News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Réaction du Constitutionnaliste Opérationnel Samuel Ntoutoume Ndzeng

Le site de la Liberté - LVDPG le Dimanche 26 Décembre 2010 à 15:28 | Lu 1079 fois



Gabon : Réaction du Constitutionnaliste Opérationnel Samuel Ntoutoume Ndzeng
LA 6ème REVISION DE LA CONSTITUTION DE LA 3ème REPUBLIQUE DU GABON
NE CONDUIT PAS LE PEUPLE GABONAIS A LA 4ème REPUBLIQUE

Nous avons déjà expliqué (Bref Historique des Constitutions du Gabon) à ceux qui accèdent au Blog : hppt//gabonrevelation.over-blog.net, à l’instar de la classe politique (Partis au Pouvoir et Opposition ) et aux quatre (4) composantes de la Société Civile indépendantes membres de la Coordination Nationale des Mouvements Associatifs du Gabon (COORNAMAG), qu’il ne faut pas confondre ou considérer une révision constitutionnelle ordinaire comme c’est le cas, à un changement de régime politique tel qu’expliqué à l’article 117 de l’actuelle Constitution de la 3ème République.

Notre pays a connu depuis son indépendance, le 17 Août 1960, trois (3) Constitutions correspondant à trois (3) Républiques comme expliqué dans le Blog. La Première République consacrée par la Première Constitution du Multipartisme léguée par la France en 1960. La Constitution instituant la 2ème République par un régime de Parti unique (PDG) par Ordonnance constitutionnelle du 13 Mars 1968 et le retour à la démocratie pluraliste consacré par la Constitution de la 3ème République instaurée après la Conférence Nationale de 1990

La Loi n°3/91 du 26 Mars 1991 dite Constitution de la 3ème République a déjà été modifiée cinq (5) fois. La dernière révision remonte au 13 Août 2003 par la loi n°13/2003. C’est donc cette Constitution du 26 Mars 1991, modifiée par la Loi n°13/2003 du 19 Août 2003 qui va être révisée pour la 6ème fois.
Il ne s’agit donc pas d’un changement structurel de régime politique comme nous l’avons connu par Ordonnance du 13 Mars 1968 qui a instauré le Parti unique en s’inspirant des démocraties populaires (Régimes communistes) des pays de l’Est.

Après analyse approfondie des révisions adoptées en Conseil des Ministres, il s’agit d’une avancée nous semble-t-il, sur la conservation du pouvoir par des pratiques du système majoritaire/opposition,

AU DETRIMENT D’UNE APPROCHE DE PARTAGE DE POUVOIR POLITIQUE AVEC LES QUATRE (4) COMPOSANTES D’UNE SOCIETE CIVILE RESPONSABLE ET COORDONNEE (COORNAMAG) TEL QUE DEFINI PAR LE GENIE POLITIQUE GABONAIS A LA CONFERENCE NATIONALE DE 1990 QUE LE PDG SON PARTI, AVAIT INITIE DANS LA PERSPECTIVE DE LA LIBERATION DES GABONAIS DES SEQUELLES DE LA PENSEE DU COLONISATEUR D’ABORD, CONSACREE DERNIEREMENT PAR LA CELEBRATION DU CINQUANTENAIRE PAR RAPPORT A L’APPROCHE DE LA DEMOCRATIE PARTICIPATIVE PRONEE ET LEGUEE PAR FEU PRESIDENT FONDATEUR DU PARTI DEMOCRATIQUE GABONAIS OMAR BONGO ONDIMBA DONT LES POURSUIVANTS DE l’ŒUVRE, NOTAMMENT SON LEGATAIRE EN CHEF, ALI BONGO ONDIMBA, Fondateur de l’ère de l’émergence l’avait énoncé (Le Partage) parmi les piliers de son idéologie politique,

Aussi, nous semblait-t-il, que c’est ce pilier de partage de pouvoir qui aurait dû être les fondations d’un autre Gabon, consacré par la Constitution de la 4ème République, objet des contours de notre ouvrage expliqué ci-dessous intitulé « Gouverner le Gabon Autrement ».

