News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Révision du fichier électoral : Le refus de l’opposition

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 10 Octobre 2015 à 08:42 | Lu 2375 fois

L’opposition a communiqué, le 9 octobre courant, ses préalables avant d’engager les populations à prendre part à la prochaine campagne d’enrôlement.



Une semaine après leur rencontre avec le ministre de l’Intérieur, qui les avait invités à prendre part à l’opération de révision du fichier électoral, les partis de l’opposition ont exprimé leur position par rapport à ce projet. «Avant d’engager leurs militants dans une quelconque opération de révision des listes électorales, ils souhaitent une nouvelle rencontre, une rencontre de clarification avec le ministre de l’Intérieur», ont-ils fait savoir. Cette décision, rendue publique le 9 octobre courant à la faveur d’une déclaration à la presse, découle de leur concertation du 8 octobre dernier, au siège du Parti social démocrate (PSD) à Libreville.

Pour les partis de l’opposition, qui se sont «engagés sur l’honneur à ne pas communiquer, pour l’instant, au ministère de l’Intérieur la liste de leurs représentants au sein des commissions d’enrôlement», cette position tient au fait que les modalités arrêtées par la commission paritaire ad hoc, ayant réuni la majorité et l’opposition du 28 janvier au 15 février 2013, qui visaient l’introduction de la biométrie dans le processus électoral, n’ont pas été respectées. Or, a rappelé le porte-parole de l’opposition, «dix points ont fait l’objet d’un accord total» entre les différentes parties «pour garantir de manière définitive la transparence électorale que la classe politique et la communauté internationale souhaitent de tous leurs vœux».

Ces points allaient de l’«élaboration d’un plan média associant l’opérateur technique Gemalto et les partis politiques, et visant à expliquer les mécanismes de fonctionnement de la biométrie» à l’«implication des partis politiques à toutes les étapes, notamment dans le suivi de la traçabilité des mises à jour du système informatique» en passant par l’«organisation d’audiences foraines dans les zones rurales pour permettre à tous les Gabonais de se faire progressivement établir des cartes nationales d’identité».

Plus de deux ans après l’adoption de ces points, rien ou presque n’a été consenti par le gouvernement. «A ce jour, un seul point sur les dix a été acté, c’est-à-dire qu’il a fait l’objet d’un texte réglementaire ou législatif : le passeport qui figure parmi les documents exigibles pour le vote», a noté François Ondo Edou, non sans regretter que des points importants n’aient suscité aucun intérêt de la part du gouvernement, notamment ceux relatifs à l’«usage de la carte nationale comme pièce de référence dans toutes les opérations électorales, suivi de l’original ou de la photocopie légalisée de l’acte de naissance ou du jugement supplétif», ou à la «dotation de moyens supplémentaires au ministère de l’Intérieur pour relancer les campagnes pérennes d’établissement des cartes nationales d’identité à l’ensemble des Gabonais».

Pour l’heure, les partis de l’opposition ont indiqué que «toute formation politique ou tout leader se réclamant de l’opposition qui irait à l’encontre de (leur) démarche, en envoyant des listes au ministère de l’Intérieur ou en demandant aux citoyens gabonais d’aller s’inscrire sur les listes électorales, dans les conditions actuelles, cautionne la fraude en préparation».

Samedi 10 Octobre 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2375 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

32.Posté par Rtg1 le 12/10/2015 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Crise Politique en Guinée : Cellou Dalein Diallo menace : « La reprise de nos manifestations n’est pas exclue… »

La Guinée risque de plonger dans des lendemains incertains ! L’opposition n’exclue pas d’appeler à des manifestations de rue pour contester l’élection présidentielle du 11 octobre, qu’elle qualifie déjà de mascarade. L’annonce a été faite par Cellou Dalein Diallo ce lundi 12 octobre 2015, au cours d’une conférence de presse animée conjointement à Conakry, par les sept adversaires du Président Alpha Condé.

« Lors que vous faites de la politique, vous croyez à des valeurs, vous vous battez pour qu’elles soient instaurées et respectées dans votre pays. Ici, avec M. Alpha Condé, il n’y a pas de place pour le dialogue. Il dicte vous vous soumettez ! La CENI (Commission électorale nationale indépendante, Ndlr) exécute, vous vous soumettez. Mais on ne se soumettra pas. On exercera tous nos droits. Nous avons le droit de manifester, on le fera. Il ne faut pas se cacher la figure. Lorsque nos droits sont violés, nous n’avons pas d’autres recours, nous n’avons pas d’institutions qui peuvent constituer des recours crédibles, nous allons exercer tous nos droits et les faire prévaloir. Il faut que ça soit clair ! Je ne vais pas exclure pour l’instant la manifestation qui est autorisée par la Constitution », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

Pour lui, l’opposition est aujourd’hui doublement ‘’frustrée », d’autant plus qu’en 2010, rappelle-t-il, Alpha Condé, à l’époque opposant, avait demandé à quatre reprises le report des élections, entre les deux tours.

