News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Présidentielle 2016 : Fabien Méré, Nathalie Zémo, Chamberland Moukouama et les autres…

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 12 Août 2016 à 07:05 | Lu 2198 fois

Ils sont les révélations de la précampagne électorale de cette année. Si les grands fauves politiques sont toujours attirés par l’odeur des campagnes électorales, on remarque de plus en plus que des personnalités sans affinités politiques particulièrement connues jusque-là, sortent du bois et donnent de la voix. Qui sont ces «patriotes» qui ont décidé de se lever «au nom de la dignité humaine» ?



A tout seigneur tout honneur… On commencera par la femme… A la tête du mouvement «Femme, lève-toi», Nathalie Zemo-Efoua s’est rendue célèbre par la publication, dans la presse, d’une lettre ouverte adressée à Sylvie Bongo Ondimba, épouse du chef de l’Etat. Après y avoir décliné les raisons de sa crainte de voir le Gabon sombrer dans un cycle d’événements douloureux post-électoraux, elle demandait à la Première Dame d’amener son mari à ne pas se présenter pour un autre mandat à la tête du pays.

L’absence de réaction de Sylvia Bongo Ondimba à cette correspondance ne l’a pas étonnée outre mesure ; elle lui a, au contraire, donné du tonus ! Aujourd’hui, à coup d’interviews et de participations à des forums, Nathalie Zémo hausse le ton et dit ne pas comprendre «l’entêtement» d’Ali Bongo. L’image d’une Nathalie Zémo combattante, à l’instar de ses devancières Annie-Léa Méyé, Blanche Abéghé Simonny, Brigitte Aminata Nzomba Ondo, s’installe progressivement dans l’opinion.

Ils se lèvent et crient leur révolte : 2016 révèle des Gabonais debout !

Pour sa part, Chamberland Moukouama, ancien «animateur chouchou» adulé par les Émergents, a tourné casaque, «parce que le Gabon va mal». Sur sa page Facebook, il dénonce ce qu’il appelle le «passif du régime actuel» sur le logement, les transports, l’école, la situation sociale, notamment. En un mot, la gouvernance actuelle ! Terminant toujours son propos par un «J’ai écrit» qui n’est pas loin de rappeler une formule des «Fils de la Veuve», Chamberland Moukouama est devenu un véritable contempteur de la gouvernance Ali Bongo.

S’il fait des apparitions furtives au côté du Mouvement Patriote et Républicain de Léon Paul Ngoulakia, candidat à cette élection présidentielle, il n’a pas moins arrêté, avec une verve plutôt scripturale et lyrique sur Facebook, la satire sociale qui l’a fait remarquer avec l’émission “Pluriel”, aujourd’hui disparue. «Il mène le bon combat», entend-on ici et là. Il s’est levé pour dénoncer le mal vivre de ses concitoyens. Il n’est donc pas du côté où on pouvait l’attendre…

Bien que passé par le Parti radical des républicains indépendants (Parri), créé avec ses amis Anaclé Bissiélo, Mesmin Soumaho et Servais Réténo Issembé, et auparavant par le Parti gabonais du progrès (PGP), Fabien Méré est un mandarin bon teint de la nouvelle génération estampillée «société civile». Il vient de faire deux sorties mémorables. Dans la première, il y a dix jours, Fabien Méré sonnait l’alarme en appelant Ali Bongo à faire «acte de renoncement», comme le font souvent les grands hommes d’Etat. Après l’appel au renoncement qui n’a pas été suivi, il passe à la vitesse supérieure.

«Le monde libre a intérêt à avoir le plus d’États démocratiques dans son camp pour combattre les dictatures»

En effet, la deuxième sortie de Fabien Méré, suite logique de la première, lui donne l’occasion d’appeler les missions diplomatiques, notamment celle de la France et des Etats-Unis particulièrement, à agir pour que le Gabon ne tombe pas dans l’abîme. «Les notes diplomatiques ne suffisent plus. Les protestations ne suffisent plus. Les temps ont changé. Le monde libre a intérêt à avoir le plus d’Etats démocratiques dans son camp pour combattre les dictatures et le terrorisme», souligne-t-il, l’air grave.

Pour l’ancien ministre d’Omar Bongo et avocat au barreau du Gabon, la seule présence d’Ali Bongo parmi les candidats à l’élection présidentielle du 27 août prochain fait peser, avec l’addition des déclarations «incendiaires» de la toute dernière «tournée républicaine», une menace sur la stabilité du tissu social. Fabien Méré dénonce «la répression (qui) s’accélère et s’accentue, les arrestations (qui) se font plus nombreuses», et s’interroge : «on se demande jusqu’à quand» cette situation va durer.

Après les dénonciations, les propositions. Pour lui, «l’urgence des urgences», «c’est l’union autour d’une candidature unique de l’opposition». Il appelle ainsi Jean Ping, Guy Nzouba Ndama, Casimir Oyé Mba, Paul Mba Abessole, Pierre-Claver Maganga Moussavou, Bruno Ben Moubamba et Léon-Paul Ngoulakia à s’unir et à désigner un porte-flambeau. Si Didjob Divungi di Ndinge, Jean Eyeghé Ndong, Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé, Jean de Dieu Moukagni Iwangou et Alexandre Barro Chambrier par exemple, ont su ravaler leurs ambitions, alors qu’ils étaient en capacité, pourquoi n’en serait-il pas de même pour les candidatures déjà annoncées ?

Et si Fabien Méré allait encore plus loin…

Dans l’opinion, avec ce courage et cette audace, salués par de nombreux observateurs de la vie politique gabonaise (René Ndemezo’o Obiang, entre autres), Fabien Méré est perçu comme l’un de ceux par lesquels la désignation d’un candidat unique de l’opposition peut passer. «Il pourrait appeler autour de lui, à cet effet, des responsables d’ONG, des artistes, des religieux, quelques politiques non marqués, à se réunir et à en choisir un», estime un ancien ministre qui soutient Guy Nzouba Ndama. Avec pour objectif «libérer le Gabon», Fabien Méré est, selon un universitaire, de ceux qui devraient enclencher le processus de désignation.


gabonreview

Vendredi 12 Août 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2198 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...