News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Quatre recours en annulation pour les partielles du 6 juin pour quelle cour ? du PDG !

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Mardi 29 Juin 2010 à 14:18 | Lu 719 fois

Ntoum, Mulundu et Bendjé sont les trois sièges concernés par les quatre recours en annulation introduits à la Cour institutionnelle au titre du contentieux de l’élection législative partielle du 6 juin dernier dont les résultats avaient provoqué une levée de bouclier de l’opposition.



Gabon : Quatre recours en annulation pour les partielles du 6 juin  pour quelle cour ? du PDG !
Ouvert avec la validation par la Cour constitutionnelle des résultats des élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin, le contentieux électoral a enregistré, comme pressenti, quatre recours en annulations.

Il s’agit des sièges de Ntoum (deux recours), Mulundu et Bendjé, où les candidats malheureux dénoncent à l’unisson les «irrégularités flagrantes» orchestrées par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), arrivé largement en tête dans ces circonscriptions.

Le Parti sociale démocrate (PSD, ex majorité) battu à Ntoum, avait dénoncé «l’achat des cartes d’électeurs par certains responsables de la majorité, aux fins d’empêcher les propriétaires d’aller accomplir leur devoir civique, l’installation d’un centre de vote de six bureaux devant la résidence du candidat du PDG», ou encore a circulation lors du scrutin de «vraies fausses» cartes nationales d’identité établies la veille du scrutin avec un tampon de la «Police nationale» de Ntoum, alors que ce corps n’y existe pas.

L’Union nationale (UN) et l’Alliance pour le changement et restauration (ACR), principales forces de l’opposition, avaient affirmé que «le ministre de l’Intérieur, en violation flagrante des dispositions du Code électoral, a fait procéder unilatéralement à la révision de la liste électorale, (…) au profit d’électeurs frauduleusement inscrits» particulièrement dans le Komo Mondah (Ntoum), à Mulundu (Lastourville) et à Bendjé (Mpaga).

Selon des sources proches du dossier, le contentieux devrait être vidé cette semaine.
Un dossier sur lequel la Cour est très attendue après les contestations de celui du scrutin présidentiel du 30 août. Qui vivra verra.

Mardi 29 Juin 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 719 fois




1.Posté par mavie le 29/06/2010 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

prquoi perdre le temps vous pensez vraiment que la cour du PDG va dire le contraire de ce qu'on sait déja
pardon passons à autre chose
l'opposition cherche encore une autre humiliation
pardon ho c'est mon avis


2.Posté par Mezzah le 29/06/2010 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chère mavie,

Devant ces nombreuses irrégularités, l'opposition, j'allais dire les vrais dirigeants sauf que l'armée leur tourne encore le dos, ne peut pas rester silencieuse. Elle suit la procédure démocratique classique, c'est un symbole fort vis-à-vis des institutions, porter toutes ces fraudes à la connaissance du monde entier avec les preuves versées dans le dossier ne peut que ridiculiser le pouvoir illégitime.

Pensez bien que toutes les représentations diplomatiques présentes sur notre sol rendent compte à leurs pays respectifs de la manière dont la démocratie est un vain mot au Gabon. Les conséquences peuvent être graves pour les membres du pégéG et la famille Bongo à moyen ou long terme, à court terme cela ne représente rien pour le peuple opprimé je vous l'accorde.


3.Posté par CHE2 le 30/06/2010 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Mezzah, je veux bien vous croire, mais je pense que la réalité est qu'ils s'en foutent, sinon je suis sur que le pdg aurait été anéanti depuis belle lurette. Je pense que nous sommes livrés à nous meme et ne devons compter que sur nous, je ne crois pas à la communauté internationale!!!

4.Posté par Jabulani le 30/06/2010 04:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mezzah
L'opposition gabonaise joue a un double jeu que beaucoup d'entre nous ne veulent pas reconnaitre. Pourquoi ne pas tout simplement boycotter des élections quand on sait que celui qui les organisent c'est le côté d'en face? Ou quand on sait d'avance qu'il y aura une fraude massive? Et pourquoi y aller en rangs dispersés, alors qu'il suffit de RÉELLEMENT s'unir pour mieux affronter son adversaire.

Dans l'art de la guerre on dit: i["b[Ne jamais se battre à la loyale contre un inconnu. Tu ne sais pas de quoi il est capable ni de quoi il peut se servir pour s'assurer la victoire."]b]i Les élections en Afrique sont comme un combat entre deux ou plusieurs forces politiques où tous les coups sont (officiellement) permis. Chacune fraude à son niveau. Ceux qui viennent chanter que l'opposition n'a rien tenté de frauduleux, doivent bien se renseigner.

Concernant les représentations diplomatiques présentes sur notre sol qui doivent rendre compte à leurs pays respectifs de la manière dont la démocratie est un vain mot au Gabon, j'aimerais te demander: ET LEUR PAYS VONT FAIRE QUOI? Qui accorde une importance à ce que la communauté internationale dit ou fait? Elle rejète la pierre à les présidentielles en Iran et ferme les yeux sur le Bénin, le Gabon, la Guinée Équatoriale, au Congo... et j'en passe...et tu t'attends à ce qu'elle change la situation de ton pays?

5.Posté par Jabulani le 30/06/2010 04:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Erratum:

Elle rejète la pierre à l'Iran lors des présidentielles et ferme les yeux sur ce qui se passe au Bénin, au Gabon, en Guinée Équatoriale, au Congo... et j'en passe...et tu t'attends à ce qu'elle change la situation de ton pays?

6.Posté par La Citoyenne le 30/06/2010 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement je suis fatiguée d'entendre toujours la même rengaine du côté de l'opposition car madocour ne fera jamais rien pour dire la vérité alors arretons de fatiguer nos oreilles...Rien n'a bougé rien ne bougera...
Il faut se rendre à l'evidence bongo est là pour un long siècle...alors consommons (c'est avec un grand dépit que je le dit)

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...