News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Que faire de Jean Ping?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 23 Octobre 2012 à 09:19 | Lu 2325 fois



Gabon  : Que faire de Jean Ping?
A la vérité, que Jean Ping ait perdu le poste de président de la Commission de l’Union Africaine n’a surpris personne, en tout cas, pas grand monde à Libreville. Les analystes politiques gabonais qui n’ont pas forcément accès aux médias publics prédisaient déjà cette défaite dès l’engagement du deuxième tour de l’élection, l’attribuant à quatre grossières erreurs de stratégie du gouvernement. La première est d’avoir adopté une ligne d’argumentation qui ne pesait pas beaucoup sur la balance en estimant qu’aucun grand pays ne devait occuper le poste. Une loi non écrite qui n’engageait pas les électeurs.

La deuxième erreur a été pour eux de s’endormir entre les deux tours du scrutin, sous le fallacieux prétexte d’un accord de trêve conclu après le premier tour, pendant que l’adversaire sud-africain menait une campagne agressive et efficace pour élargir la base de ses électeurs qui se limitait aux pays de la SADEC au premier tour. Pretoria a ainsi su grignoter dans les rangs des soutiens de Ping. Pendant que le Gabon croyait aux vertus diplomatiques du Parti Démocratique Gabonais appelé en renfort pour une inutile discussion avec l’ANC, le parti de Zuma. La troisième erreur, loin d’être la moindre, a été le remaniement ministériel intervenu entre les deux tours du vote.

Au fait du dossier de l’élection pour l’avoir piloté dès la première élection de Jean Ping et pour avoir su mobiliser ses contacts au premier tour de la tentative de réélection, Paul Toungui a été débarqué des Affaires Etrangères au moment où justement il aurait dû recevoir la mission de mieux faire l’unanimité autour de son candidat. Tout au contraire a-t-on confié le dossier, quelques semaines seulement avant le scrutin crucial à un ministre qui devait le découvrir en accéléré sans forcément disposer du même carnet d’adresses et sans envergure internationale réelle.

La quatrième erreur est la plus grosse : la surprenante posture adoptée par le Gabon lors des crises libyenne et ivoirienne. Alors que l’UA préconisait une sortie en douceur de Kadhafi et de Gbagbo, alors que Jean Ping défendait une position plus politique que militaire conforme aux aspirations de l’UA, le Gabon, son pays dont le chef de l’Etat recherchait une légitimité internationale, a ramé à contre-courant en votant une résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies autorisant l’usage de la force contre le pouvoir en place à Tripoli. Ce qui a servi d’argument supplémentaire à l’Afrique du Sud pour exiger que l’UA s’affranchisse de la trop voyante mise sous tutelle de sa Commission par les pays occidentaux et notamment de la France. L’allusion aux relations personnelles et donc plus subjectives que logiques entre les chefs d’Etat de France et du Gabon était claire.

Toutes ces ₺ bourdes ₺ mises bout à bout font dire à Libreville que le gouvernement gabonais aurait délibérément voulu scier la branche sur laquelle Jean Ping était assis qu’il ne s’y était pas pris autrement. Maintenant que le mal est fait et qu’il va falloir gérer la situation, que va-t-on faire de Jean Ping qui rentre au pays ?

La première réponse aurait consisté à lui trouver un autre tremplin international. Difficile pour le moment tant qu’il traînera avec lui l’image peu favorable d’un pays dont on parle à travers le monde comme peu recommandable du fait d’une situation politique à la limite du calamiteux. Confiscation du pouvoir par une caste d’oligarques politiques, élections peu démocratiques, gestion des ressources publiques de prédation, relations fripées avec les pays voisins.

Le nom de Jan Ping a été furtivement cité pour le poste de représentant du Secrétaire Général des Nations Unies pour le Mali, furtivement parce que sans appui réel, le poste est allé à un ancien président de la Commission européenne. Du reste, depuis trois ans, le Gabon a perdu tous ses postes internationaux de prestige. Même dans le sport ou Nicole Assélé vient d’être débarquée avec une étonnante facilité du Secrétariat Général de la Confédération Africaine de Handball. Autant dire que le séjour à la maison de Jean Ping s’annonce inévitable, long et embarrassant.

Embarrassant surtout parce qu’il y a peu de places où il se sentirait dans ses bottes. Ministre d’Etat pendant plus d’une décennie, ayant piloté en coulisses la diplomatie gabonaise alors qu’il était le Directeur de cabinet de président de la République pendant que le poste ministériel était officiellement occupé par le novice Martin Bongo, on voit mal Jean Ping revenir dans un gouvernement qui lui confierait un second rôle après avoir parlé, discuté d’égal à égal avec des chefs d’Etat au point de s’opposer aux excentricités de certains. Ses fréquents heurts avec Kadhafi, le roi des rois d’Afrique, sont encore proches dans nos mémoires. Ne rien lui confier comme tâche, ne fit-ce que par reconnaissance des services rendus serait là aussi inenvisageable pour le pays. D’autant que son caractère est connu comme au moins aussi trempé que celui de Jacques Adjahénot, un autre ancien ministre et haut cadre du PDG qui s’est mis en réserve depuis l’avènement de l’Emergence.

