News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Roland Désiré Aba’a : Je suis prêt à mourir pour la cause que je défends

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 23 Juillet 2011 à 11:24 | Lu 1757 fois

Le Conseiller de la République Roland Désiré Aba’a, Ingénieur Expert en Recherche et Développement et membre de l’organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) est en grève de la faim depuis 9 jours, en vue d’exiger l’annulation de la dette extérieure du Gabon vis-à-vis de la France et la renégociation des accords de coopération entre les 2 pays. ‘’ Si la perte de ma vie peut permettre à démontrer à la communauté internationale que mon pays est confisqué, alors je descendrai dans ma tombe tout heureux’’, a-t-il affirmé dans l’interview que nous publions in extenso.



Gabon : Roland Désiré Aba’a :  Je suis prêt à mourir pour la cause que je défends
Afrik.com : Monsieur Roland Désiré Aba’a, qu’est-ce qui vous a poussé à entrer en grève illimitée de la faim ?

Roland Désiré Aba’a : Il y a plusieurs choses qui m’ont poussé à opter pour la grève de la faim. D’abord la situation désespérée dans laquelle se trouvent la plupart de mes compatriotes, les contradictions politiques, économiques et sociales de notre pays. Sur le plan international, le Gabon est considéré comme un pays riche mais, sur le plan local, la réalité est assez triste. Notre niveau de développement est très faible et la majorité des Gabonais vivent dans la misère. Au regard de cette situation, nous avons mené une étude qui nous a permis de découvrir les facteurs responsables. Et parmi ces facteurs se trouvent notamment le contenu des accords de coopération signés entre la France et le Gabon. Les dispositions de ces accords ne sont pas favorables au développement du Gabon.

La France est maîtresse de toutes les richesses du sol et du sous sol gabonais. Et notre pays est assujetti à la France sur tout programme et projet de développement et même dans l’achat des biens et services. Le 2e facteur touche la répartition des revenus de l’industrie extractive. A ce jour la patrie ne bénéficie que de 0,3% de la valeur internationale de tous les revenus de l’industrie extractive. Le 3e facteur de notre sous développement est lié au remboursement de la dette du pays auprès de la France, une dette qui dure depuis les indépendances. C’est pourquoi nous réclamons l’annulation de cette dette injuste pour permettre au pays d’avancer. Nous avons attiré l’attention des plus hautes autorités du pays sur ces 3 facteurs qui bloquent l’émergence du Gabon et entamé d’autres démarches sur le plan international mais, nous n’avons pas été compris. C’est pourquoi j’ai opté pour une solution non violente (la grève de la faim) pour défendre les intérêts de mon pays et une fois de plus attirer l’attention du gouvernement sur les questions évoquées.

Afrik.com : Pouvez-vous énumérer vos différentes revendications ?

Roland Désiré Aba’a : Nous exigeons en termes de revendications le démantèlement des bases militaires françaises installées au Gabon. Ces bases militaires ne sont pas là pour la coopération militaire ni pour la sécurité des Gabonais. Elles sont uniquement là pour garantir et sécuriser les intérêts français en ce qui concerne l’exploitation des matières premières. Nous réclamons la renégociation du partage des revenus de l’industrie extractive entre la France et le Gabon, ainsi que l’annulation de la dette extérieure du Gabon vis-à-vis de la France.

Afrik.com : Quand les plus hautes autorités du pays clament haut et fort que le Gabon n’est plus la chasse gardée de la France, pensez-vous que ce sont des discours dans le vent ?

Roland Désiré Aba’a : Plus de 60% des sociétés internationales qui travaillent au Gabon dans l’industrie extractive sont françaises. Toute l’industrie du bois est aux mains des entreprises françaises y compris celle des minerais. C’est dans le domaine pétrolier qu’on trouve quelques diversifications. Et puis si les arguments que j’avance depuis le début de ma grève de la faim le 14 juillet 2011 n’étaient pas solides, le gouvernement aurait apporté déjà la preuve du contraire.

Afrik.com : Depuis le début de votre mouvement de grève de la faim, avez-vous déjà reçu la visite de certains responsables de l’administration gabonaise ?
Roland Désiré Aba’a : Non. C’est par contre la France qui à travers ses autorités diplomatiques installées au Gabon a donné le signal fort en recevant une délégation du comité qui me suit pour explication. La France est prête à revoir ses accords de coopération avec le Gabon, à conditions que la demande soit formulée par les autorités gabonaises.

