News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Réaction de l'Union Nationale au Ministre de l'interieur d'Ali Bongo

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 21 Juillet 2011 à 20:19 | Lu 1469 fois



Gabon : Réaction de l'Union Nationale au Ministre de l'interieur d'Ali Bongo
Mesdames, messieurs, chers compatriotes,

Mardi 19 juillet 2011, le ministre de l’intérieur a rendu public un communiqué sur des
évènements qui se seraient produits à la place de la Paix (Rond-point de la Démocratie) le
samedi 16 juillet 2011 en accusant l’Union Nationale qu’il dit avoir curieusement et
volontairement dissoute.

Il importe d’éclairer l’opinion sur les faits en apportant les précisions suivantes.
Le samedi 16 juillet 2011 s’est tenue au siège de l’Union Nationale une manifestation
regroupant la société civile (ROLBG, Observatoire National de la Démocratie, Publiez Ce Que
Vous Payez, CONASYSED) et les partis politiques de l’opposition (MORENA Originel,
MORENA Unioniste et Union Nationale). Cette rencontre avait pour but d’exprimer la volonté
des organisateurs de voir respecter, non seulement, le consensus qui s’est dégagé au sein de
la classe politique et de la société civile pour l’introduction de la biométrie dans le processus
électoral notamment dans l’établissement des listes électorales, de déclamer les grands axes
des réformes institutionnelles et politiques souhaitées par la société civile et les partis politiques
signataires pour améliorer la gouvernance démocratique au Gabon, mais aussi de dénoncer la
volte-face du pouvoir établi face à ses engagements sur l’amélioration de la transparence
électorale.

A l’issue de cette réunion, les participants ont marché pacifiquement du siège de l’Union
Nationale sis au quartier « ancienne sobraga » pour se rendre à la place de la Paix (Rond-point
de la Démocratie), manifestant ainsi l’attachement de la société civile et des partis politiques à
la paix, valeur chère aux Gabonaises et aux Gabonais. Tout un symbole.

Le communiqué du ministre de l’intérieur ne dit donc pas la vérité sur ce qui s’est passé ce
samedi 16 juillet à 18H30 à la place de la Paix. Par ailleurs ce même communiqué du ministre
de l’intérieur est aussi faux lorsqu’il accuse de manière totalement infondée les citoyens
rassemblés sur cette place d’avoir incendié des véhicules au quartier « Derrière la prison »
longtemps après le rassemblement qui s’est dispersé au bout de 30 minutes sans aucun
trouble.

Ces affirmations du ministre de l’intérieur sont gratuites et dénuées de tout fondement. De
même le rappel malicieux des conditions de dissolution injuste et illégale de l’Union Nationale
n’est pas innocent et prouve, à n’en point douter, l’acharnement du pouvoir dans son ensemble
et du gouvernement en particulier contre un parti qui entend marquer fermement son action
dans le combat démocratique pour l’alternance.


En effet, l’Union Nationale, ses dirigeants et ses militants ont fait la preuve de leur attachement
à la paix, à la démocratie et au développement du Gabon. Ils entendent être traités comme tel
et ils rejettent tout amalgame insidieux pour tenter de faire croire le contraire pour les
discréditer. Ils ne l’acceptent pas et ils mettent en garde le pouvoir établi et le ministre de
l’intérieur, en particulier, face à sa tentative de bâillonner la démocratie et de tuer l’Union
Nationale.

Zacharie MYBOTO

Jeudi 21 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1469 fois




1.Posté par NDOUTOUME ABAGHA PAULIN le 22/07/2011 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le jour ou tous les Leaders de l' Opposition marcheront la main dans la main formant une ligne horizontale en battant le bitume, depuis le rond point de la démocratie, avec le soutien massif des gabonais et gabonais soucieux du changement et de la préservation des intérêts du Gabon pour le Gabon, bravant les canons des chars et autres blindes d' un pouvoir criminel et tortueux de la démocratie et de la gouvernance démocratique en vue de la l' Alternance au Gabon; nous verrons comment ces écervelés tireront sur eux et marcheront sur eux!

voici le scenario:

de gauche vers la droite nous devrions voir avec détermination et sans relâche jusqu’à' au bout les figures emblématiques de l' opposition Gabonaise. il s' agit de:

1- Leon MBOU YEMBIT
2- MOUSSAVOU KING
3- MOUITY NZAMBA
4- JEAN EYEGHE NDONG
5- Prof. PIERRE ANDRE KOMBILA
6- BENGONE NSI
7- PAULETTE MISSAMBO
8- CASIMIR OYE MBA
9- MOUANG MBADINGA
10- MARC ONA ESSANGUI
11-SOCIETE CIVILE
12- SENA
13- ZACHARIE MYBOTO
14- Me NDAOT REMBOGO
15- PIERRE MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU
16- GASTON MAYILA
17- PRESSE ECRITE
18- SOCIETE CIVILE
19- SYNDICAT
20- MAGANGA MAOUSSAVOU

Voila la stratégie qui pourrait faire bouger les choses avant les législatives, et nous verrons comment NDONGOU ET le Valet de ODZOUGA le chantre des 5000 logements pourraient ordonner la mort et la tuerie en série de tous ces enfants nes au Gabon et qui représentent bon gre mal gre l' espoir de la politique nationale. nous allons voir comment Faustin BOUKOUBI et son parti PDG DES BONGO vont faire!

alors j' appelle donc tous les gabonais et gabonaise de se mettre en rang serre des que la marche sera appelée. et nous verrons jusqu’à' a ce qu' ils marchent sur les cadavres de ces hommes politiques du pays personne ne lâchera prise. s' il faut mourir tant et le monde entier verra la détermination du peuple a défendre ses droits les plus absolus bafoues par le régime et l' oligarchie de la famille BONGO.

2.Posté par TARA le 22/07/2011 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vrai, il faut que l'opposition et la société civile s'organise, à part que personnellement j'enlèverai de cette liste PMM qui a clairement fait le choix d'aller de nouveau à la soupe. A sa place je mettrai André Mba Obame si d'ici là il est en forme. Ne nous voilons pas la face, et je suis loin d'être un fanatique. AMO a un véritale pouvoir de nuisance et une force de frappe indéniable. C'est l'une des rares personnalités qui fait peur au biafrais...

3.Posté par EYIE le 23/07/2011 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est votre amo avec son gros SIDA , il a tué les uns et empoisonné les autres, c est a son tour de suivre omar bongo.

4.Posté par EYIE le 23/07/2011 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et il a tué MYBOTO politiquement

5.Posté par ANUS le 23/07/2011 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle liste farfelue ? Et vous appelez cela l'opposition ? Vous mélangez les carpes, les patates douces, les lions, les panthères, les porc-épics, les antilopes. Ils vont se bouffer entre eux en marchant côte à côte.

Les seuls vrais opposants sur cette liste sont: Ona essangui, Mbou Yembit, Bengone Nsi, Sena, société civile, Eyegue Ndong, Mouity Nzamba, etc...

Quand vous citez PMM, Mayila ... vous me faites vraiment rire.

Ressaissez-vous !

6.Posté par Titof le 23/07/2011 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS./

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...