S’il y a en revanche qui voient ce retour au pays comme salutaire, c’est du côté de l’opposition. Un membre de l’UPG nous confie que si la Conférence Nationale Souveraine devait avoir lieu, avec son bagout, son expérience de la gestion des crises et sa facilité à afficher et affirmer sa liberté d’esprit et d’action, Jean Ping est l’homme le mieux indiqué pour conduire la transition qui devrait la sanctionner et mener aux futures élections générales.

Peut-être! Mais qui a demandé son avis ?

Ashe Ema





Mardi 23 Octobre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2325 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

19.Posté par LES CHOSES DE LA HONTE le 25/10/2012 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ A Feu PDGISTE A MORT
Si tu n'es pas de Omboue, si tu es uniquement fils de ce Gabon en lambeaux,je trouve ton analyse a propos de Ping d'une etonnante coherence,car aujourd'hui le Gabon est a la croisee des chemins,et nous devons avoir une vision pour l'avenir de notre pays,au Gabon ya pas que Ping y en a d'autres intelligences dans l'ombre ,mais si ces intelligences peuvent contribuer a une sortie de crise,nous avons le devoir de les motiver.Il faut des Hommes dignes de la confiance des gabonais/Merci Feu Pdgiste a mort.

18.Posté par St.Michael le 24/10/2012 18:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ke n'ai rien contre ping mais je ne peuix m'empecher de m'interroger sur l'ethoique et l'integrite morale/physique/intellectuelle de ce ressortisswant d'Omboiue (me dit on?)M
Que serait devenu ping s'I'll n'avait pas joue a ce jeu de prostitue?
Qui peut me demontrer que ping aurait grimpe une seule marchr s'il n'avait pas fait ce mariage force avec la fille du diable bongo?

Je pense que le Gabon compte bien des Vraies Elites bien formees qui ont fait leurs preuves sur le plan national, regional et international...ping n'est pas de cette categorie des Vraies Elites aux competences honorables. Ping s'integre bien dans la classe des performances deshorables de canape comme angelique ngoma ou la TOP prostituee indigne mborantsuo.

Just give me a break...amen.

17.Posté par BatsiriSouriant le 24/10/2012 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sieur Jean PING n'est pas Myéné mais métis de Chinois et de Myéné. J'ai beau penser que l'avenir de ce monde appartient au métissage mais sur le plan des hommes forts des Etats, l'apport de ces appatrides ou bipatrites est plutôt nul. Jusqu'alors, en Afrique, le seul exemple que nous avons c'est celui de Rollings au Ghana. Mais le Ghana est un peuple à part. C'est le Pays de Kwame Krumah et en plus anglophone, s'il vous plaît! C'est une autre mentalité. Ils ont un autre héritage colonial: la révolution industrielle de la puissante Angleterre a dû les atteindre. Je ne parle pas d'OBAMA dont le père est Kenyan et qui dirige la première puissance économique et militaire du monde libre d'aujourd'hui. Le Pays d'Obama se situe aux antipodes de l'Afrique malgré une façade maritime commune avec le Continent à travers l'Océan Atlantique et peut-être aussi une histoire commune avec l'Afrique: le Pays d'Obama a été construit avec le sang des descendants de Michèle Obama. Mais ils sont Américains et l'Afrique ne les intéresse que très peu alors que ça devait être le contraire! Un métissage entre la Chine et le Gabon, entre l'Asie et l'Afrique, plus à gagner qu'à perdre? On aimerait bien y croire! pour plus de goudron et de logements sociaux que de mosquées. Puisqu'on a déjà des églises et que nous ne sommes pas si nombreux que ça. Attention! je n'ai pas dit qu'il va falloir combler le déficit trop évident que présente notre Pays dans le domaine de son peuplement par une arrivée massive des enfants du soleil levant. Cela se fera tout seul grâce â une bonne politique nataliste de Mr Jean Ping. S'il est élu évidemment. Et encore faut-il aussi qu'il soit intéressé et qu'il pose sa candidature pour 2016!

