News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Revue de presse hebdomadaire

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 11 Juillet 2013 à 12:28 | Lu 827 fois



Gabon : Revue de presse hebdomadaire
L’actualité politique locale gabonaise de la semaine du 1er au 07 juillet 2013 fut marquée par le débat sur la tension au sommet de l’exécutif gabonais et le risque d’éviction du premier ministre. Actualité traité abondamment avec d’autres par la presse gabonaise.

POLITIQUE

Ainsi, dès le 02 juillet, l’hebdomadaire Indépendant « LA LOUPE » titrait à sa une, « Ali Bongo/ Ndong Sima : c’est fini ». Pour cet organe de presse, « les téléspectateurs de Gabon télévision ont remarqué « la froideur » avec laquelle le président de la république a serré la main de son premier ministre samedi dernier à son retour de Tanzanie ». Fait qui suivait les propos du Porte parole de la présidence de la république Alain-Claude Billié Bi Nzé selon lesquels, « personne ne retient personne », « publiquement dit à Ndong Sima », selon le journal.

Et l’hebdomadaire proche de l’opposition « LE TEMPS » de titrer ainsi à sa une du mercredi 03 juillet, « Billié Bi Nzé invite Ndong Sima à démissionner ».

Puis, « L’OBJECTIF », hebdomadaire indépendant y revient le même jour, en titrant « Pacôme Moubelet Moubeya, premier ministre ? » Lançant que, « s’il y a quelqu’un qui présente le profil pour succéder à Ndong Sima à la primature c’est Pacôme Moubélé Moubeya ».

Ce jour là encore, le bimensuel, « AZ » titrait aussi à sa une, « Raymond Ndong Sima : l’avocat des crimes de sang ». Revenant sur le passage du premier ministre à l’émission ‘’la grande interview ‘’ sur Gabon télévision, où d’après le confrère, Ndong Sima va, « esquiver et botter en touche sur les questions cruciales des préoccupations des gabonais : l’insécurité et la biométrie. »

Et le lendemain, jeudi 4 juillet, l’hebdomadaire « LE SCRIBOUILLARD » de la presse proche du pouvoir, de titrer à sa une, « Ndong Sima, démission ! » Rapportant que lorsque le « journal l’Eveil National N°74 dans sa machette de Une titrait + crise au sommet de l’exécutif : Ndong Sima porte plainte + », « au palais, où le journal a été lu et décortiqué… on est unanime : c’est Ndong Sima, ou son entourage qui a filé des biscuits au patron de l’Eveil National ». Et d’ajouter : « deux jours après, la présidence de la république a réagi par la voix d’Alain-Claude Billié Bi Nzé, son Porte parole. Pour le palais, tout collaborateur du président…qui pense que le président bloque son action, peut rendre son tablier, car personne ne retient personne.»

Sur le même débat, l’hebdomadaire indépendant « GABAON » titrera à la Une de sa parution du même jour, « Tiendra-t-il jusqu’aux élections locales ? Estimant qu’ « Il n’y a plus le moindre doute, les jours de Raymond Ndong Sima (RNS) sont désormais comptés à la primature ». Et d’ajouter : « ce technocrate qu’il est …marcherait sur les plates bandes des technocrates de la présidence et cacherait un agenda personnel », avec « dans la perception populaire, cette lancinante impression de président bis qu’affectionne RNS ».

Ce jour là encore, l’hebdomadaire proche du pouvoir, « LE SOLEIL » titre à sa une « Par ici la sortie ». Expliquant à propos de Ndong Sima qu’ « il ne fallait pas s’attendre à des miracles de la part d’un technocrate rompu aux arcanes des contre-performances économiques, dans tous les postes qu’il a occupés. »

Et l’hebdomadaire « LA GRIFFE » également de la presse proche du pouvoir d’emboiter à sa Une du lendemain vendredi 5 juillet, « La culture de l’échec ». Ironisant par la formule, « Sauf miracle, ce n’est pas le début, mais la fin ». « LA GRIFFE » écrira ainsi que, le premier ministre a connu « une succession d’échecs » dans le passé, à Hevegab, au Transgabonais et au ministère de l’agriculture. Il ne peut donc « crier à qui veut l’entendre que ce sont les membres du cabinet de Zeus (Président Ali Bongo Ondimba, ndlr) qui lui mette des bâtons dans les roues ».

