News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Raymond Ndong Sima a failli y passer!

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 8 Janvier 2013 à 09:44 | Lu 3219 fois

Le Premier Ministre gabonais, Raymond Ndong Sima a failli passer de vie à trépas dans la nuit du 29 au 30 décembre 2012 dernier après avoir été victime d’un malaise aux alentours de 22 heures à son domicile du Pk 10.



Gabon : Raymond Ndong Sima a failli y passer!
Selon des sources sûres proches du dossier, le Premier Ministre Gabonais, Raymond Ndong Sima aurait eu un malaise alors qu’il présidait une séance de travail avec quelques collaborateurs de son cabinet, et ce en l’absence de sa Secrétaire particulière, son aide de camp et de son Directeur de Cabinet rentrés chez eux plus tôt.

Le Premier Ministre Gabonais n’aurait eu la vie sauve que grâce à la promptitude de réaction de ses proches, en l’occurrence d'un de ses fils aînés qui aurait sollicité l’aide d’un haut gradé des forces de défense pour qu’il soit évacué de toute urgence vers l’hôpital militaire Omar Bongo Ondimba, où les multiples appels formulés pour l’arrivée d’une ambulance médicalisée sont restés sans suite.

Une situation des plus inadmissibles qui a conduit le haut gradé venu au secours du Premier Ministre à se transformer lui-même en chauffeur d’ambulance après que les chauffeurs desdits camions médicalisés se soient rendus indisponibles pour des raisons inconnues.

Une fois arrivés sur place, les infirmiers et autres médecins de garde ce jour-là furent étonnés de l’arrivée dans de ces conditions, de Raymond Ndong Sima. Alors pris de panique et ayant fait remarquer qu’ils n’étaient nullement au courant du mauvais état de santé du Chef du gouvernement gabonais, ils se sont empressés d’administrer des soins intensifs à celui-ci sous les regards en blâmes du haut gradé et du fils.

Malaise du certainement au stress et à sa forte activité professionnelle, il faut noter que le fait qu’il n’y ait pas de dispositif médical d’urgence autour du Premier Ministre pour ce genre de situation est un fait très déplorable.

Comment des appels d’urgence faisant état de la mauvaise santé du Chef du gouvernement n'ont pu être relayés par celui ou celle qui aura réceptionné lesdits coups de fil ? Autant des questions non élucidées et auxquelles des réponses sont attendues.

Toutefois, c’est avec beaucoup de vigueur que le Premier Ministre gabonais a repris du service et assure depuis lors ses fonctions, quoiqu'ayant participé, dans un état de convalescence, au spectacle "Sons et lumieres" organisé par le Président Ali Bongo Ondimba, le 31 décembre 2012.




Publié le 08-01-2013 Source : Gaboneco

Mardi 8 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3219 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par Lola le 09/01/2013 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous conseille de bien lire les articles de M. D'AKOK, mes amis, ce journaliste fait toujours des révélations intéressantes dans la flopée des informations qui nous livre. Il a évoqué il y a quelques jours les problèmes de santé de ceux qui nous gouvernent, juste après ce cas est survenu.Les gabonais ont le droit de savoir comment va M. BONGO et sa clique, pour qu'un matin on ne se réveille plus avec ce genre de surprise.

16.Posté par lamour le 09/01/2013 11:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis malade malade....cest vrai que cest aux gabonais de prendre leur destin en mains.a nimporte quel prix..la suite.on la connait..ah ....sils pouvaient comprendre que le rythme du tam tam a change.....meilleurs voeux a tous 2013.

15.Posté par Jacques Dossoue le 09/01/2013 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Comment des appels d’urgence faisant état de la mauvaise santé du Chef du gouvernement n'ont pu être relayés par celui ou celle qui aura réceptionné lesdits coups de fil ? Autant des questions non élucidées et auxquelles des réponses sont attendues..." souligne l'article.
La réponse est pourtant contenue dans la question !
Au Gabon, un chef de gouvernement reste avant tout, pour ses adversaires politiques, dont la plupart font justement partie de l'équipe gouvernementale qu'il dirige, un homme à abattre, afin de prendre sa place !
Il faut plutôt se poser la question de savoir à qui profitera la mort de Ndong Sima, afin de comprendre la raison pour laquelle les services d'urgence traînent le pied...
Le "futur docteur es-science" Séraphin Moudounga, notoirement connu comme un grand brigand mystico-maraboutique, n'est-il pressé de prendre la place du pauvre Ndong Sima, dont on se doute bien que la "contribution rituelle" à l'entretien de l'égrégore pdgiste ne soit certainement pas du même niveau que celle du redoutable Moudounga !
Le seul conseil que je peux donner à mon collègue en Arts Martiaux Raymond, c'est de quitter les choses avant que les choses ne le quittent, et laisser ce panier à crabes à Moudounga et aux autres bounafiés.
De toute façon, aucun crabe ne sort d'un panier vivant sans y laisser une patte ! Là c'était une crise d'AVC, demain ce serait quoi ? On l'imagine déjà...
Alors qu'en donnant sa démission dès aujourd'hui, R.N.S fera coup-double : 1- sauver sa vie, 2- être le PREMIER premier ministre à donner volontairement sa démission de ce système criminel et intégré qu'est celui usurpé par ali bongo ondimba.

