News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Présidentielle 2016 : Mike Jocktane appelle au dialogue inclusif

Le site de la Liberté - source : gabonreview le Mercredi 9 Septembre 2015 à 07:22 | Lu 1739 fois

Affirmant que le pays est dans une «situation intenable», l’évêque et homme politique estime que seule une concertation nationale peut permettre au pays de se relancer.



Se présentant comme un «très proche de feu André Mba Obame», Mike Jocktane a effectué sa rentrée politique le 8 septembre courant à Libreville. Revenant sur le climat politique actuel, il a évoqué les maux qui concourent à la déliquescence des valeurs et contribuent au mal-être des Gabonais. Cette sortie a eu le mérite de lui permettre de faire davantage part de son «sentiment sur la situation intenable» vécue depuis six ans. «Une situation qui n’est pas à notre avantage, pour nous les partisans du changement.

Une situation qui est disséquée par tout ce que le Gabon compte d’experts en économie et en politique, une situation qui est relayée très largement dans tous relais d’informations et de communication, notamment dans les réseaux sociaux. Mais une situation de laquelle, avec détermination et courage, nous pouvons nous sortir si nous restons déterminés. J’en suis convaincu», a-t-il dit dans son propos liminaire.

L’évêque et militant de l’Union nationale (UN) estime qu’à 11 mois de la fin du mandat du président de la République, «l’état de la nation gabonaise se dégrade de manière irréversible». Il n’en veut pour preuve que la prise conscience de certains hiérarques du PDG. Voilà pourquoi, il en appelle au dialogue inclusif sans tabou. «Puisque nous entrerons bientôt en 2016, année de la future élection présidentielle, je lance un ultime appel à Ali Bongo, afin qu’il comprenne enfin l’urgence de ce dialogue politique. Ce rendez-vous exceptionnel sera l’occasion de discuter enfin, ensemble, des problèmes de notre pays aux plans politique, économique, social et culturel», a-t-il déclaré. Mike Jocktane exclut cependant un dialogue dans le cadre du Conseil national de la Démocratie (CND).

Pour lui, il faut un espace neutre où tous les protagonistes auront leur mot à dire. «Le Gabon a besoin d’une ambition nouvelle. Nous devons lui présenter une offre politique originale. Je plaide donc en faveur d’un nouveau système politique. Les élections de 2016 seront peut-être l’occasion de la recomposition de la vie politique. Nous devrons dès que possible pouvoir nous rassembler autour des valeurs de modernité, d’authenticité, de liberté et de progrès», a-t-il soutenu, indiquant défendre un certain nombre d’idées, notamment la limitation du nombre de mandats présidentiels et le retour au scrutin à deux tours. «Nous sommes nombreux déjà et dans tous les bords politiques à militer pour un régime avec des pouvoirs équilibrés, associant différents acteurs à l’exercice du pouvoir.

Un régime avec des élections politiques à deux tours, la limitation du nombre de mandats présidentiels, garantissant au Chef de l’Etat véritablement élu, une légitimité synonyme d’acceptation par le peuple. Le Gabon doit devenir une vraie démocratie avec une présidence de la République forte mais aux antipodes de l’hyper-présidence actuelle, qui confère paradoxalement au président de la République, l’omnipotence, l’irresponsabilité mais la permanence au pouvoir», a-t-il lancé, laissant entendre que sa responsabilité est de proposer un Pacte républicain pour une société plus juste, ouverte, où la différence d’opinion sera considérée comme une source d’enrichissement. Ce faisant, il a indiqué son adhésion au principe de primaires au sein de l’opposition.

S’appuyant sur son statut d’homme d’église et, par conséquent, d’autorité morale, il a expliqué que sa responsabilité lui commande de comprendre non seulement la misère de plus en plus accablante du peuple, mais également les raisons de celle-ci. «L’indifférence complice ne peut plus être une attitude acceptable. J’ai fait le choix de réagir et de répondre», a-t-il martelé, se prononçant pour une action volontaire en vue de «réinventer l’unité nationale, gravement affaiblie, ces temps derniers, par une gouvernance politique fondée sur le règne d’une minorité de nantis défiant la République et son idéal et prônant au contraire et seulement la loi du plus fort». «Je voudrais que pour chaque Gabonaise et chaque Gabonais le dépassement de soi puisse être possible. J’aimerais que le goût de la liberté soit plus fort que la peur de l’échec. Je souhaiterais que vous soyez toujours fiers d’être Gabonais», a-t-il exhorté quelque peu lyrique.

Revenant sur André Mba Obame, il a indiqué que ce dernier a mené avec courage, détermination et patriotisme, le noble combat pour la restauration de la République et la grandeur du Gabon éternel, souvent dans des difficultés extrêmes et ce jusqu’au sacrifice de sa vie. «Le Gabon tout entier a su à l’occasion des obsèques historiques de notre grand leader se rassembler pour lui rendre un hommage plus que mérité», a-t-il fait remarquer, avant d’appeler à la mobilisation générale du «peuple d’Amo pour faire aboutir son ambition dans les délais les plus brefs». «Je l’ai déjà dit et je le dis encore j’irai jusqu’au bout», a-t-il conclu.

