News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon Présidentielle 2016 - L’agenda caché de Casimir Oyé Mba

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 14 Septembre 2014 à 11:52 | Lu 2984 fois

« Cette fois-ci c’est décidé ; j’y vais. Je fonce, j’attaque et je gagne », aurait lâché l’ancien Premier ministre Casimir Oyé Mba devant un carré de fidèles. Pour rappel, lors de la présidentielle de 2009, deux Chefs d’Etat avaient pu arracher, à la dernière minute, son surprenant désistement face à Ali Bongo Nimba. En 2014, les temps ont changé. Le jeune septuagénaire se présente désormais en privé et - bientôt en public - comme « le candidat du consensus » et donc le principal challenger du Président sortant en 2016. Pendant ce temps, le pouvoir continue de se focaliser sur Jean Ping comme s’il avait laissé la proie pour l’ombre…



Certes Jean Ping a des atouts indéniables. C’est un dandy de la politique. Il est charmeur, hâbleur, virevoltant mais peu téméraire. C’est plus un homme de pouvoir qu’un opposant de conscience ; plus à l’aise dans les salons feutrés et derrière les portes capitonnées que dans la forêt équatoriale ; et plus ingénieur des réseaux et allégeances qu’entrepreneur politique. Pour sûr, l’ancien Chef de la diplomatie gabonaise ne sera jamais un grand renard dans les surfaces de réparation électorale. Le temps lui manque. La base électorale lui fait défaut. Et, il est tragiquement si près de ses sous. Or ça compte chez nous.

Quant au vieux routier de la politique gabonaise Zacharie Myboto (75 ans) co-fondateur de l’Union Nationale (officiellement dissoute), il ne sera pas sur la ligne de départ la présidentielle de 2016. Le lion ne s’est pas transformé en chat. Loin de là ! Mais son apothéose politique a épousé les années romantiques du défunt régime d’Omar Bongo Ondimba. Un long chapitre mais fermé...

Après le décès du leader charismatique de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) Pierre Mamboundou [trois ans, en octobre prochain] et le retrait peut-être définitif du turbulent et truculent André Mba Obame, contraint et forcé de livrer le combat de sa vie contre lui-même pour se défaire de cette maladie qui le ronge, il ne reste que le dernier Premier ministre de Bongo père, Jean Eyeghe Ndong. Mais lui, est plutôt dans la gadoue. Empêtré dans une « tournante » qui ne prendra pas fin de si tôt, son sort est entre les mains de Dame Justice. C’est pourquoi un autre se trouve en embuscade muni de son agenda caché : Casimir Oyé Mba.

Casimir a la science du maintien. Jadis grand amateur de cigare, il boit frais et « mange santé » pour parler comme les Canadiens. Ce grand animal de la politique locale est quelqu’un de parfaitement respectable. L’enfant de Nzamaligué n’a jamais manqué de talent ni d’envergure. Il a reçu plusieurs fois l’onction des urnes. Elu, réélu, ce Fang a pour avantage et handicap d’être un… Fang. Pourquoi ? La réponse subliminale vient de Papa Bongo lui-même.

« Il y a des ethnies dominantes mais je n’en parle pas. En réalité je ne connais pas d’ethnies majoritaires ou minoritaires. On est Gabonais un point c’est tout », tranchait-il. Or, le Président de la République, natif du Sud en pays batéké, choisissait invariablement ses Premiers ministres parmi les Fangs de l’Estuaire. Mieux cette ethnie est présente dans six des neuf provinces de notre pays. Ils représenteraient 35 à 40 % de la population. C’est donc fort de cette certitude mathématique que Casimir-la-classe a été nommé à l’époque « Directeur de campagne de ceci et de cela » du mythique Bongo père.

Aujourd’hui, loin des flonflons médiatiques, il est en train de peaufiner discrètement son programme politique et ses éléments de langage. « En cinq ans, les Gabonais sont devenus encore plus pauvres ; l’hôpital est malade ; l’école est alitée ; le chômage fait des ravages ». L’ancien ministre des Affaires étrangères va concentrer ses tirs à l’arme lourde sur des thèmes chers aux Gabonais d’en bas : « cherté de la vie, manque dramatique de logements, accès aléatoire à l’eau et à l’électricité ». Son discours est rôdé : Ali Bongo a été élu mais il n’a pas gagné les élections. Il a la légalité pour lui mais n’a pas la légitimité avec lui. L’ancien ministre du Pétrole exigera avec obsession la limitation du septennat à deux mandats, la suppression du premier tour et la mise en place de la biométrie pour garantir la fiabilité et la sincérité du scrutin présidentiel.