L’autre actualité politique dominante de la semaine concerne la rencontre du chef de l’Etat avec l’opposition gabonaise. Evènement pour lequel, la presse pro gouvernementale, notamment, les quotidiens, « L’UNION » et « GABON MATIN » titreront respectivement à leurs unes du mercredi 3 juillet, « Au nom de la transparence », et « Ali Bongo Ondimba échange avec l’opposition ». Pour annoncer que le chef de l’Etat gabonais recevait la veille mardi 02 juillet, l’opposition gabonaise représentée par l’alliance pour le changement et la restauration (ACR), l’union des forces pour l’alternance (UFA) et l’union des forces du changement (UFC), sur les questions soulevées par la mise en place de la biométrie dans le système électoral gabonais.

Non loin de cette actualité politique, l’hebdomadaire proche de l’opposition, « ECHOS DU NORD » titrait à sa une du lundi 1er juillet 2013, « Gemalto veut aider Ndongou ». A propos d’une correspondance de l’union des forces de l’alternance (UFA) adressée à l’entreprise Gemalto qu’elle accuse de complicité de détournement de l’objet du projet d’identification biométrique officielle du Gabon (Iboga) en projet d’identité biométrique officielle du Gabon (Bipog).

De même, l’hebdomadaire « LE NGANGA » s’inscrira dans ce débat lorsqu’il titrera à sa une du vendredi 5 juillet, « La mise en garde de l’opposition ». Commentant par là les propos de l’opposant Me Séraphin Ndaot qui parle « du refus du ministre de l’intérieur d’appliquer les mesures consensuelles pour rendre les conditions plus transparentes ». Ceci malgré que la cour constitutionnelle avait estimé « qu’il n’y avait dans ce rapport (de la concertation de la classe politique) aucun mot contraire à la charte fondamentale » et que « le document avait été rédigé selon les investigations du chef de l’Etat ».

Pour sa part, l’hebdomadaire indépendant, « LE MBANDJA » titre à sa une du même vendredi 5 juillet, « Peut-il réussir sans nous ? » Le ‘’il’’ désignant le président Ali Bongo Ondimba et la question étant attribuée à « ceux des compatriotes qui peinent toujours à voir leur quotidien s’améliorer.»

Puis, à propos du conseil des ministres de la veille, les quotidiens pros gouvernementaux « L’UNION » et « GABON MATIN » du samedi 6 au dimanche 7 juillet, vont titrer respectivement à leurs unes, « Chacun à sa place » et « Patriotisme et responsabilité ». Rappelant le « respect du principe de la séparation des pouvoirs » législatif, exécutif et judiciaire, ainsi que l’exhortation du président Ali Bongo Ondimba à l’endroit de la haute administration, pour plus de « patriotisme », de « responsabilité » et de « respect des institutions ».

SOCIAL

L’actualité sociale sera marquée par le coup d’envoi des épreuves du baccalauréat 2013 dès le lundi 1er juillet 2013 qui vaudra que « GABON MATIN » titre à sa une du jour, « Environs 23 000 candidats sur la ligne de départ ». Et le lendemain, les deux quotidiens, « L’UNION » et « GABON MATIN » y reviendront à leurs unes du mardi 2 juillet, avec comme titres respectifs, « Sésame ouvre toi » et « A vos stylos, prêts, partez ».

Le lendemain c’est une « Menace de grève à Gabon télévision et Radio Gabon » qui est annoncée en titre de la une de « GABON MATIN ». Expliquant que « regroupés en assemblées le vendredi dernier (28 juin 2013) à Libreville, les personnels de ces deux médias publics réclament de meilleurs conditions de travail. »

Le vendredi 5 juillet, le quotidien « L’UNION » titrera à sa une, « Le coup d’envoi ». A propos du lancement officiel à Lambaréné par le président Ali Bongo Ondimba, « des manifestations commémoratives du centenaire de l’arrivée dans la localité du docteur Albert Schweitzer ».

Le même jour, la une de « GABON MATIN » s’intitule, « Ali Bongo ouvre le bal des hommages ». Et de préciser que « le président la république a effectué une visite des stands édifiés pour la manœuvre médico-militaire organisée depuis mardi (2 juillet) à Lambaréné. »

Puis le samedi 6 au dimanche 7 juillet, « GABON MATIN » annoncera en une, « Le symposium scientifique international s’ouvre aujourd’hui », et de préciser : « ce soir à 18 heures à la présidence de la république » et « s’achève demain à l’école d’application du service de santé militaire du PK9 ».

