News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon Recriminations de L'USM : le CNRS au pilori

Le site de la Liberté - Source : Mazleck.info le Mercredi 11 Août 2010 à 14:31 | Lu 1047 fois

Les chercheurs gabonais accusent leurs homologues de l’Hexagone de déloyauté.



Gabon Recriminations de L'USM  : le CNRS au pilori
Nous voyions venir la bourrasque. Après les feux d’artifice, les paillettes et les ors à Poitiers et à Libreville, voilà le temps des comptes. Selon nos correspondants à Franceville, les chercheurs de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM), ont dénoncé, au cours d’une réunion, la manière dont a été menée la découverte des fossiles relatifs à l’apparition de la vie sur terre.

Ainsi, elle remonte à plus de deux milliards d’années. Une découverte qui remet en cause la thèse jusqu’ici en cours selon laquelle la vie remontait à 600 millions d’années. Une avancée qui relance, du coup, la recherche dans le domaine.

Que le Gabon soit simplement cité, que l’étudiant inscrit en thèse de doctorat à Poitiers ait reçu le Prix Ogar-Vie de co-découvreur, cela ne suffit pas. Une découverte de cette envergure devait valoir à M. Franck Ossa Ossa, à travers lui le Gabon, mieux qu’un simple décerné à posteriori. Il est vrai qu’un doctorant dont le souci est de parvenir à achever ses études n’est pas en situation de revendiquer plus que ce qu’on lui propose.

Les chercheurs de l’USTM n’ont pas de mots assez forts pour dire que les choses ne se sont pas passées dans les règles de l’art. S’il existe une déontologie dans la recherche scientifique, il irait de soi qu’il y a un minimum à respecter. Lequel commanderait que les deux universités, Poitiers et l’USTM, mettraient en place un protocole. Peu importe que l’annonce de la découverte se fasse en terre gabonaise ou en France, l’essentiel serait qu’elle se fasse conjointement. Ainsi, le Centre national de la recherche scientifique et technique (CENAREST) et son homologue français, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) annonceraient la nouvelle au monde entier.

En ce qui concerne la paternité de la découverte, les deux parties, en accord et selon la convention qui lie les deux institutions depuis 1993, peuvent enfin décider de ce que serait la découverte. Nous avons assisté à la procédure inverse. La découverte sur le bassin francevillien est divulguée à Poitiers, et le Gabon est représentée à la cérémonie par l’ambassadeur du Gabon. La démarche est précipitée tout comme celle ayant abouti à l’attribution du prix à l’étudiant Ossa Ossa. Que cherche-t-on à travers cette mise en scène ? Peut-être la récupération de la découverte !

Les enseignants du département de géologie cachent mal leur courroux. Ils admettent que leur établissement a été plus ou moins grugé. L’hypothèse serait le suivant : l’étudiant Ossa Ossa et son directeur de thèse, le Pr Abderrazak El Albani, ont conduit une équipe de recherche sur le bassin francevillien et ont tranquillement prélevé les échantillonnages sans en dire un mot aux collègues gabonais de l’USTM. De la sorte, on peut comprendre que les fossiles ont été emportés à l’université de Poitiers sans que le Gabon ne sache vraiment de quoi il retournait. Gravissime !


Mercredi 11 Août 2010
Source : Mazleck.info
Vu (s) 1047 fois




1.Posté par Mong y'adzè le 11/08/2010 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêtez vos jubilations injustifiées. Franchemment, qui au Gabon aurait pu amener cette découverte à ce niveau? Avec quelles connaissances de base et quel matériel? De même que les blancs viennent voler vos plantes médicinales pour en faire des médocs qu'ils vous revendent, de même qu'ils détruisent votre nature pour extraire qlqs minerai (en signant des contrats qu'ils sont les seuls à comprendre), de même qu'ils vous imposent une monnaie (le cfa) dont vous ne maitrisez pas le fonctionnement, ..., c'est de cette même manière qu'ils vous grugent (euhh comme disait l'autre ils vous la font à la dure) depuis toujours. Au pire, on mettra le nom de l'institution gabonaise sur la découverte. Mais les gars, une découverte ça se prépare, une recherches ça se finance, quel part financière le Gabon a-t-il investi dans dans cette découverte. Quel gabonais aurait investi son argent dans ces recherches? style pour aider la science: AUCUN!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...