16.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 24/10/2012 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On a beau dire, confondre Jean Ping à Omar Bongo ou l'impliquer dans l'assassinat de Joseph Rendjambé, personne ne pourra enlever à ce Fidèle des Fidèles, sa place irremplaçable aux yeux et dans le coeur d'Omar Bongo. "Jean Ping est le fils que j'aurais voulu avoir", a dit un jour le défunt président. Telle phrase a interdit à quiconque dans la classe politique gabonaise d'élever la moindre voix discordante contre le "Fils Idéal" de leur Dieu à tous ! Ainsi en dehors d'Omar Bongo qui a bien senti le danger de perdre son "Gendre rêvé" dans la guerilla intestine au PDG (qui faisait fureur dès 2000 !) et l'a fait nommer à l'Union Africaine, personne ne peut rien faire de Jean Ping, lequel a encore l'avantage de cultiver une noblesse des manières qui manquent à tous ces politiciens qui n'ont aucun sens de l'honneur ! Il a cette élégance que je lui jalouse, Jean Ping, de se garder une réputation d'homme éduqué et secret. La mise en retrait est sa force ! Il a autant d'argent que les Bongo, mais demeure simple et courtois auprès de ceux qui l'approchent. Des maîtresses, il en a sûrement eu. Mais combien de Gabonais peuvent nous les montrer du doigt ? Combien l'ont déjà rencontré dans un bar ou dans une boîte de nuit ou bien ivre mort ? Combien parmi nous seraient restés silencieux après les méchancetés qui ont été dites contre lui, au lendemain de l'assassinat de Joseph Rendjambé ? Combien de PDGistes ont-ils pris autant de coups que cet enfant d'Omboué, maudit jusque dans la bouche de sa propre famille, quand Port-Gentil se trouvait à feu et sang ou pendant les violentes manifs (à poil, s'il vous plaît !) des danseuses du Ndjembè devant La Présidence ?

Jean Ping a tout pour diriger un pays, c'est un homme d'Etat. Ils ne sont pas beaucoup dans son cas, aujourd'hui au Gabon, parmi quantités d'hommes communs que nous avons hérités...à perte !

Jean Ping rebondira. C'est une évidence. Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Une urgence se fera jour et nous apportera la preuve que le Gabon a grand besoin d'hommes de la même carrure politique que Jean Ping. Surtout en ce moment. Déjà la présidence d'une Conférence Nationale Souveraine ne peut pas tendre les mains à un homme que Jean Ping ! Je n'en vois pas d'autres, et je ne suis pas le seul à le penser !

Bon retour à la maison, MONSIEUR PING ! "Ironda nkala !"

15.Posté par FERMEZ LES YEUX ON VOUS COUILLONNE le 24/10/2012 05:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ON VOIT QUE PING VOUS FAIT PEUR PARCE QUE C'EST COMME UN BLANC VOS CHOSES DE COMBINE DE VILLAGE D'ETHNISME LUI CHINOIS ET MYENE IL CONNAIT PAS.RASSUREZ VOUS IL N'EST PAS A VOTRE NIVEAU,C'EST DES MAITRES COMME ACROMBESI ET SOULEMANE POUR VOUS METTRE AU PAS CAR COMME GABONAIS VOUS ETES NULS ZERO//LES SERVICE DE L'ONU ONT BIEN BESOIN DE SON TALENT ,LE SAVEZ VOUS?

14.Posté par Obota le 24/10/2012 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A SDD au post 3:

Sois un homme et ne te cache pas derrière ces trois lettres. Dis-nous de quelle ethnie tu es. Je ne suis pas surprise de lire des commentaires tels que le vôtre sur ce site.

Je suis miènnè et fière de l'être. Des bons et des mauvais, il y'en a partout.

13.Posté par AbdelrahamaneDavidMartin le 24/10/2012 00:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TRES BIEN FABRICE.... QU'IL SE LANCE DANS LES AFFAIRES DE MANIERE A FAIRE BOSSER LES GABONAIS....

12.Posté par MBOUKOUEEEEEEEE le 23/10/2012 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QU'IL FASSE COCKU A SON RIVAL LE MARI DE PASCALINE BONGO DEMON PENDANT SA RETRAITE AU GABON OU EN CHINE.
UN POINT C'EST TOUT

11.Posté par Fabrice KOUMBA le 23/10/2012 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Je suis déçu de la réaction de certains gabonais sur le sujet de PING. Il n'ya qu'au gabon où les hommes politiques ne vont pas à la retraite. Ping a fait son temps. Qu'il se repose à, cet âge on s'occupe de ses petits fils. Il a eu presque le statut d'un chef d'Etat. Alpha Oumar Konaré, Mathieu Kerokou, Micephelor Soglo tous anciens président Amara Aïssy premier président de l'UA Bref ont tous fait leur temps et vaquent à des activités autres que la politique. QUE FAIRE DE PING l'Etat n'a aucune obligation de lui trouver que que se soit il a suffisament d'argent pour faire du Business. Voila

10.Posté par BatsiriSouriant le 23/10/2012 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon sera à la croisée des chemins en 2016. Vous avez intérêt à bien poser vos questions afin de trouver les meilleures réponses. Les Gabonais ont un impérieux besoin de voir clair. A mon humble avis de BatsiriSouriant, si c'est toujours la même chanson en 2016, j'ai beaucoup peur pour ce Pays. Je crains que le Gabon ne connaisse sa première guerre civile.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...