News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Répression politique contre la société civile, l’opposition et les défenseurs des droits

Le site de la Liberté - ça suffit comme ça le Vendredi 8 Juin 2012 à 13:27 | Lu 778 fois

Gabon : Arrestation de Marc ONA, l’un leaders emblématiques de la société civile, raflé devant le Collège BESSIEUX de Libreville avec plusieurs autres défenseurs de la démocratie par la police obéissant aux ordres du dictateur Gabonais ALI BONGO. Ils sont détenus au la FOPI de Libreville.

Communiqué de presse



Gabon : Répression politique contre la société civile, l’opposition et les défenseurs des droits
Gabon : Arrestation de Marc ONA, l’un leaders emblématiques de la société civile, raflé devant le Collège BESSIEUX de Libreville avec plusieurs autres défenseurs de la démocratie par la police obéissant aux ordres du dictateur Gabonais ALI BONGO. Ils sont détenus au la FOPI de Libreville.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans sa détermination à empêcher par la violence et la force la tenue du « Contre Forum des Indignés du Gabon » organisée par les gabonais en protestation au grand show médiatico-financier à forte connotation propagandiste d’Ali BONGO et d’Attias financé par l’argent du contribuable alors que la très grande majorité des gabonais vit dans une misère abjecte et que le pouvoir brille par son incompétence et son incapacité à trouver des solutions aux préoccupations légitimes du peuple, le Pouvoir d’Ali BONGO et son clan viennent de procéder à l’arrestation de Marc ONA ESSANGUI et d’une vingtaine d’autres membres de la société civile.

Cet acte confirme le caractère autoritaire, dictatorial, impopulaire et illégitime du pouvoir mal acquis d’ALI BONGO qui utilise chaque jour la violence et la force pour annihiler toutes les voix discordantes et installer un climat de terreur nécessaire dans sa stratégie d’instauration de la pensée unique et une monarchie au Gabon.

Les défenseurs de la démocratie, les membres de la société civile, les leaders de l’opposition, les syndicalistes, les étudiants, les citoyens éveillés et même certaines personnalités membres de la majorité présidentielle sont les cibles privilégiés de cette barbarie d’Etat.

Le Mouvement ça Suffit Comme ça condamne fermement cette dérive autocratique qui constitue la marque de fabrique de ce régime en débandade et gangrené par de graves dissensions internes.
L e Mouvement ça Suffit Comme ça appelle à la libération immédiate et sans conditions de Marc ONA ESSANGUI et de tous les membres de la Société Civile arrêtés et détenus au Commissariat Central de Libreville. Il demande au peuple gabonais de se mettre debout et de ne pas céder à l’intimidation.

Le Mouvement ça Suffit Comme ça demande à toutes les personnalités, invités à ce Forum et respectueuses des droits de l’Homme, à renoncer à leur participation au Forum d’ATTIAS et ALI BONGO.
Le Mouvement ça Suffit Comme ça appelle tous les démocrates du monde à appuyer le peuple gabonais dans sa démarche pour l’instauration d’une démocratique véritable et d’un Etat de droit démocratique au Gabon et de mettre ALI BONGO et son clan au ban de la communauté internationale.

Libreville, le 08 juin 2012
Contacts presse :

- Georges MPAGA, Président du Conseil d’Administration du Réseau des Organisations Libres de la Société Civile pour la Bonne Gouvernance au Gabon (ROLBG) et Coordonnateur Adjoint de Publiez Ce Que vous Payez Gabon et Porte Parole du Mouvement ça Suffit Comme ça: (241) 07519932 : gmpaga@yahoo.fr
- Dieudonné MINLAMA MINTOGO, Président de l’Observatoire National de la Démocratie et Porte parole du Mouvement ça Suffit Comme ça : (241) 07948719 : minlamadd@yahoo.fr

Vendredi 8 Juin 2012
ça suffit comme ça
Vu (s) 778 fois




1.Posté par Fax1 le 08/06/2012 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALERTE - Gabon: libération de l'organisateur du contre forum du NY Forum Africa

AFP -
Libreville - Marc Ona, figure de la société civile gabonaise proche de l'opposition qui voulait organiser un contre-forum des indignés à une rencontre internationale à Libreville dédiée au développement en Afrique, a été libéré vendredi après plusieurs heures de détention, ont déclaré le militant et les autorités.

http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Gabon_liberation_de_l_organisateur_du_contre_forum_du_NY_Forum_Africa68080620121504.asp?

Ali Bongo = Sponge Bob, l'homme sans cerveau.

2.Posté par c'est moi le 08/06/2012 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce n'est les paroles qui vont les liberer mais l acte je vois que c'est la peur et si on a peur ne faitent pas les choses qui vous depacent svp le changement c'est les lettres c'est du tic tac ok

3.Posté par jeanine mikala le 08/06/2012 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MALGRE CETTE LIBERTION JESPERE QU'ON NE VA RECULER DEVANT RIEN ,faut que la lutte continue .
QUI VIVRA VERRA

4.Posté par DINENI le 08/06/2012 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allons y au forum demain.!!!!!!!!

5.Posté par ley le 08/06/2012 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle lutte, vous êtes tous nul !
Continuer a être des moutons d'une fausse opposition, une farce !

6.Posté par BIBI BEN MOUNBAMBA le 08/06/2012 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'une manière ou d'une autre nous lutterons contre ce biaffra d'ali ojoukou ,que ses adorateurs le veuillent ou non ,nous lutterons .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...