« On est frustré doublement. En 2010, j’étais là. Alpha Condé a demandé quatre fois que la date du second tour soit reportée. J’ai accepté pour trouver une base consensuelle pour aller au second tour et éviter des violences. Si bien que le deuxième tour a eu lieu quatre mois après le premier tour alors que la constitution stipule que c’est deux semaines après la proclamation des résultats provisoires », a rappelé le principal adversaire d’Alpha Condé.

Poursuivant, le chef de file de l’UFDG a précisé qu’aucun candidat, n’a un élément juridique fiable pour contester (éventuellement) les résultats. Car, dit-il, la CENI a refusé à ce que les candidats aient une copie du Procès Verbal (PV) de dépouillement.

« On a droit à une copie du PV de dépouillement. La CENI a décidé qu’on n’en ait pas. Aucun candidat n’a eu une copie du PV de dépouillement dans le bureau de vote. Parce que Bakary a dit qu’il n’en est pas question. Nous n’avons aucun élément même juridiquement pour contester les résultats qui vont être donnés. Parce qu’on n’a pas eu les documents légaux », a révélé M. Diallo.

Et de marteler : « On n’a pas de recours, la justice est inféodée. Malheureusement, la CENI (aussi), nos institutions ne sont pas indépendantes. Alors naturellement, on usera d’autres droits. Des droits qui sont reconnus par la constitution », a laissé entendre Cellou Dalein Diallo.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12

Créé le Lundi 12 octobre 2015 à 18:46

31.Posté par Rtg1 le 12/10/2015 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elections Présidentielles en Guinée : Alpha Condé tout proche de la victoire dès le premier tour

SENENEWS.com | 12/10/2015 à 16:07


Beaucoup de gens pensaient que la Guinée allait plonger dans le chaos total avec les élections qui s’approchaient. Mais le constat reste unanime, hier plus de quatre millions d’électeurs sont allés voter tranquillement sans incident ni débordement.

Malgré les craintes des guinéens et observateurs, la Guinée a montré que son peuple pouvait se comporter d’une manière responsable et civilisée. La démocratie passe forcément par des élections libres et transparentes et c’est ce qu’ont compris sans doute les guinéens qui ont préféré s’exprimer par les urnes.

Les résultats sont attendus dans les prochaines heures mais ils semblent déjà se pencher en faveur du Président sortant M. Alpha Condé. L’opposition qui avait toutes les cartes en main se voit hypothéquer ses chances de battre Alpha Condé à cause des problèmes ethniques ainsi que des guerres de leadership entre les candidats.

Les observateurs annoncent une victoire du secrétaire général du RPG (Rassemblement du Peuple de Guinée) dès le premier tour avec un pourcentage compris entre 53 et 55% des voix.

Dans tous les cas ces élections de 2015 resteront dans les mémoires car quelque soit les résultats c’est la démocratie qui va triompher et non la violence comme beaucoup le craignait.

Mis en ligne par El Bachir Mbacké Ndiaye

Les "observateurs" c'est qui Mr, Ndiaye..? ;-)

30.Posté par Rtg1 le 12/10/2015 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alimou Sow ‏@witterlims

Les 7 candidats affichent l'unité reaffirment qu'ils ne reconnaîtront pas les résultats du 11/10 #GuineeVote


29.Posté par Rtg1 le 12/10/2015 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UFDG LIVE ‏@ufdglive · 8 hil y a 8 heures

En Basse-Guinée et en Guinée Forestière, malgré les fraudes, les premières tendances donnent Cellou Dalein Diallo en tête. #GuineeVote

28.Posté par Ndolo le 12/10/2015 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour un véritable changement au Gabon, adhérez tout de suite au PRALIGA
Parti Radical Libéral Gabonais

27.Posté par Rtg1 le 12/10/2015 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Globalement, Cellou Dalein est en avance en GUINEE FORESTIERE.

Yomou: Hon. BAH Aliou se bat pour récuperer les PV bloqués de Banié.

26.Posté par Rtg1 le 12/10/2015 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si la tendance actuelle se confirme, @ufdglive aura 42% des voix contre 41% pour le RPG malgré les irrégularités et fraudes constatées

25.Posté par Rtg1 le 12/10/2015 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UFDG largement en avance sur le RPG en GUINEE FORESTIERE. #GuineeVote

24.Posté par Rtg1 le 12/10/2015 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
#‎GuineeVote‬ le GRUP demande à tous ces représentants dans les salles de centralisation de quitter les salles immédiatement.

"Nous ne sommes plus concernés par ces opérations. "

Le comité exécutif national (CENA) du Parti GRUP.


23.Posté par Rtg1 le 12/10/2015 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
#‎GuineeVote‬ Communiqué de l'UFR

Vu L'ampleur de la fraude qui a particulièrement visé le candidat de l'Union des Forces Républicaines (UFR) notamment dans ses fiefs traditionnels.

Et pour être en conformité avec la décision solidaire des septs candidats à l'élection présidentielle de ne pas reconnaitre les résultats issus de scrutin du 11 octobre 2015.

L'UFR et ses 23 Partis Alliés décident de retirer tous ses représentants du processus électoral en cours notamment dans les commisions de centralisation (CACV).



Cellule Com UFR

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...