Afrik.com : Etes-vous prêt à aller jusqu’au sacrifice de votre vie si vos revendications ne sont prises en compte ?
Roland Désiré Aba’a : Si la perte de ma vie peut permettre à démontrer à la communauté internationale que mon pays est confisqué, alors je descendrai heureux dans ma tombe. Faire une grève de la faim n’est pas un jeu d’enfant. Je suis prêt à mourir pour la cause que je défends.


Samedi 23 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1757 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par KW le 25/07/2011 02:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Jadot,

Je ne peux m'empêcher de vous dire tout le plaisir que j'ai eu en apprenant que vous maintenez vos propos sur Ali Bongo. Le scandale que constituent ces biens volés à leur pays, que cette oligarchie françafricaine étale à Paris, n'est supportable que pour des inhumains !

Plus étonnant et révoltant, c'est quand ces hommes, en délicatesse avec les lois de la république, qui devraient raser les mûrs, n'ont plus peur de la justice et menacent de porter plainte contre des honnêtes citoyens, comme vous.

Et sur des évidences historiques !

Bongo est un imbécile qui se contente des miettes et donne tout le patrimoine de son pays aux voleurs de la françafrique.

En retour, elle le garde au pouvoir en utilisant des jeunes soldats et en usant des tous les stratagèmes possibles : fausses élections, présence de l'armée française et autres spiroux. Des jeunes français servent à maintenir des folkloristes au pouvoir en Afrique française ?

On croit rêver !

Ces pauvres jeunes français, tenus à rester sous les tropiques pour, prétendument, protéger les intérêts de la France, sont sacrifiés pour des intérêts vils !!

L'Allemagne n'a pas un seul soldat au Gabon ou en Côte d'Ivoire mais elle fait un chiffre d'affaires plus important !

La France n'a pas besoin de l'armée pour commercer avec l'Afrique. Ou qui que ce soit !

L'armée ne sert qu'à imposer des pantins pour piller, au profit d' un petit groupe qui se réclame de la France !

Sont ils vraiment français dans ce qu'on a de digne ? Est ce qu'ils ne sont pas ce qui font le lit de le Pen ? Un débat qu'ils prennent soin de fermer !

Les soldats français sont là pour les intérêts de trois ou quatre zigotos nommés Bouygues, Areva, Bolloré et consorts.

Capitaines de la flibuste n'ont d'autres obligations que de contribuer aux frais des élections de leur comparses et autres libéralités et joyeusetés. Le mal se nourrit par le mal. Le cercle vicieux doit continuer de tourner !

Les mêmes capitaines. Vous pouvez ajouter les noms vous même !

Bongo, Eyadema, etc... Les noms sont interchangeables.

Ce bonhomme qui veut porter plainte, Président paraît il, a osé dire que le Gabon était fier de faire partie du dispositif sécuritaire de la françafrique.

Le premier Gabonais que j'ai vu, hier, pensif à Denfert-Rochereau, en a perdu son apathie légendaire. Très remonté, l'ami de la France, quand on lui dit que le Gabon est content de la présence des soldats français chez lui, en perd son souffle !

Quelle menace viendrait du Gabon contre nous ? Sérieusement.

Le trafic des gorilles ? On n'en a pas. Du moins sur le phénotype. Dedans, je ne peux m'avancer. DSK et autres... Brassens est mort.

De ménaces AQMIstes, il n'y a pas au Gabon.

Ce ne sont que les intérêts des intouchables des deux camps ! Quel est l'impact des revenus du Gabon sur le budget de la France. ? Insignifiant mais des milliers de nos enfants y sont stationnés. Mais ces montants , dérisoires pour la France, sont très importants pour les individus.

Des intouchables, habitués, grâce à la françafrique, à gagner facilement beaucoup d'argent, non contrôlé, leur permettant d'achéter tout chez nous : la presse, le parlement et plus.

A cause de cette Impunité révoltante, ils en deviennent outrecuidants.

Et on voit où l'outrecuidance du fait de l'impunité peut conduire.

Eva Joly, Aubry, Mélénchon, ils donnent l'espoir de balayer ces vendus et intouchables !

Un réveil est en cours.

Voyez déjà Murdoch et ses compères. Le bateau des intouchables vacille. Il faut le pousser à la renverse. Le vent est bon !

La démocratie n'est pas possible en Afrique sans le démantèlement de la françafrique. Entre autres urgences, Il faut des procès pour crever l'abcès.

