News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Qui est Réellement Serge Akassaga Okinda ? L’ennemi public N°1 / Le voyou de la République

Le site de la Liberté - Junior Tchissambo le Samedi 30 Janvier 2016 à 11:15 | Lu 3804 fois

le code pénal dans ses articles 116,117 et 118 condamnent les actes de faux en écriture public: SAO mérite la prison.



faux et usage de faux

SERGES AKASSA OKINDA (SAO) est un gabonais originaire d’une province du Gabon, appelée Haut-Ogooué. Il est le prototype des personnes ou soit disant politicards qui, par tous les moyens possibles, cherchent à se faire une place au soleil. Cette quête de l’aisance l’a donc conduit à poser un acte quasi-criminel qui est celui de la naturalisation d’Ali Bongo Ondimba en 2009, quelques temps avant les présidentielles. Si nous revenions des siècles en arrière, nous aurons pu affirmer qu’il a cloué Jésus sur la croix comme Judas l’a fait.

Ancien maire du troisième arrondissement de Libreville et cadre du parti politique de la majorité le Centre des Libéraux Réformateurs, SAO débute son activisme sous Omar Bongo, où il distribue avec le concours de ses larbins, des tractes dans les rues de la capitale avec pour objectif ; dénoncer, interpeller, critiquer voir même inciter les gabonais à la révolte. Mais, pour quel but ?

SAO se fait tout de suite remarqué et devient embêtant pour le régime. Après son arrestation à la DGR pour ses multiples tractes, il ne daigne assumer ses actes et aller jusqu’au bout de sa logique ou de son combat. Il accepta peu de temps après des compromissions de tous genres et décide ainsi de rentrer dans le navire mielleux et juteux du Pouvoir. La réussite a un prix, n’est pas ?


Déloyal, hautain, arrogant mais surtout cleptomane, SAO est une girouette qui suit la direction du vent. Après s’être conduit comme l’un des plus piètres maires que le troisième arrondissement est connu. SAO a bien fait de changer de maître pour des raisons purement alimentaires.

Se sentant menacé par les affaires louches et des blanchiments d’argent, fausses monnaies et autres détournements, SAO se fera arrêté en 2007 pour association de malfaiteurs et braquage. En 2009, l’infortuné déloyal et avide, décide de se faire un nouveau rêve, plus beau, plus merveilleux mais surtout plus juteux. SAO décide alors d’entrer dans la grande cour du « Roi », objectif réaliser ses rêves : avoir un poste plus juteux et intégré les plus hautes fonctions de l’Etat en trahissant son ancien maître Jean Boniface Assélé pour qui il a servi durant plusieurs années.



Pour se faire, il a donc était l’auteur de l’une des plus grandes forfaitures de l’histoire de notre pays : l’établissement du vrai-faux acte de naissance de celui qui deviendra le futur président de la République par coup d’état militaro-électoral, Ali Bongo Ondimba et ce quelques mois avant l’élection présidentielles de 2009. Combien a été sa rétribution en termes d’argent et en promotion ?

Par cet acte, il s’est fait complice et comptable de la situation actuelle de notre pays, car, pour avoir fait naturaliser Ali Bongo Ondimba, il a permis de placer le destin du Gabon, entre les mains d’un "étranger" et contribuer à faire en sorte que la légion étrangère pilote le destin du Gabon et se serve de notre patrimoine national. Mieux encore, au lieu que son acte bienfaiteur pour la légion étrangère et chaotique pour le peuple.

SAO, s’est vu devenir un larbin de la basse cour du roi « RAIS », un véritable valet au service du roi, quand bien même ses rêves d’accéder à des hautes fonctions étatiques ne se sont pas réalisés. L’infortuné est ainsi devenu, un véritable mercenaire, espion, agitateur et nuisible pour la libération du Gabon. Il est de ce fait, envoyé dans des missions étranges et spéciales afin d’intimider, dissuader et enrôler toute personne qui lutte pour le véritable changement du Gabon, surtout dans la Diaspora gabonaise d’Europe… Il se fait accompagner dans ses missions par des éléments aussi nuisibles que lui.