Par ailleurs, l’hebdomadaire proche de l’opposition « NKU’U Le messager » abordera à sa une du lundi 1er juillet, la problématique « Biens mal acquis et maçonnerie », se rapportant à la question des crimes économiques. Cette presse allègue ainsi que « la décision du conseil de discipline national de la GLNF de radier l’ex grand maitre Me François Stéphanie des effectifs de la GLNF », « vise également le duo de choc Ali Bongo et Maixent Accrombessi, les deux ‘’filleuls’’ de l’ex grand maitre. ». Et d’ajouter : « du pain béni pour la justice française », allusion faite au dossier des biens mal acquis toujours pendant devant la justice française.

A ce sujet, Bruno Ben Moubamba, un opposant gabonais, qui, à l’époque avait soutenu la plainte contre les Biens Mal Acquis, pense aujourd’hui que ce dossier des BMA est devenu une affaire juridique vide et sans effet.

L’hebdomadaire « GABON D’ABORD » traitera lui aussi de crimes économiques lorsqu’à sa une du lundi 1er juillet 2013, il titre : « Sidonie Flore Ouwé veut noyer le poisson ». Estimant que le procureur de la république près le tribunal de première instance de Libreville, Sidonie Flore Ouwé « essaie de détourner l’attention de l’opinion (des affaires de crimes dits rituels), en parlant des crimes économiques des fêtes tournantes. »

A propos de crime dit rituel, le journal « LA DEMOCRATIE » à sa une du 1er juillet 2013, écrivait, « La justice doit examiner sérieusement les faits pour que la vérité triomphe ». S’agissant notamment de l’affaire du crime crapuleux du transporteur camerounais Amadou Yogno à Ndjolé. Pour l’auteur, de l’article « dans cette affaire, trop de zones d’ombres méritent d’être éclaircies », en l’occurrence, les « versions », tantôt de « crime crapuleux », tantôt de « crime rituel » et tantôt « des pressions des hommes politiques ».

ECONOMIE

Le récent rapport de la cour des comptes pointe, relativement à l’exécution du budget de l’Etat, « des manquements de la part du gouvernement ». Lesquels ont valu que « L’UNION » titre à sa une du lundi 1er juillet 2013, « Le rapport qui accuse ».

Le même jour, l’hebdomadaire « L’EVENEMENT » titrait pour sa part en une, « La Ngounié a marqué le coup ». Revenant ainsi sur « le forum provincial à caractère économique organisé par les hauts cadres de la province de la Ngounié à l’immeuble Arambo de Libreville. » Le thème en était « Le plan de développement pour chaque département de la province de la Ngounié en phase avec le PGSE (plan stratégique Gabon émergent). »



Ensuite, « GABON MATIN » du jeudi 4 juillet, titrera à sa une « L’heure de l’envol pour Air Cémac ». Pour annoncer que les ministres des transports des six pays de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) se sont réunis à Brazzaville le jeudi 28 juin 2013 en vue de finaliser l’accord de partenariat entre Air Cémac et Air France.

Cette même parution de « GABON MATIN » titre encore à sa une, « Internet gratuit à Port -Gentil ». Etat de fait qui résulterait du don fait à cette ville, de quatre Wifi Park positionnés dans les quatre arrondissements, initiative de son maire, Monsieur Bernard Apérano,

SPORT

La une de « L’UNION » du 1er juillet, s’intitulait, « Et voila le plateau sportif Akwembé ». Pour designer le nouvel espace sportif situé dans le troisième arrondissement de Libreville et inauguré le samedi 30 juin, par le ministre des sports Séraphin Moundounga, pour la pratique du handball, du basket, du volleyball et du tennis dans cette zone de Libreville.

Et le lendemain « GABON MATIN » de titrer à sa une, « L’Union sportive de Bitam champion du Gabon ». A l’issue de la dernière journée du national-foot dans sa version professionnelle, joué le samedi 30 juin.

Puis, le vendredi 5 juillet, « GABON MATIN » titre encore à sa une, « La Fifa suspend le Cameroun ». Et d’ajouter : « pour cause d’ingérence gouvernementale ». En conséquence de quoi n’aura plus lieu la rencontre devant opposer les panthères du Gabon aux lions indomptables du Cameroun, le weekend du samedi 6 au dimanche 7 juillet.