Et , comme vous le dites si bien, l'Afrique n'aura un avenir dans une vraie démocratie, possible qu'avec le départ de ces pirates en cols blancs.

Ces vaut-riens qui sont à la tête des Etats que la Francafrique pille, ça devrait être une exception et non la règle.

Kabila, Faure Eyadema, Ouattara, Ali Bongo et autres.. devraient être en taules. Pas Présidents. Quelle insulte !!! Heureusement que dans le coeur de beaucoup d'africains, ils l'ont jamais été.

Bravo Mr. Jadot et tenez bon ! On sera au procès, s'lls ont la force d'en arriver là mais ça m'étonnerait. Ils ne sont bons que bon dans les ténèbres.

Ils n'oseront pas en arriver là.

Ils vont se contenter de salir Eva Jolly en utilisant tous ces pestiférés qu'ils ont infiltré parmis les journalistes. Les machines électroniques, bien programmées , pour gagner les élections et nous asservir coûtent chères et ne doivent pas laisser des traces !!

Brava jadot, Eva Jolly et bon courage !

Un réel plaisir de voir des hommes simplement honnêtes. Une denrée rare par ces temps !

KW

17.Posté par FARA NARMER le 24/07/2011 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOUS LES KEMITES RENAISSANTS DES TERRES DE L'OGOOUE SOUTIENNENT AVEC LA PLUS GRANDE ENERGIE QUI SOIT, LE REFUS TOTAL DE S'ALIMENTER DE MONSIEUR ROLAND DÉSIRE ABA'A AFIN DE DÉNONCER ET RÉVÉLER AUX YEUX DU MONDE LA RECOLONISATION DE SON PAYS PAR LA FRANCE NÉGROPHOBE ET CRIMINELLE, QUI EST DIRECTEMENT IMPLIQUÉE DANS LE MAINTIENT AU POUVOIR DEPUIS 43 ANS DE LA FAMILLE BONGO.

IL ENTEND PAR CET ACTE FORT EN SYMBOLE ET EN CONVICTION DÉNONCER LA PRÉCARITÉ INHUMAINE DANS LAQUELLE VIVENT SES COMPATRIOTES, FACE A LA MÉGALOMANIE ET L’EXCENTRICITÉ DU PANTIN-COLLABORATEUR ALI BONGO ONDIMBA, LA FAUSSE DETTE DE SON PAYS ENVERS LA FRANCE QUI EST UN VÉRITABLE CRIME CONTRE L’HUMANITÉ, LA PRÉSENCE DES TROUPES COLONIALES FRANÇAISES AU GABON ET LES LIENS CYNIQUES ET PERFIDES ENTRE L’ÉLYSÉE ET LA FAMILLE BONGO.

16.Posté par Djino le 24/07/2011 03:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ça le faux plan de l'ex-UN avec la société civile du voleur et tireur Ona Essangui ? Faire mourir un pauvre gars idéaliste pour que les gens descendent dans la rue ? Zéro ....les Gabonais ne vont pas suivre ce plan gué ...Dites à Mba Obame de ne pas encourager les petits dans des choses comme ça . Cette grève de la faim là est trop nulle et ne sert à rien ! Ceux qui ont conçu ce plan sont des malades !

15.Posté par St.Michael le 24/07/2011 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Nietzsche, salut!

Tu aurais mieux fait de te taire car mon œil veille sur tes posts mieux que tes combinaisons des consonnes et de voyelles me disent tout de ton péril (comme le disait justement l’illustre Nietzsche que tu profanes ici en te cachant maladroitement derrière ce pseudo).

J’ai souvent trouvé outrageux de lire tes posts colorés, contradictoires et pauvres en substance mais remplis de haine et de tribalisme. Tu es la quintessence de la stupidité intelligente des ventres dynamiques alimentant un cerveau statique qui conduit vers l’ignorance stupide.

Tu sembles plutôt avoir lu sans comprendre la partie ‘Volonté de Nuisance’ qui fut le cote controversé de Nietzsche…..Hélas, c’est domage d’être pseudo élite……

Pour t’éveiller un peu la conscience (if not too late), je ne peux que paraphraser encore ce respectable Nietzsche:
1-Ta quête systématique de la nuisance sur les Gabonais(es) finira par t’imposer des nuits sans sommeil et longues veillées car il te manque plus de 9 grades d’études supérieures pour être productif et participer effectivement et efficacement dans cette court des Grands.