Mercredi 9 Septembre 2015
source : gabonreview
Vu (s) 1739 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

20.Posté par Mwan zan le 12/09/2015 02:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ poste 16 d'ici là tu recevras ta part puis vas changer de camp. On vous connait. Même Ping, Myboto, Eyéghé Ndong, Gerard Ella, Oyé mba et tous les autres savent que Ping ne sera pas élu

19.Posté par Mwan zan le 12/09/2015 02:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lire @ poste 16






18.Posté par Mwan zan le 12/09/2015 02:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ poste 17,c'est bien toi qui ne comprends rien, je n'ai jamais fait d'Ali mon champion. Tu me prêtes des intentions parce que ceux qui vous contredisent sont forcement des pros Ali. Suis tu l'actualités? Si oui, ne constates tu pas que la haine de certains fait le lit à Ali? Mon Dieu tu es dans quel monde. Sors de ton cercle d'ignorance. Les surprises t'attendent. Tu vas bientôt sortir de ton sommeil

17.Posté par Gabon d''''abord le 11/09/2015 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MWAN ZAN, décidément, tu comprends rien à rien, toi... Au risque de me répéter, il s'agira d'un vote sanction. Peu importe l'adversaire que le biafrais aura en face de lui. Je voterais plutôt un chien qu'ali. Donc, c'est à toi de te taire si tu ne sais pas ce que signifie vote sanction. Tes démêlés personnels avec Ping nous sont équilatéraux. Et comme tu sembles doté des facultés de médium, tu peux déjà nous dire qui gagnera pour qu'on commence à affûter nos armes, tu crois pas? Sinon, arrête de vouloir distraire. Tu racontes rien d'intéressant.

16.Posté par Mwan zan le 11/09/2015 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est parce que vous n'aimez pas la contradiction que vous que serez surpris en 2016.
Je sais ce qui fait courir Ping contrairement à vous. Heureusement que je ne suis pas seul.
Ping votre champion ne sera jamais élu. Vous me traitez de tout mais malheureusement c'est la vérité. Arrêtez de masturber votre moral ou vos désirs.
PING NE SERA JAMAIS PRESIDENT

15.Posté par Mwan zan le 11/09/2015 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ post 11 et 14, je suis de Port-Gentil, si vous voulez le savoir, je déteste Accrombesi à mourir et ai soutenu Ndong Sima pour son acte. Pour moi, Ndong Sima c'est un homme. Ping n'aurait pas posé cet acte. Il aurait protégé son poste. Preuve: La victoire de Paul Mba en 2005. Donc taisez vous quand vous n'avez rien dire. Ndong Sima est plus crédible

14.Posté par hm! le 11/09/2015 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@post11. Belle réplique à celui ou celle qui se cache sous le pseudo Fang mal écrit de "Mwan Zan".
Je suis d'Oyem et je voterai pour Mr Ping. Ma voix ne sera jamais donnée à un "Fangtoche" fut-il quequ'un des miens et qui viserait à la pérennisation du système Bongo. 2016 déroule déjà son tapis et cette année là chacun prendra ses responsabilités en vue de la libération de notre pays maintenu en captivité par un clan de mafieux et d'apatrides. Que les soutiens de ce régime criminogène sachent dorénavant que les plans concoctés par eux en 2009 pour hisser BOA au sommet de l'Etat ne passeront guère en 2016. JAMAIS!

13.Posté par democrate le 10/09/2015 16:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 12 sois sage dans tes paroles il na rient dit de mal lui il parle du dialogue la secretaire generale de la francophonie elle a ratifier seula.passons d abord par ce dialogue et si sa bloque nous allons par l insurection populaire dans la rue

12.Posté par django le 10/09/2015 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mgr Jocktane, est un mafieu, un péde et un cocu qui se prend pour le fils caché d'Omar Bongo sans test ADN n'est-ce pas ? Il pense que le Président Ping aura son temps de baiseur des fidèles ? Non mais ça va pas ? Voilà un type qui sait qu'il faut draguer l'électorat des fangs, et tu viens nous faire cher nous les souverainetes avec un le dialogue qui inclue, ceux qui ont tué AMO? con de tà pute!

11.Posté par Gabon d''''abord le 10/09/2015 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mwan Zan, tu voulais certainement écrire "Mone Dzang", qui signifie "mon frère" ou "ma sœur" en Fang, n'est ce pas? C'est bien ce que je pensais, t'es pas Gabonais. Bon revenons-en à Ping. Mon ami, des tas de gens le connaissent comme d'autres connaissent le biafrais et tout le mal qu'il fait au Pays. Où t'as déjà entendu parler de perspectives électorales sans conciliabules? T'ignores que pendant les campagnes en France, les Verts ont promis de donner leurs voix au 2e tour à Hollande si ce dernier appliquait leurs programmes écologiques une fois élu? Tu connais chacun de nous et les relations que nous avons? T'es sûr de connaître le maire d'Oyem ou Ping mieux que nous? Et qu'est ce qui te fait courir, toi? T'as pas encore compris que les Gabonais en ont plus qu'assez du règne des bongo et que beaucoup voteraient un chien que de revoir le biafrais investi? ali que tu défends, t'ignores qu'il n'est arrivé que 3e en 2009 et que AMO leur a fait mordre la poussière à tous? De quoi viens-tu parler? Je suis d'Oyem et je confirme que t'es pas Gabonais. Tu sais même pas écrire le Fang et tu te permets de nous traiter de "soi disant vrais Gabonais? T'es content de savoir que c'est un béninois qui gère notre trésor, qu'il limoge qui il veut, qu'il est insolent envers des ministres gabonais? Pourquoi acrombessi s'est fait casser la gueule par Ndong Sima? Parce que Ndong Sima avait juste envie d'un peu de sport ce jour-là? Tu penses que nous nous sommes réveillés un matin et avons décidé de haïr ali et acrombessi juste pour lire ton ramassis de bêtises? Apprends à être plus humble. Tu ne connais pas qui se cache derrière un pseudo. Comme je te l'ai dit tantôt, je suis d'Oyem et lorsque les campagnes auront réellement démarré, les pseudos tomberont et chacun luttera au grand jour.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...