News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Présidentielle 2016 : les «oublis» volontaires de la Cenap

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 21 Juin 2016 à 06:25 | Lu 1399 fois

La Commission électorale nationale autonome et permanente n’a pas précisé la date de début de dépôt des candidatures pour l’élection présidentielle du 27 août prochain. Elle s’est contentée, à travers un communiqué, d’en dire la date limite. Une attitude que certains observateurs qualifient de «vicieuse».



Alors qu’il ne reste plus que neuf semaines avant le scrutin, l’opinion se demande pourquoi la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) n’a pas donné la fourchette des dates de dépôt des candidatures à l’élection présidentielle. Elle n’a voulu préciser que la date limite à laquelle les candidats devraient avoir déposé leurs dossiers. Le sentiment diffus dans l’opinion aujourd’hui est qu’un candidat peut aller discrètement déposer sa candidature dès maintenant. De même, on constate que la Commission médicale de la Cenap est déjà mise en place et travaille depuis le lundi 13 juin.

Placée sous l’autorité d’un proche de l’ancien ministre de la Défense nationale, en l’occurrence le le Professeur Romain Tchoua, Médecin-Général, et composée des Drs. Jean Emmanuel Ecke Nzengué, cardiologue, Eric Bayé, diabétologue, et Jean Massandé, spécialiste de la prostate, dont l’engagement militant au sein du Parti démocratique gabonais (PDG) est connu de tous, cette Commission ouvre ses bureaux de lundi à vendredi entre 7 h 30 et 15 h. Jean Massandé a en effet siégé comme sénateur PDG sur le siège unique du département de la Douigny.

En réalité, sans crier gare, tout le dispositif s’est mis en place. D’abord, le siège de la Cenap lui-même. Puis sa Commission médicale logée au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL). Dès lors, après être passé à la Commission médicale, tout candidat peut, muni de ses pièces énoncées dans le Code électoral, aller déposer, en toute discrétion ou non, son dossier de candidature à la Cenap. Le tout étant de ne pas le faire au-delà du 12 juillet à 18 heures, date limite fixée par le gouvernement, sur proposition de la Cenap.

L’opinion se demande ce que vise l’organisme dirigé par René Aboghé Ella quand il oublie ainsi volontairement de communiquer de manière claire et transparente sur toutes ces données. L’élection présidentielle étant le scrutin majeur, il importe de communiquer justement et objectivement sur tous les détails. De nombreux observateurs – diplomates, universitaires et journalistes – n’ont pas manqué de voir, derrière cette dissimulation, cette «opacité communicationnelle», une «stratégie vicieuse» qui pourrait, à terme, rompre le consensus républicain.

gabonreview

Mardi 21 Juin 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1399 fois




Dans la même rubrique :
< >

Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée