News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Révélations sensationnelles autour du braquage chez Léon Ndong Ntem

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 19 Juillet 2011 à 22:46 | Lu 1922 fois

Une centaine de millions de francs CFA s’est volatilisé dans la nature à l’issue d’un braquage au domicile de Léon Ndong Ntem, ex-directeur général du Budget. Mais, seuls 8 millions ont été ramenés par les enquêteurs auprès du Procureur. Les agents de la gendarmerie et ceux de la police chargés de l’enquête se sont sucrés au passage, allant jusqu’à gratifier le maire du 3è arrondissement de Libreville d’une petite portion du butin recherche. Les révélations de l’hebdomadaire satirique "La Griffe".




Léon Ndong Ntem, ex-directeur général du Budget, a été victime d’un braquage à domicile, le 6 juin 2011, par des hommes armés. Poignardé à mort, Bance Inoussa, son gardien de nationalité Burkinabè, en a perdu la vie alors que le maître des lieux a été blessé par une agression au tournevis avant d’être ligoté. Plus de 100 millions de francs CFA ont été emportés par les gangsters.

L’hebdomadaire satirique "La Griffe" a publié, le 15 juillet dernier, un fac-similé du Soit-Transmis, daté du 29 juin, au Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Libreville et un verbatim des différentes dépositions effectuées par les suspects auprès de la Police judiciaire. Il en ressort que seuls 8,04 millions de francs CFA ont été remis au procureur à titre de scellé, c’est-à-dire de l’argent que la police a réussi à récupérer durant son enquête.

On avait d’abord pensé que ce vol était une sorte d’avertissement adressé à l’ex-directeur du Budget, dans la perspective des prochaines élections, par ses adversaires du Parti démocratique gabonais (PDG) dont il est pourtant membre. Ou encore une intimidation visant à calmer l’expansivité de haut fonctionnaire qui en sait un peu trop et qui aurait des dossiers sur bien de malversations commises au début du mandat d’Ali Bongo. Il n’en est rien, les bandits, des amateurs au demeurant, avaient été alertés et sollicités par le beau-fils de Léon Ndong Ntem. Il «racontait que son beau-père avait détourné beaucoup, d’argent (…) et il voulait que nous lui apportions des idées pour voler cet argent», peut-on lire sur la déposition de l’un d’entre eux, Paul Messah, publié par "La Griffe".

La série de procès-verbaux publiés par le satirique permet de faire les comptes du hold-up : «Nous avons fait le partage du butin, Rodrigues a eu 16 millions, moi j’ai eu 12 millions, Youless a eu près de 16 millions, Alban a eu près de 20 millions, Onanga a eu près de 15 millions, le taximan a eu près de 3 millions, le propriétaire des lieux [planque où se partageait le butin - ndlr] a eu 3 millions. Après ce partage Rodrigue a téléphoné les trois informateurs, à qui il a remis près de 15 millions», lit-on dans la déposition de Paul Messah. Il est à noter que ces trois informateurs ne sont autres que le beau-fils de Léon Ndong Ntem et deux de ses amis.

Mais, le plus effarant dans les documents publiés par "La Griffe" concerne la conduite des agents des forces de l’ordre qui se sont pour la plupart sucrés durant l’enquête, parsemée de tortures physiques et d’extorsions de fonds aussi bien aux présumés gangsters qu’à leurs parents et amis auxquels avaient été confiés la garde des différentes quotes-parts du butin.

Par exemple, la maman de Rodrigue Dang Kakpovi, l’un des braqueurs, s’est fait détrousser par des gendarmes de la Direction générale de la recherche (DGR) 5 millions de francs CFA sur les 6,5 millions qu’elle avait découverts dans la planque de son fils au domicile familial. Le reliquat lui sera également extorqué par deux agents de la police judiciaire. Les procès-verbaux publiés sont truffés de témoignages faisant état de gendarmes et policiers qui ravissent de l’argent, parfois aux bandits recherchés qu’on laisse ensuite repartir dans la nature.

Mais le cas le plus ahurissant de cette série concerne Serge Akassaga Okinda, maire du 3è arrondissement de Libreville. En vue de récupérer un ordinateur confisqué par l’une de ses amies, le maire a sollicité et embarqué dans son automobile Urbain Steeve Mboma, policier bénéficiaire d’une partie du 1,5 million récupéré auprès de la maman de Rodrigue Dang Kakpovi. Durant cette opération Urbain Mboma a été appelé d’urgence par un indicateur et a arrêté l’un des braqueurs de Léon Ndong Ntem. L’autorité municipale s’est ainsi retrouvée avec le bandit dans son véhicule. Ce dernier a été fouillé et interrogé dans le véhicule du maire qui se retrouve, au final, avec 150 000 francs CFA sur les 300 000 francs découverts sur le gangster amateur.