2-Tu te bas corps et sans âme contre la liberté des gabonais(es) qui l’ont déjà payé de leur sang, mais tu es sans savoir que tes mauvais instincts ont soif aussi de la liberté.

As-tu pensé un peu à ce que tu seras après les bongo ?

As tu pensé iun peu quand le ''Custodian/Master'' de La Loi Morale regardera qui est qui et qui a fait quoi sur ces plus petits et opprimés choisis pour faire comprendre les ecritures?

Heureusement que tu es le seul gabonais(?) qui soit en dessous du seuil de médiocrité de JURGENT (ton semblable qui a subitement disparu et peut être fondu dans l’émergence submersible et avilissante).


Your life time, humble, undeterred and indomitable servant St.Michael

14.Posté par Ngone le 23/07/2011 23:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"La France est maîtresse de toutes les richesses du sol et du sous sol gabonais. Et notre pays est assujetti à la France sur tout programme et projet de développement et même dans l’achat des biens et services. Le 2e facteur touche la répartition des revenus de l’industrie extractive. A ce jour la patrie ne bénéficie que de 0,3% de la valeur internationale de tous les revenus de l’industrie extractive. Le 3e facteur de notre sous développement est lié au remboursement de la dette du pays auprès de la France, une dette qui dure depuis les indépendances. C’est pourquoi nous réclamons l’annulation de cette dette injuste pour permettre au pays d’avancer. Nous avons attiré l’attention des plus hautes autorités du pays sur ces 3 facteurs qui bloquent l’émergence du Gabon et entamé d’autres démarches sur le plan international mais, nous n’avons pas été compris. C’est pourquoi j’ai opté pour une solution non violente (la grève de la faim) pour défendre les intérêts de mon pays et une fois de plus attirer l’attention du gouvernement sur les questions évoquées."

Donc si l'on veut réellement émerger, on devrait accorder plus d'attention à la démarche courageuse de ce compatriote. Dans le cas contraire, c'est que tout le monde joue et ils savent tous à quoi ils jouent. Par conséquent, je trouve que ce gamin n'a pas à sacrifier sa vie pour rien.

13.Posté par Titof le 23/07/2011 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS./

12.Posté par 9G+ le 23/07/2011 19:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Soyez nombreux demain. Ce n'est pas une affaire de partis politique, mais de tous les gabonais qui disent ca suffit comme ca. Tous ceux qui veulent le changement, on vous demande juste un peu de votre temps. N'oubliez pas les bougie, symbole de lumière et de vérité.

11.Posté par Donguila le 23/07/2011 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOUS AVEC ROLAND DESIRE !!!!!!!!!!

10.Posté par Bernadette ALBERTINE le 23/07/2011 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon frère igorema, n'es tu pas gabonais? si oui, qu'attends tu pour descendre dans la rue? toi comme moi , en bon gabonais, attendons toujours que les autres fassent le boulot à notre place, voilà pourquoi les bongo nous maltraitent depuis des décénies. Alons soutenir le frère Désiré Aba'a demain, ce sera là un bon début de révolution.

9.Posté par igorema le 23/07/2011 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QU'ATTENDENT LES GABONAIS POUR DIRE CA SUFFIT ,DESCENDRE DANS LA RUE COMME EN PAYS ARABES,TUNISIE ,EGYPT,SYRIE ET AUTRES.LES GABONAIS SONT DES LACHES OU C'EST LES EMPOISONNEMENTS DES CHATEAUX D'EAU PAR LES MARABOUTS OUEST AFRICAINS,ET MAGICIENS INDIENS ET PAKISTANAIS A LA DEMANDE D'ENVOUTEMENT DU CLAN BONGO.LES GABONAIS SONT DES POLTRONS.SACHEZ QUE VOUS NE SORTIREZ DE L'EMPRISE DES BONGO ET FRANC'AFRIQUE SANS SACRIFICES,MARTYRS PAS DE LIBERATION .VOYEZ L'ARROGANCE DU POUVOIR,AU MOMENT OU LE PEUPLE CROUPIT DS LA MISERE,LES MAISONS A DES MILLIONS DE DOLLARS SONT ACHETEES AVEC L'ARGENT DU GABON,CES MAISONS SERONT LOUEES A L'ETAT GABONAIS,LES CONTRIBUABLES GABONAIS VONT SERRER LES CEINTURES POUR REMBOURSER LES DETTE AU CLANS BONGO ET FRANC'AFRIQUE....TROP C'EST TROP.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...