News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Rencontre UFC : Des journalistes malmenés et jetés dehors

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 2 Novembre 2012 à 07:33 | Lu 797 fois

Des journalistes de Gabon Télévision et de Gabonews ont été pris à partie, mercredi 31 octobre dernier, par des sympathisants de l’Union des Forces du Changement (UFC), alors qu’ils venaient couvrir une importante réunion de cette coalition de partis d’opposition.



Gabon : Rencontre UFC : Des journalistes malmenés et jetés dehors
C’est un accueil des plus hostiles qui a été réservé à des journalistes de Gabon Télévision, chaîne nationale, et Gabonews, journal web local, mercredi dernier, au siège de l'UFC, alors qu’ils s’y trouvaient pour couvrir une réunion très importante de cette coalition de partis d’opposition.

Taxés de représentants d’organes de presse au service du pouvoir, les journalistes ont purement et simplement été bousculés, puis jetés dehors sans ménagement, ceci, sous une pluie d’insultes et de menaces en tous genres.

Une attitude pour le moins surprenante, lorsqu’on se souvient que ces mêmes partis d’opposition, se sont toujours plaint d’une faible visibilité dans les médias locaux, notamment sur Gabon Télévision.

A titre de rappel, la réunion de l’UFC portait sur la décision d’exclure ou non, Louis Gaston Mayila, des rangs de la coalition.

Il ne s’agissait donc pas, de toute évidence, d’une « affaire d’Etat », pouvant justifier le traitement qui a été infligé à la presse ce jour-là.

A en croire certaines sources proches du dossier, l’UFC reprocherait à la presse, d’avoir divulgué l’annonce de l’éviction de Louis Gaston Mayila, avant leur communication officielle, sur laquelle le suspens souhaitait être gardé.

Pourquoi tant de mystères, pour une histoire somme toute banale, de discorde, entre membres d’une même coalition ?

La question reste entière, mais le geste lui, bien réel, est à déplorer.




Source : Gaboneco.com

Vendredi 2 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 797 fois




1.Posté par King le 02/11/2012 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il fallait même les tabasser ces journalistes qui sont au service de l'usurpateur!

2.Posté par Mezzah le 02/11/2012 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce ne sont pas des journalistes, ce sont les membres de Gestapo, les infiltrés, les indics du pouvoir usurpé, les agents de renseignement à la solde du PéDéG et des Bongo.

Ils auraient dû être bien molestés, leur place se trouve ailleurs.

3.Posté par Larévolte le 02/11/2012 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien fait pour ces bouffons!

Ils méritent bien ce traitement.

4.Posté par ppt le 02/11/2012 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils ont eut raison de vous foutre dehors , dans les meeting et autres rassemblement important on ne vous voit pas , quand c est un probleme de ce genre vous venez prendre les infos pour allez bien kongosser et montrer que L UFC n est pas credible etc .banbe de mitoman

5.Posté par Oréma le 02/11/2012 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POURQUOI DÉPLORER UN TEL GESTE, CE N'EST QUE MÉRITÉ PAR CES JOURNALISTES À LA SOLDE. ILS ENTERRENT LEURS COMPÉTENCES POUR S'ABRUTIR EN SERVANT LE POUVOIR USURPÉ ET DICTATORIAL D'ALI.
BRAVO À NOS FRÈRES ET SOEURS QUI ONT INFLIGÉ CETTE BELLE LEÇON À CES JOURNALEUX VENDUS.
QU'ON RENDE LE MATÉRIEL À TV+ ET LÈVE L'INTERDICTION DE PUBLICATION DE NOS MÉDIAS DE LA PRESSE ÉCRITE. DE LA RTPDG, ON N'EN A CURE!

6.Posté par Alerte info le 02/11/2012 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
démissions en cascade au PDG.

Alain Zue Obiang Membre du conseil national leader des jeunes patriotes pour l'émergence au 1er siège du 1er arrondissement de Libreville
Et
Pierre ONANGA Membre du comité central fédération 4 dans 1er arrondissement de Libreville Amboué, Alibadeng Bayumba Kiliba, viennent de claquer la porte du PDG.


7.Posté par Videpierre le 02/11/2012 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ces claqueurs de porte!? on s'en fout !

8.Posté par CADRES GABONAIS le 02/11/2012 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'association des ingénieurs et docteurs gabonais présents au CANADA, AUX USA et EN FRANCE, demande à l'opposition gabonaise de tout bord, de réfléchir sur une stratégie permettant d'évincer le candidat naturel à la prochaine présidntielle de 2016. Concrètement il s'agit de metttre en orbitre un candidat unique de l'opposition capable de battre au premier tour, le candidat naturel.

L'association des ingénieurs et docteurs gabonais en france, au canada et aux états-unis est persuadée que la population gabonaise en 2016, sera composée de 50 % des fangs et 27 % des punus, il est donc vitale de mettre en orbitre un candidat unique d'ethnie fang afin de mettre fin au règne du PDG. Toute stratégie contraire conduira inéluctablement le PDG à légiférer pendant plus de 50 ans au GABON même si la biométrie est utilisée.
L'histoire sud africaine nous montre que la majorité noire a fini par prendre le pouvoir devant la minorité blanche...

9.Posté par Alerte info le 02/11/2012 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
affrontement actuellement à Kembo entre la police et les habitants du quartier suite à la mort d'un gabonais abattu par balle par un sujet camerounais.
a suivre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...