De ce fait, lors de la récente rencontre Tenue par Jean Ping à Bruxelles le 6 Mars 2014 , ils se sont incrustés en posant des actes antipatriotiques par des menaces et intimidations de tous genres. Même chose en France, ils multiplient des actes de violences verbales à chaque réunion organisée par les acteurs du changement véritables, la capture d’image des visages à des fins nuisibles, toujours par les mêmes moyens. Une saisine de la police a donc été effectuée par certains gabonais de France afin de leurs mettre hors d’état de nuire et les empêcher de commettre de tels actes de barbaries appuyés par le pouvoir totalitaire et tyrannique d’Ali Bongo en cas de récidive.

Le Gabon et ses enfants conscients de leur avenir et du destin de sa nation, ne gagnerait pas à se laisser intimider ou d’avoir peur de ces voyous et doivent continuer à lutter pour leur liberté. L’heure n’est plus à céder aux intimidations orchestrées par le pouvoir à travers ses émissaires Serge Akassaga et Co. L’histoire retiendra les actes posés par Serges Akassaga, traître, ennemi du Gabon pour avoir permis de naturaliser un "étranger" comme Ali Bongo Ondimba par cette forfaiture inacceptable et indigne d’un fils du Gabon. Honte à toi Serge Akassaga Okinda, la faim a eu raison de toi!!!

7 Octobre 2014 , Rédigé par Junior Ebong Tchissambo Publié dans #satire/ mvettinfosgabon.over-blog.com

Samedi 30 Janvier 2016
Junior Tchissambo
Vu (s) 3804 fois




1.Posté par Le citoyen libre le 30/01/2016 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La prison l'attend en tout cas.

2.Posté par ortegus le 30/01/2016 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai vu ce Babin à Bamako dans un hôtel de place, entrain de courir après des minettes il y a 7 ans . donc il est très facile à atteindre.
pour moi ce sont des amusés gueule, le plat de résistance c'est boa et sa légion étrangère.

3.Posté par celestin abessolo le 30/01/2016 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mais tous ici sont trempes dans sa

4.Posté par Okogo le 30/01/2016 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Serge William Akassaga Okinda,, n'ira pas tout seul en prison; Sidonie OUWE, ex procureure et désormais Présidente du Tribunal Spécial de la lutte contre la déquence financière et économique, tenez vous bien, cette dame qui a je jetté plusieurs personnalités politique en prison, vient de s'acquérir la compagnie aérienne, ALEGIANCE AIRWAY GABON, dont le siège social se trouve en Afrique du Sud. Sidonie Ouwé, alias Madame mains propres, peut elle nous dire, avec fierté, comment a-t-elle pu financer une telle opération sans piller l'argent du peuple Gabonais?

5.Posté par Ted Nono le 31/01/2016 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet opportuniste d'égouts finira sa vie avec une balle dans la tête.

6.Posté par Priscilla le 31/01/2016 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ca la promotion mode emergence. Plus tu t'illustre dans le bandistisme et le crime, plus tu es promu par le systeme en place. Les plus proche colaborateurs d'ali sont les plus grands malfrats du Gabon. Les criteres de selection aux grands postes de la republique sont les suivants:

- grands maitres vaudou, sorciers buveur de sang humain=> deposer vos dossier pour le poste de Dir cab

- faussaires de document administratif et troubles fetes de l'opposition=> conseiller de la presidence
- Chef de guerre sans scrupule, futur genocidaire => ministe de l'interieur
- organisatrice de la fraude electorale et surtout puissant bras droit de la dictature => presidente de la cours constitutionelle
- protecteur des commanditaires de crimes rituels et grands commanditaire en chef pour l compte de la presidence=> ministre de la justice.
- Expert en injustice et masquage des crimes rituels grande detourneuse de fond publique=> procureur de la republique reconvertie en procureur des crimes financiers

- arriviste sans scrupules, sang orgueil ni fierte ayant vendu son ame au diable pour pouvoir se construire des chateaux au Gabon=> minitre de la communication

- grands maitres francmacons, grands commanditaires de crimes parmi les commanditaires les plus connus, futur successeur dd'ali bongo dans la pyramide des 'freres'=> 1er ministre

... je vous laisse terminer la liste...

7.Posté par Gabonais d''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''orgine le 05/02/2016 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Akassaga est voyou, et son voyoutisme va le rattraper d'ici peu de temps.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...