Depuis 40 ans Casimir Oyé Mba traverse le Gabon comme un artiste de la politique. Il a été un Gouverneur de banque efficace, un ministre réformateur plusieurs fois, un Premier ministre méthodique et un Directeur de campagne consensuel. Aujourd’hui passé à l’opposition, il appartient en outre à l’ethnie majoritaire. Mais est-ce suffisant face au Président sortant, plus florentin et plus machiavélique qu’on ne le pense ?

Dans le secret de son cabinet, Ali Bongo serait d’une immobilité bouddhique et d’une sérénité bouleversante. Vous savez pourquoi ? Il tient jalousement entre ses mains, comme dans un jeu de cartes les « 4 P » : le Pouvoir, la Puissance étrangère, le Pétrole et le Premier tour. Casimir n’en a cure : Wa paniqué zè ! Wa tremblé zè ! Et pourtant o beuleu situation en main [...] Ne chercher pas à traduire. C’est limpide et obscure comme le Fang.

Gabonews

Dimanche 14 Septembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2984 fois




1.Posté par la gaboma le 14/09/2014 13:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ça c''est du pipo,oye mba est signataire du pacte de l''opposition il ne peu donc pas se présenter à la prochaine présidentielle. Il n''y aura pas de candidat fang mais un candidat de l''opposition.

2.Posté par luth le 14/09/2014 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tu es fou de parler comme ça fang alors que nous parlons de l'unité nous sommes tous gabonais , mais toi qui utilise ce langage on sais tu n'ais pas gabonais imbecile

3.Posté par Milord le 14/09/2014 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'auteur de cet article insipide est aussi idiot que ses commanditaires

4.Posté par anna le 14/09/2014 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oye mba joue le jeu du pouvoir ne croyez pas on votera e candidat que l'opposition présentera

5.Posté par HOMME DU SUD le 14/09/2014 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'y a que sur ce site de "gabonlibre" qu'on rêve les yeux ouverts. C'est quand même impressionnant que des gens rêvent les yeux ouverts. Apparemment le ridicule campe au gabon.

6.Posté par Anatole le 15/09/2014 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si je croise ce type dans la rue, je lui encolle une! politique du ventre.

7.Posté par IPANDY le 15/09/2014 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Malheureusement pour l'auteur, car on a tous compris que vous n'avez pas agis de votre propre chef. Quelqu'un qui veut semer la zizanie au sein de l'opposition vous utilise pour que vous écriviez ce que vous venez de publier. Fang, bilope et autres, le débat n'est plus à ce niveau. Le peuple souhaite simplement avoir des dirigeants qui les écoutent, qui se battent pour qu'il y ait moins d'injustices. Si Ali, qu'on dit gabonais d'adoption peut encore faire se travail le peuple sera avec lui. C'est la meme chose si c'est Oye Mba, Ben Moubamba et autres. Arreter ces débat qui ne grandis pas le pays cher compatriote.

8.Posté par MENTLENTUME le 15/09/2014 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES GABONAIS SONT FATIGUES AVEC CES VIEUX COCO QUI ONT FAIENT QUE LE GABON SE RETROUVE AUJOURD'HUIT EN BAS OYE MBA A FAIT DE LA ROUTE DE DONGUILA??? SUR LES PAPIERS CETTE ROUTE EST GOUDRONEE ET DE CIRCULATION A DEUX SENS ELECTRIFIEE VOILA COMMENT OYE MBA BOUFAIT L'ARGENT DU GABON ET CETTE ROUTE BENEFICIAT D'UN BUDGET D'ENTRETIEN CHAQUE ANNEE QUE OYE MBA EST RESTE AUX AFFAIRES ET AUJOURD'HUIT IL VEUT DIRE QUOI AUX GABONAIS POUR UNE PERSONNE QUI A ETE CENSSEUR DE LA BANQUE CENTRALE DE L'AFRIQUE CENTRALE REGARDEZ DANS QUEL ETAT SE TROUVE ZAMALIGHE CHEZ LUI PITIE DE LUI VRAIMENT

9.Posté par NEM le 16/09/2014 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oye Mba est un conservateur financier. Il garde l'argent pour lui-même. Le peuple souffrira avec ce type. Ses chances d'élection sont rayées comme un vieux disque. C'est un peureux. Il y a mieux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...