News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Présidentielle 2016 : Réaction de l’Union nationale à la candidature d’Ali Bongo

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 1 Mars 2016 à 07:31 | Lu 2515 fois

L’Union nationale a réagit à l’annonce, le 29 février 2016, de la candidature d’Ali Bongo à la prochaine présidentielle. Le parti d’opposition annonce qu’il lui opposera «une résistance farouche». Ci-après le communiqué in extenso.



Gabon - Présidentielle 2016 : Réaction de l’Union nationale à la candidature d’Ali Bongo
Déclaration de l’Union Nationale suite à l’annonce de candidature d’Ali Bongo Ondimba

La déclaration de candidature de Monsieur Ali Bongo est une insulte de plus au peuple gabonais qu’il a déjà traité de chien il y a quelques jours, alors qu’il se trouvait à Franceville.

Alors que le peuple gabonais demande au chef de l’Etat de l’éclaircir sur sa situation administrative, Ali Bongo le traite de « chien qui aboie, lui étant la caravane émergente qui passe ».

Depuis 2009, l’Opposition gabonaise en général, et l’Union Nationale, en particulier, évitent de souffler sur les braises allumées par un régime mafieux, arrogant ayant à sa tête un individu au passé douteux et sans papier.

Il est clairement établi que cet homme, pour se hisser par la force au sommet de l’Etat, a fait usage de faux.

Le dernier épisode de ce qu’il convient d’appeler « la saga de l’acte de naissance d’Ali Bongo » remonte au 19 février 2016 quand, donnant suite à une plainte pour faux et usage de faux, introduite au cabinet du Procureur de la République près le Tribunal de Nantes, ce dernier écrit : « Les faux ont été rédigés au Gabon et utilisés dans ce pays lors de l’ouverture de la succession ». Ce qui confirme les propos tenus sur les antennes de RFI par M. Ali Bongo Ondimba, y reconnaissait lui-même que tous les documents qu’il a présentés depuis 2009, notamment celui contenu dans son dossier de candidature et celui publié dans un organe de presse français étaient des faux.

L’Union Nationale appelle le Peuple gabonais à la vigilance et l’invite à se mobiliser, afin de ne pas se laisser abuser une seconde fois.

Notre Parti ne saurait, en effet, tolérer que la candidature d’un individu, ayant déjà violé la Constitution en 2009, un homme sans acte de naissance, dont on ne connaît ni la filiation, ni les origines et, encore moins, la date et le pays de naissance, s’impose à nouveau par la force, à la tête du Gabon.

Nous lui opposerons une résistance farouche !

Mardi 1 Mars 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2515 fois



Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame



Comparatif assurance auto






Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7




Incroyable !