News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Quatorze mois avant la présidentielle 2016 : Les cinq préalables d’Oyé Mba

Le site de la Liberté - gabonreview le Mercredi 10 Juin 2015 à 17:12 | Lu 2116 fois

Engagé dans le combat pour l’alternance, le vice-président de l’Union nationale (UN) propose une réforme du dispositif législatif et réglementaire régissant les élections.



Présentant le thème n°4, «De la prochaine élection présidentielle», lors du forum citoyen organisé par l’Union nationale (UN) le 6 juin dernier à Libreville, le vice-président de ce parti a, affirmé qu’avec le dispositif légal et institutionnel actuel, aucun changement ne peut sortir des urnes, évoquant notamment une liste électorale savamment aménagée, une biométrie tronquée, une Commission nationale électorale et permanente (Cenap) et une Cour Constitutionnelle apprivoisées, une administration aux ordres, des médias publics en service commandé. «Tout cela (est) conçu pour qu’à chaque élection le pouvoir en place gagne», a-t-il martelé, estimant qu’«il faut donc absolument réformer en profondeur ce dispositif».

Concrètement, il recommande de réaliser un recensement de la population sur des bases techniques indiscutables, afin de dégager le vrai nombre de Gabonais en âge de voter, c’est-à-dire le corps électoral ; établir une liste électorale fiable en utilisant les techniques éprouvées d’une biométrie moderne et non pas biaisée et tronquée. Il suggère également de prévoir l’identification de chaque électeur à son bureau de vote ; prévoir l’interconnexion des bureaux de vote, pour éviter les doubles ou multiples votes ; envisager de supprimer les procurations.

Ayant commencé par dépeindre un tableau sombre de la situation politique du Gabon, Casimir Oyé Mba a lancé : «La situation politique qui prévaut dans notre pays depuis le retour du multipartisme, aggravée en 2009 par le coup d’état électoral qui a porté Ali Bongo Ondimba à la tête du Gabon nous interpelle tous.

Elle appelle à une réflexion urgente et partagée sur les moyens à mettre en œuvre pour parvenir à l’alternance au Gabon et mettre fin au régime Bongo-PDG». «En dépit de la volonté de changement maintes fois exprimée dans les urnes par les Gabonaises et les Gabonais, malgré la qualité et la popularité des différents candidats de l’opposition à ces différents scrutins, malgré l’usure d’un pouvoir sclérosé par une longévité excessive, par la corruption et plombé par un bilan économique et social catastrophique, toutes les élections organisées au Gabon depuis cette date ont été frauduleusement remportées par le parti au pouvoir», a-t-il rappelé.

Une entrée en matière qui traduit bien l’état d’esprit qui a prévalu durant ces assises axés autour de l’organisation de la prochaine présidentielle et la problématique de l’alternance. Et le vice-président de l’Union nationale de revenir sur l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. «Après le règne long de plus de 42 ans, la grande majorité de nos compatriotes ont appréhendé cette échéance comme un tournant décisif de l’histoire politique de notre pays, une occasion de réconciliation nationale, le début d’une ère nouvelle et l’espoir d’un engagement patriotique qui devait déboucher sur l’alternance tant souhaitée.

Mais l’alternance ne s’octroie pas, elle se construit, elle se conquiert», a-t-il déclaré, affirmant qu’à travers sa participation massive à ce scrutin, le peuple gabonais visait un double objectif : placer à la tête de l’Etat un homme ou une femme qui saurait l’écouter, le comprendre et qui serait capable d’impulser un développement harmonieux du pays, dans un environnement de liberté, de paix, de stabilité et de justice sociale ; se réconcilier avec son élite politique et ses institutions à travers l’organisation d’une élection présidentielle libre et transparente.

A en croire Casimir Oyé Mba cet objectif fut contrecarré par le parti pris avéré de l’ensemble des institutions en charge de la régulation de la démocratie et de la conduite du processus électoral, qui ont «tellement perverti cette élection que le fossé déjà existant entre les Gabonais et les institutions de la République s’est creusé encore davantage».

«Depuis lors tout dialogue est rompu et les Gabonais se regardent en chiens de faïence», a-t-il regretté, avant de se pencher sur les questions économiques. «Depuis 48 ans, notre pays est englué dans les mêmes problèmes socio-économiques, alors que le Gabon ne manque ni d’atouts, ni de ressources financières. Aujourd’hui, de nombreux fonctionnaires sont assis à la maison, le chômage dépasse les 30% de la population active, les entreprises hésitent à investir et licencient, la paupérisation de la population se généralise de jour en jour, sans qu’aucun espoir ne pointe à l’horizon», a-t-il déploré.

En dépit des nombreuses stratégies préconisées au long des décennies, l’économie nationale est assise sur la rente. Tirant l’essentiel de ses ressources du pétrole, elle est tributaire des aléas de la conjoncture pétrolière internationale. «Aujourd’hui, le pouvoir établi se gargarise des taux de croissance élevés, mais dans le même temps on constate une dégradation du niveau de vie des populations et un très fort taux de chômage qui frappe surtout les jeunes, même quand ils sont diplômés. A ces maux s’ajoute le fait que la richesse nationale ne profite qu’à une petite minorité de la population assimilable à un clan», a poursuivi Casimir Oyé Mba, concluant : «Nous devons dégager une stratégie commune face au blocage politique et institutionnel actuel, afin de rendre la démocratie gabonaise opérante et mettre fin au pillage des ressources de notre pays».

Mercredi 10 Juin 2015
gabonreview
Vu (s) 2116 fois




1.Posté par v5 le 10/06/2015 22:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien parlé M. OYE MBA

2.Posté par NEM le 11/06/2015 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Pouvoir et certains de vos copains de lutte seront-ils d'accord? Mr Oye Mba, vous ne représentez plus rien au regard des gabonais, et vous savez très bien pourquoi. C'est bien de parler ainsi, mais sachez que vous en êtes le premier responsable depuis ce jour là. Continuez de vous cacher, peureux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...