Dans sa déposition, Chrysostome Mbou Lafausse, attaché de cabinet du maire Akassaga Okinda, qui était lui aussi dans le véhicule sus cité, assure que «le maire connaissait bel et bien l’origine de cet argent, car dans la voiture il posait des questions au malfrat en lui demandant où il avait caché le reste d’argent ; ce dernier lui dira que les agents de la DGR avaient pris une partie de l’argent volé dans la journée et qu’il avait sur lui 300 000 francs.» Auditionné à deux reprises, le maire reconnait avoir reçu les 150 000 francs mais assure n’avoir rien exigé.

Connu comme un donneur public de leçons, le maire du 3è arrondissement de Libreville a récemment défrayé la chronique au sujet de l’acte de naissance controversé du président Ali Bongo, retranscrite par ses soins alors que seul le 1er arrondissement de Libreville est légalement habilité à le faire. Serge William Akassaga Okinda a d’ailleurs menacé de poursuites judiciaires les journaux d’opinion ayant publié un fac-similé de l’acte de naissance controversé.

Voilà où en sont certains membres des forces de l’ordre du Gabon et certains de ses élus. L’hebdomadaire satirique "La Griffe" promet d’autres révélations sur cette affaire dans ses prochaines livraisons.


Source : La Griffe

Mardi 19 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1922 fois




1.Posté par Libérateur le 20/07/2011 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans toute cette histoire, une seule personne mérite la prison à vie: le sieur Léon Ndong Ntem car il est inexplicable que l'on puisse garder chez soit pareille somme d'argent avec toutes les banques qui existent au Gabon; sauf s'il ne s'agit là que le bout du lourd butin détourné à l'Etat et au peuple gabonais. Pauvre Gabon qui n'arrive même plus à éduquer ses enfants (12% d'admis au BAC 2011 toutes séries confondues) alors même qu'une bande de "zozos" continuent de s'adonner à leur jeu favori: le pillage des ressources et le détournement des budgets qui sont alloués à leurs services...

2.Posté par Axel Maroga Ibouanga le 20/07/2011 02:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est grave cette histoire mais le Ministere des Mines et des Hydrocarbures avec les responsables du secretariat general, le directeur des hydrocarbures et la tres celebre Mme Regine Estelle Ngari du service de la programmation en font bien plus.
Qui sauvera finalement le Gabon si le nouvel executif reste sans rien faire?

3.Posté par Un Agent des Services Centraux du Tresor Public. le 20/07/2011 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la Liste des malfrats de la Republique est belle est bien longue.
- LOUEMBE BLAISE
- TOUNGUI PAUL
- PING JEAN
- MASSIMA JEAN
- CHIL MBIKAT
- MADOFF DES MINES
- NZOUBA NDAMA GUY
- MOUNDOUNGA
- LE DG de la comptabilite Publique
- OYIBA
- NGOKILA SOSTHENE
- PLACIDE OLOUBA
- BIGNOUMBA GEORGINA
- ETALI Marth
- le Directeur de la Solde
- MPOUHOT
- NTOUTOUME EMANE
- MISSAMBO PAULETTE
- OYIBA HENRI


LA LISTE EST BIEN LONGUE. JE VOUS DIRAI COMMENT CES FONCTIONNAIRES AGISSENT - ILS AU QUOTIDIEN POUR SE GARNIR LES PORTEFEUILS AVEC L' ARGENT DU CONTRIBUABLE. ILS ONT ETE ET ILS SONT PASSIBLES DES LOURDES PEINES!

4.Posté par des giffles se perdent. le 20/07/2011 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
]@ libérateur, ils sont pleins ceux là qui ont fait de leur maisont des planques à fric qu'ils ont dérobé lors de la mort du bandit en chef.
alors ndong nteme, etc yalannzèle et j'en passe, il faut agrandir sans famille, car il risque de manquer de la place.

5.Posté par Ayacoma des Hayacoma le 20/07/2011 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS ET SES SBIRES.C'EST TOUT CE QUI RESTE A FAIRE POUR CONSTRUIRE UN MEILLEUR GABON!

6.Posté par ANUS le 20/07/2011 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ARGENT GAGNE MALHONNETEMENT UN VENIN.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...