News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Remaniement ministériel, l’opposition alimentaire se bouscule aux portes du gouvernement

Le site de la Liberté - D'AKOK le Mercredi 17 Avril 2013 à 10:37 | Lu 2741 fois

Après l’échec du congrès ordinaire du PDG qui n’a rien apporté de nouveau pour apaiser le climat politique et social délétère dans le pays, les coulisses de la présidence de la république arguent un remaniement ministériel qui intégrerait quelques membres de l’opposition et de la société civile.



Gabon : Remaniement ministériel, l’opposition alimentaire se bouscule aux portes du gouvernement
Il est annoncé depuis le début de l’année, le remaniement du gouvernement de Raymond NDONG SIMA. Une surprise pour personne, lorsque l’on sait tous les déboires que l’actuel premier ministre rencontre pour mener à bien son action gouvernementale.

Ministres indisciplinés et arrogants, détournements des deniers publics, crimes rituels, grèves dans les différents secteurs d’activités, crise sociale, vie chère… c’est le contenu du panier que transporte actuellement Raymond NDONG SIMA. Un panier hérité de son prédécesseur, lui-même qui a eu à gérer une crise politique issue du coup d’état électoral orchestré par le président de la république en octobre 2009.

Le Gabon traverse une crise difficile. Contrairement à une crise économique dont les économistes maitrisent parfaitement les leviers : conjoncture défavorable, chute du prix du baril sur le marché international, inflation dû à la hausse des coûts des facteurs, fermetures d’usines, licenciement pour tassement des activités dans un secteur … et dont les solutions peuvent être trouvées à court, moyen et long terme, la crise que traverse notre pays est une « crise de confiance ». Les Gabonais qui ne se reconnaissent en l’autorité actuelle de l’Etat, ne se sentent pas concernés par toutes les actions qui y sont menées. La désinvolture anime les uns et les autres au point où l’appareil de l’Etat patine.

Cet état des faits interpellent toute la classe politique gabonaise, notamment le Parti au pouvoir, qui, malheureusement se trouve également confronter aux difficultés internes liées aux problèmes de leader-Sheep de division ethnique et de domination.

Le congrès ordinaire de ce parti était, pour le pouvoir, l’occasion d’annoncer des grandes réformes politiques à savoir ; la révision de la constitution, la tenue de la conférence nationale souveraine ou commission de réconciliation nationale, organisation des élections libres et transparentes dans les délais assez courts…
Ce congrès, bien qu’en reconnaissant les mensonges qui se sont accumulés au cours de ces dernières décennies s’est contenté à nouveau d’un catalogue de recommandations.

Le gouvernement qui s’annonce ferait de la place à une certaine opposition. La question s’est posée depuis que le Président de la République convie cette opposition à certaines rencontres. De quelle opposition s’agit-il ? Celle que lui-même fabrique et choisie ? Ou celle dans laquelle 95% du peuple se reconnaissent ?

La cour constitutionnelle, bien qu’ayant validé la fraude, a fait un classement de la représentation politique gabonaise. Le PDG arrive en tête avec la fraude, suivi du UPG, et de l’ex UN. Ces trois formations politiques sont représentatives de l’opinion politique nationale. Alors, quand l’UPG et l’ex Un sont exclus des débats politiques, avec quelle opposition le pouvoir discute –t-il ?

ALI BONGO doit en être conscient. Le 10e congrès du PDG, le premier sous sa présidence n’a pas été un moment d’éclosion de l’esprit démocratique. Le PDG est divisé. Une partie est dans l’opposition et l’autre se préoccupe plutôt des intérêts partisans. Si sa volonté est tant de faire du Gabon un pays en transition, c’est-à-dire qui tend vers l’industrialisation et le développement, il doit rapidement associer la majorité du peuple à son projet. C’est une décision courageuse et urgente qui passe par un débat démocratique...Qui vivra, verra

Mercredi 17 Avril 2013
D'AKOK
Vu (s) 2741 fois




1.Posté par bakoumba tsoka le 17/04/2013 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour le Gabon ,ton peuple souffre de tous les maux : la souffrance, la famine ,l'injustice ,la criminalité ,l'inpunité, la prostitution, l'homosexualité,le fetichisme ,le manque de vision politique et le trafique d'infuence dans tous les milieux.
le remaniément va changer quoi, tous le monde veut aller au PDG pour couvrir leurs crimes, vol et detournement des fonds. le gabon est malade ,depuis que le president voyageur a tendu la main aux investisseurs combiens sont rentrée au gabon. en plus on veut faire croire aux pays etrangers qu'il ya la paix au gabon , un pays ou un seul parti fait tous pas de contradiction . le gabon est aujourdhui comme un avion qui n'a pas de retroviseur, tous les directeurs generaux , president du tribunal ,gouverneur, prefet et autres sont pdgiste dans qu'elle pays on a vue ça ,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...