DIVERS

L’unique fait divers présenté en une de « L’UNION » cette semaine, date du jeudi 4 juillet et est titré, « Un vol qui coute cher ». Notamment pour, Achille Guirambou, gabonais de 27 ans, condamné à 20 ans de prison pour vol qualifié, par la cour criminelle de Port- Gentil lors de son audience du 27 juin.


© Copyright Infos Gabon


Jeudi 11 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 827 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par boumba le 13/07/2013 01:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ndong sima est bon et competent laisser le bosser....on.connait deja vos methodes des que quelquun veut bosser vous salissez dans les medias faut quil tienne sa devient meme quoi

10.Posté par Tony yayo le 12/07/2013 21:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous savez! Ces apprentis sorciers là sentent bien que ndong sima n'est pas de leur camp. Car il fait son boulot enttend que technicient et non technichien comme le fait comme le ministre de l'education qui tous sont contre lui parce qu'il n'est pas de leur milieu et ne leurs apprtient pas! Une maniere de manipuler le president ali bongo! Un gros gueulard comme bile bi ze, a t-il deja fait quoi pour le gabon si ce n'est que pour tuer les gabonais avec son parti politique de mba abessolo! Qu'ils cessent car aucune personne parmi eux n'est claire tous sont sales. Il veulent montrer quoi au president et au peuple gabonais? Tous font preuve d'incompetance peu importe le nombre. Ils sont inefficace !

9.Posté par OYANE ONTETE le 12/07/2013 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne crois pas que ces sorciers du pd-g visitent ce site ,mais ils ont des parents qui surement rapportent les news et comme petit lambert owono est deja pd-giste ,on espère qu'il transmet tout ce qui est écrit ici ,pour qu'ils sachent que les Gabonais sont entrains de se réveiller.

8.Posté par abigael le 12/07/2013 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J ESPERE QUE MR NDONG SIMA PREND LA PEINE DE LIRE LES ARTICLES DE GABONLIBRE

7.Posté par abigael le 12/07/2013 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NDONG SIMA FAIT HONTE AUX VRAI GABONAIS IL A AUSSI VENDU LA HONTE CAR IL SE LAISSE INSULTER ON SE FOUT DE LUI MAIS IL S ACCROCHE POUR L ARGENT ALORS QU AVEC SES BUS IL GAGNAIT BIEN SA VIE SANS COMPTER LES DETOURNEMENTS QU IL LAISSE MAINTENANT LE PDG AU POUVOIR EYEGHE NDONG L A FAIT ET IL VIT MR NDONG SIMA PENSE A TA PERSONALITE

6.Posté par SOLANGE ANTIMI NGARI le 12/07/2013 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ET SI NDONG SIMA ÉTAIT UN HOMME DE CARACTÈRE COMME CERTAINS LE PENSENT , IL DEVAIT DÉMISSIONNER DEPUIS LONGTEMPS AVEC LES HISTOIRES DE CRIMES RITUELS QUI N'EN FINISSENT PAS AU GABON ET LA MAL GÉRANCE DE TOUT.
NDONG SIMA + PACOME =TABAT DE MM PIPE.
AUCUN MEMBRE DE CE GVRMENT N'EST CRÉDIBLE TOUT ONT LE MM OBJECTIF, CELUI DE RUINER LE GABON AU MAXI

5.Posté par milangmissi le 12/07/2013 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@yolando
Il y a encore des faute ferai (et non ferais futur), écriture (ecriture), là (n'est pas celui-là).
Ndong Sima, Moubeley même combat :s'enrichir un max

4.Posté par yolando le 12/07/2013 07:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Victor .....vous avez raison . Je ferais l'effort de ne plus negliger mon ecriture . Ceci etant le sujet n'est pas celui la

3.Posté par Victor le 11/07/2013 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Yolando
Une personne qui se dit fonctionnaire doit écrire correctement le français. Il y a encore des places disponibles aux cours du soir profitez-en.......

2.Posté par yolando le 11/07/2013 21:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moubeley qui est bon ....lol quil a fait quoi ou celui la ....cesser de chercher a distraire le president il a choidi un technocrate et un homme de caractere qui est ndong sima laisser le bosser tranquilement nous fonctionaire nous voyons la differen

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...