force de production, car elle est en situation de monopole et les clients et consommateurs n'ont guère le choix.
Des actions simples comme des journées sans électricité, des journée sans consommation d'eau, des assignations en justice pour abus et escroqueries avec l'aide des associations de consommateurs et apparentés permettront de sortir la SEEG de l'inertie. L'ouverture à la concurrence leur permettra de revoir rapidement leur copie et proposer un meilleur service aux clients.
Les procédures sont trop longues, inefficaces et baignent dans la corruption la plus abjecte.
Que l'émergence émerge sur un problème qui ruine la vie quotidienne des gabonais. Ce n'est pas normal qu'un pays où l'eau abonde que les populations subissent les coupures et des carences; ce n'est nullement normal que dans un pays de soleil (énergie naturelle et permanente), les gens dépendent encore d'une société merdique qu'est la SEEG.
Ne me répondez pas laissez nous avancer nous avons 21 ans de mandat!!

5.Posté par CHOCOCAM le 10/03/2010 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes forts pour innonder le net avec nos revendications.

Ce matin à la SEEG, pas plus de 5 personnes.

C'est avec çà que nous voulons changer les choses?

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...