14.Posté par mlutherking le 08/01/2013 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il a accepté de travailler avec un système pourri et en voila les conséquences.

13.Posté par Abess le 08/01/2013 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On ne peut pas semer les arrachides pour écolter le maïs, si cela arrive, soit c'est un don du voisin ou un vol au voisin!!
Les politiciens ont tellement méprisé les gabonais que leur mort ne les offusquent nullement; dans un pays qui n'est pas en guerre, c'est incroyable qu'il ait autant de morts, chaque semaine, j'apprends systématiquement le décès d'une personne proche ou élognée et surtout ce sont les jeunes, la raison principale, c'est le défaut de soins et des services sanitaires dans notre pays, cela va du manque de médicaments, au manque de service du personnel, aux conditions exécrables de l'accueil du patient; à la haine qu'éprouve les gabonais envers les autres; etc. Tout le monde a dénoncé cela, mais la mort des gabonais s'est banalisée, les sociétés de pompes funèbres sont les plus florissantes!!
La seule victime initiale est le gabonais, indigent, moyen;
Depuis quelques temps, certaines personnes qui ont aspiré la richesse des gabonais ont commencé à subir les conséquences de leur politique de nuire au plus grand nombre; OBO après avoir dirigé, sans partage,l'héritage de son papa, a été incapable de se soigner chez lui et il est mort à l'étranger et cela a encore généré de nombreux frais à l'état gabonais;Dans nos traditions ont dit souvent que le sage ne meurt que chez lui et non à l'étranger!
La seule source de développement d'un pays est le RESPECT: RESPECT de l'individu, de la personne humaine telle qu'elle soit;RESPECT des institutions au service des citoyens;RESPECT de la loi et des règles de la vie ne société;RESPECT du bien commun, bien public, service public;Tant qu'on aura pas d'éthique, il n'est pas possible d'espérer un développement dans notre pays, la mort continuera à sévir dans l'indifférence des politiciens!

12.Posté par Lola le 08/01/2013 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le coeur d'un grand sportif a failli laché. c'est grave. on ne peut corriger les bétises de 45 ans en 8 mois. surtout que dans son équipe, il a des lascars qui tirent a bouler rouge dans ses propres buts. Va gérer tes bus, cette mafia risque de t'enlever rapidement l'esprit.

11.Posté par Larévolte le 08/01/2013 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Celui ou celle qui accepte d'aller séjourner à l'hôpital militaire doit craindre pour ses jours. J'espère que le fils de M. Ndong Sima qui a accepté qu'on transporte son père là-bas ne regrettera pas d'avoir conduit son père à l'hôpital de la mort...

10.Posté par Nguema Eth. le 08/01/2013 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On vous avait dit que trop de cadres au Gabon sont actuellement victimes d'un certain ostracisme s'ils ne se plient pas à la logique maçonnique et rétrograde émergente. Ce docteur Ella ondo en est la preuve supplémentaire.
Heureusement pour lui qu'il peut aller offrir ses compétences ailleurs. Mais quelle perte pour le pays quand on sait comment ce brillant médecin recevait les gens à l'hôpital militaire. Pitié pour le pays! A quoi bon rentrer là-bas?

9.Posté par kaotitique. le 08/01/2013 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui c'est épouvantable mais raisonnable qu'Ella Ondo Timothée,humble,jeune et brillant médecin-colonel, diplômé de la fac de médecine de Bordeaux, en soit arrivé à ce ras le bol;
le Gabon est mal parti.

8.Posté par Bangoura Samy le 08/01/2013 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faites attention quand vous allez à l'hôpital militaire. Cet hôpital a des problèmes. On dit même que le radiologue gabonais qui travaillait là-bas est parti. Ce docteur qu'on appelle Ella ondo Timoté aurait refusé de cautionner la médiocrité. Il a été remercié par les émergents qui le trouvaient trop proches des pauvres et des personnalités de l'opposition. Ne voulant pas trahir son serment, ce médecin est parti s'asseoir chez lui et travaille à présent dans les cliniques privées avec son galon de colonel à la poubelle.
Quelle merde de pays!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...