News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Rétablissement des salaires des grévistes de la faim de la Conasysed

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 30 Septembre 2011 à 20:23 | Lu 994 fois

Les salaires des neuf leaders de la Consysed qui avaient dernièrement observé une grève de la faim, ont été rétablis le 25 septembre dernier. A cet effet, le syndicat a effectué un point presse lui ayant permis de faire une mise au point et de déplorer l’attitude du ministre de l’Education nationale au sujet de qui une interrogation a été adressée président de la République.



Gabon : Rétablissement des salaires des grévistes de la faim de la Conasysed
Les salaires des neuf leaders de la Convention nationale des syndicats de l'éducation (CONSYSED) qui observaient dernièrement une grève de la faim, ont été finalement rétablis le 25 septembre dernier, a annoncé ce syndicat au cours d’un point presse tenu le 28 septembre dernier à Libreville. La promesse du Monseigneur Basile Mvé Engone, Archevêque de Libreville, obtenue à l’issue d’une intercession de celui-ci auprès du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, a donc été tenue.

L’Archevêque de Libreville leur a également assuré avoir obtenu des garanties du Premier ministre Paul Biyoghé Mba pour que soient payés dans un proche avenir les arriérés de 8 mois de salaires et la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE).

On se souviendra que dans la soirée ayant suivi la suspension de la grève de la faim, le 18 septembre, le ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, avait annoncé, en substance, que ces enseignants n’allaient «recouvrir leurs salaires qu’à compter de la date du 1er septembre 2011, date à laquelle ils ont annoncé et notifié à l’Education nationale, la levée de leur grève (…). Par conséquent, les neuf mois de grève qu’ils réclament ne leur seront jamais payés», avant de préciser que «seuls seront désormais payés que ceux qui travaillent (...) On ne paye pas les gens qui sont en grève et on le les paiera plus jamais».

Les syndicalistes ont toutefois rappelé que la suspension des salaires «et intervenue pendant que ces derniers travaillaient. Même si la suspension des salaires s’accompagne de la suspension des fonctions (…), lesdits leaders ont continué à travailler malgré tout jusqu’au 11 avril 2001 comme l’attestent les documents administratifs et pédagogiques mis à la disposition du gouvernement», ajoutant : «ne voyant pas leurs salaires rétablis quatre mois après la suspension abusive, c’est légitimement qu’ils vont observer la grève de protestation visant le rétablissement desdits salaires dès le 11 avril 2011.»

Fort de ce rappel, le syndicat des enseignants, qui assure renouveler sa confiance à l’Archevêque de Libreville, condamne et déplore «la énième sortie maladroite du ministre de l’Education nationale à l’émission La Grande Interview de la RTG le 18 septembre 2011 au cours de laquelle il a manqué de respect à l’Archevêque de Libreville et au Premier ministre chef du gouvernement…» et de conclure en posant une question au président de la République : «les syndicats que nous sommes, peuvent-ils continuer à cohabiter avec un ministre qui appelle chaque jour de tous ses vœux à la mort des leaders syndicaux ?»


Source : Gaboneco.com

Vendredi 30 Septembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 994 fois




1.Posté par PDGiste-A-Mort le 30/09/2011 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A propos de Séraphin Moundounga (comme de Mouloungui tout autant), je donne raison à André Mba-Obame qui dans sa belle phrase, a estimé que le "Ministère de l'Education est un costume trop grand...beaucoup trop grand pour Moundounga..."
C'est une erreur de casting que notre président de la République doit corriger au plus vite, avant que les choses ne repartent dans le même désordre d'où sont parties les tensions entre les membres de la Conasysed et Séraphin Moundounga qui à mon avis, au lieu de trop souvent chercher l'affrontement, il ferait mieux d'y mettre un adoucissement qui correspond simplement au rôle de tout ministre en présence de pareilles difficultés que celles énormes à gérer l'Education dans un Etat de droit.
Mais en tout état de cause, l'homme n'a pas les moyens de sa politique...
Un remaniement ministériel est ici incontournable, et nécessaire pour une année-scolaire apaisée.
Les PME\PMI est un portefeuille qui lui irait bien. Et Mouloungui? Eh bien qu'il retourne d'où il est venu ! Faut pas se voiler la face : Mouloungui est lui aussi dépassé par les évènements et la lourde charge de dynamiser ce ministère qu'on croit petit seulement en apparence. Il n'a pas de bilan. L'heure est venue de rendre son tablier.
D'ailleurs je pense à écrire un article où je concentrerai mon énergie à noter (sincèrement et objectivement) l'oeuvre des membres du gouvernement, en tête desquels le Premier-Ministre en crise d'autorité. Mais où a-t-on vu ça ?

2.Posté par Gumbo le 01/10/2011 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis vraiment déçu du comportement du Ministre de l'éducation nationale, il a tendance à mettre la charrue avant les bœufs. On ne peut pas engager des grandes réformes dans l'éducation sans mettre au préalable une véritable plate-forme de stratégies.
Il devrait d'abord résoudre le problème des effectifs pléthoriques dans les établissements. Promouvoir la proximité (un élève qui habite Charbonnages, on ne peut pas l'envoyer à Alénakiri et vice versa), recycler les enseignants qui ne sont plus retournés à la formation depuis 10ans, revaloriser la fonction d'enseignant, instaurer des primes d'excellence par élève ensuite par établissement, arrêter les affectations aux postes de directions d'écoles et lycées par affinité, résoudre le problème de transport scolaire, l'ouverture des foyers, des internats, des centres de documentations et d'informations (CDI). A partir de là, on pourra jauger le véritable niveau scolaire des gabonais que nous sommes. On dépense des millions pour organiser des états généraux de l'éducation mais à la suite aucune résolution n'est appliquée. Les établissements privés sont critiqués et mis en marge du processus d'éducation nationale, où prennent-ils alors leur quitus ou agrément pour ouvrir? N'est-ce pas le Ministère de l'Éducation Nationale!? Quel est le prix de l'éducation aujourd'hui au Gabon? 1.000.000 Frs CFA? 100.000.000 Frs CFA? 1.000.000.000 Frs CFA?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...