Note de Présentation
« Gouverner le Gabon Autrement »
___________________________

« Gouverner le Gabon Autrement », est un Projet de Loi Constitutionnelle de la République Gabonaise, qui essaie de traduire en Actes, en s’appuyant sur un Parlement Bicaméral composé de trois(3) Familles Politiques et comprenant trois (3) Groupes Parlementaires institutionnels au sein de chaque Chambre, dont les Membres sont désignés par chaque Famille Politique sur des critères de compétences et par Province, motivés à mettre en œuvre, la Pensée Politique du Président de la République, feu son Excellence, El Hadj OMAR BONGO ONDIMBA, sur la Démocratie Participative, qu’il exhortait à la classe politique et à la Société Civile gabonaise de faire passer en Actes dans ces derniers discours comme il avait donné l’exemple, à la composition de son dernier Gouvernement dont la structure tripartite, avait réhabilité justement, les trois Familles politiques, crées par un Acte de la Conférence Nationale de 1990, lors de la formation du Comité de Suivi.

En effet, cet Acte de la Conférence Nationale, qui avait symbolisé le génie politique des Participants, avait effectivement déterminé les contours du paysage socio – politique de la République gabonaise en trois Familles à savoir :

1°-La Famille Politique (Personnes Physiques et Morales) soutenant le Président de la République en exercice ou du candidat à ce poste.

2°-La Famille Politique des Partisans du Changement pour le Multipartisme immédiat (qui avait été baptisée FUAPO – Front Uni des Associations et des Partis Politiques de l’Opposition).

3°-La Société Civile, d’où sont issues des Personnes Physiques Indépendantes ou Associations laïques et confessionnelles de défense et de promotion des libertés et des droits humains de toute nature, suivant l’objet de leurs statuts de déclaration et qui sont par principe, des groupes de pression et de propositions, non inféodées aux formations politiques.

C’est ce projet de Loi Fondamentale, de conception adaptée aux innovations liées à la Démocratie Participative et Représentative au sein d’un Parlement Bicaméral à trois Familles Politiques réparties en trois groupes Parlementaires institutionnels en son sein, intégrées à l’ancienne édition du 19 Août 2003 de la Constitution du 26 Mars 1991, qui constituent la « Loi Constitutionnelle N° 04 » de la République gabonaise, dont l’adoption est proposée par Référendum, après les délibérations d’une Assemblée Constituante Spéciale.

Samuel NTOUTOUME NDZENG
Constitutionnaliste Opérationnel
Fondateur du Mouvement de Libération des Gabonais (M L G)

Dimanche 26 Décembre 2010
LVDPG
Vu (s) 1079 fois




1.Posté par Bernard N I le 26/12/2010 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un autre chantre de l'émergence.

2.Posté par St François le 27/12/2010 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais il est fou cet homme là!
Mais pourquoi il cherche à nous embrouiller?

La révision constitutionnelle actuelle n'a pas lieu d'être en ce sens qu'aucun motif ne la justifie. Si jamais il y a des motifs valables qui poussent à engager la révision de notre loi fondamentale, ce n'est certainement pas à ces différents points là qu'ils tentent de modifier. Nous on s'attendait à:

-au retour à un scrutin présidentielle uninominal à 2 tours
- la révision à la baisse du mandat présidentiel...

Mais le bon monsieur ne fait pas cas, il va volontairement vers la modifications de certains articles qui lui donnent droit de fait à tous les pouvoirs. Et ce vieux fou viens nous raconter des histoires comme ci ce là nous intéressait.

En 90, la constitution a été modifiée certes...sous la pression d'une opposition venue de toute part qui voulait l'alternance au plus niveau de l'Etat, alternance qui n'était pas possible vue que le démon-diable-satan Omar Bongo confisquait le pouvoir et ce, jusqu'à ce que mort s'en suive.

Pauvre fou, ce n'est pas de ce discours vide qui intéresse les gabonais.

3.Posté par sorcier le 27/12/2010 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce Monsieur n'a jamais été clair. il est constitutionnaliste depuis quelle année? je crois qu'il s'est plus jamais recyclé et alors il n'est plus dans son époque. les temps ont changé, faut pas qu'il embrouille les gens.

4.Posté par Larévolte le 27/12/2010 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on devient sénile, il faut débarasser le plancher. Vous racontez des sornettes monsieur.
Nous, le peuple, nous voulons une limitation des mandats, surtout présidentiels, un scrutin à deux tours.

Sur ces deux points, organisez un referendum et vous verez que le peuple va répondre positivement à plus de 90%. Quand à votre souci de renforcer les pouvoirs du président, le peuple va rejeter massivement cette proposition.

Vous les gens du PDG, est-ce qu'il vous arrive parfois d'imaginer le Gabon sans votre Bongo? Si vous continuez à voter des lois en leur faveur, que feriez-vous au cas où cette famille venait à disparaître de la scène politique au Gabon? Continuez à voter des lois qui vous handicaperont aussi lorsque les Bongo ne seront plus au pouvoir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...