News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Près de 95 % des jeunes Gabonais veulent être fonctionnaires, un danger pour l’économie et la démocratie

Le site de la Liberté - LVDPG Auditeur Libre le Dimanche 8 Août 2010 à 11:14 | Lu 2283 fois

Parce que les Gabonais recherchent la sécurité de l'emploi et sont attachés au bien-être, qu'ils se compromettent en politique.



Alors que le pétrole, principale ressource de son économie s’amenuise et que le pays cherche à promouvoir les autres secteurs d’activités tels que le tourisme, l’industrie du bois, la relance du cacao et du café, sa population active opterait pour le secteur public au détriment du secteur privé, moteur de la croissance économique.

Selon un sondage réalisé par LVDPG auprès des étudiants nouvellement diplômés des grandes écoles de Libreville (Institut National des Sciences de Gestion, Institut Supérieur de Technologie, Institut Universitaire des Sciences de l’organisation, AFRAM, HECI…etc.), neuf diplômés sur dix, comptent solliciter leur intégration dans la fonction publique.

Près de six cents diplômés aux grades de techniciens supérieurs, DUT, Bachelor, master I veulent être fonctionnaires, un chiffre surprenant mais qui justifie l’idée selon laquelle, les Gabonais ont la culture du fonctionnaire.

Une explication à cela, la crainte de la précarité pour bon nombre de candidats à l’embauche. Une crainte qui les pousse plus que jamais à rechercher la sécurité de l’emploi que procure la fonction publique.

Pour les jeunes interrogés, certes la fonction publique ne paye pas bien, mais elle a des avantages, en premier lieu, la sécurité de l’emploi, ou « droit à la carrière » : en cas de suppression de son poste, le fonctionnaire est affecté à un autre poste et conserve son grade. ensuite, une retraite avantageuse : les retraités de la fonction publique sont mieux lotis que ceux du secteur privé.

L’Office National de l’emploi déplore cette situation. Près de 4000 emplois ne sont pas pourvus. Les entreprises installées sur le territoire national ont souvent recours à la main d’œuvre étrangère. En outre les filières proposées par ces écoles prédisposent les étudiants à ce choix. 100% des techniciens supérieurs formés cette année dans ces écoles, sont du secteur tertiaire (comptabilité gestion, assistant de direction, commerce international, informatique, administration des PME). « Le comble », souligne un agent de l’ONE, « même les maçons, les mécaniciens et les menuisiers sortis du lycée technique ou des écoles privées, s’orientent vers la fonction publique. Nous passons des journées sans recevoir un seul demandeur d’emploi ».

La tendance est la même à l’étranger. 3000 étudiants boursiers actuellement à l’extérieur du Gabon sont inscrits dans les facultés ou les écoles de gestion.

« Comment faire tourner les entreprises » a demandé un représentant du patronat. « On s’étonne alors qu’il ait trop d’étrangers ou qu’il y ait même des dérapages » a-t-il poursuivi. « Si tout le monde est fonctionnaire, on abandonne l’économie aux étrangers ».

« Parce que les Gabonais sont attachés à la sécurité de l’emploi et au bien être, qu’ils se compromettent en politique ».

C’est lâché. L’axe du mal est la fonction publique. Une fonction publique pléthorique qui rémunère mal ses fonctionnaires, une fonction publique inefficace qui encourage la corruption. Les quatre quart des politiciens sont des fonctionnaires. Les quatre quart des milliardaires sont fonctionnaires.

Alors comprenons pourquoi les rigidités, comprenons pourquoi les magouilles, les fraudes. Le Gabonais est attaché aux honneurs et aux biens mal acquis. Combien sont accrochés aux nominations ?

En tous les cas, ce n’est pas à nos étudiants qui s’inscriront massivement au département de sociologie à la rentrée académique 2010- 2011 à qui on demandera d’aller développer les nouvelles plantations de café dans le Haut-Ogooué.

D’AKOK.



Dimanche 8 Août 2010
LVDPG Auditeur Libre
Vu (s) 2283 fois




1.Posté par Mong y'adzè le 08/08/2010 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement, votre site commence à prendre l'eau et on comprend très vite pourquoi. Je pense que je vais limiter mes accès aussi, tant je trouve que vos articles vont toujours dans le sens de stigmatiser les gabonais. Comment pouvez vous en vouloir à un enfant qui porte son slip à l'envers si vous ne lui apprenez pas à le mettre à l'endroit? Mr D'akok, un peuple ça s'éduque, une ville ça s'éduque, un quartier aussi peut s'éduquer. Comment voulez vous que les gabonais aillent dans le privée, commeça, spontanément? Alors que depuis que les bongos sont là, ils ont quadrillé le secteur privé du pays. Toutes les grandes entreprises du Gabon leurs appartiennent (de près ou de loin) et se contente de toucher les dividendes annuelles et les pots de vin des DG qui veulent continuer à exercer au Gabon. Vous dires avoir sondé 300 nouveaux diplomés, mais en France, ce sont les entreprises qui vont voir les étudiants, déjà, pendant leur cursus; pour recruter les meilleurs qui sont sensé apporter une valeur ajoutée à leurs entreprises. Pourquoi ça ne se ferait pas au Gabon. Et c'est aussi le rôle de l'ONE de rapprocher ces deux entités "offres/ partenaires" et "demande/main d'oeuvre qualifiée". Mais vite-fait, on se lance dans les préjugés subjectifs sur les gabonais. Beaucoup ici vous diront qu'ils sont diplomés et qu'ils ont tapé à la porte de la SNBG, d'OGAR, de BGFI, de TOTAL, etc. et qu'on a jamais daigné les appeler en entretien.
ALORS s'il vous plait, quand vous manqué de sujet de polémiques, allez voir le coupable "unique", celui doit éduquer le peuple, celui qui doit créer des emplois durables, celui qui doit rendre accessible les entreprises aux demandeurs d'emploi (Quand je pense qu'à la SNBG, TOTAL, etc. ce sont des agents de la SGS qui vous reçoivent quand vous vouler condidater; y'a qu'au Gabon qu'on voit ce genre de CONNERIE), celui qui actuellement ne sait pas trop où il va; je parle de la personne qui est sensée diriger ce pays et son équipe qui font du surplace.
En tout cas LVDPG, comme maintenant vous etes au dessus des partis; ce qui au Gabon veut dire qu'on accule maintenant les faibles en les rendant responsables des problèmes du pays, sachez que, comme certains déjà, je laisserai ma place à un pédé-giste volontier; mais vous ne me lirez plus tant que ce genre d'article s'affichera sur votre site jadis objectif. Tout celà est bien lointain maintenant!
PAUVRES GABONAIS!

2.Posté par madzang le 08/08/2010 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allez Mong ya dza, un peu d'objectivité. sachons reconnaitre nos faiblesses, nos responsabilités. Je te lis depuis Oyem, actuellement y a plus de manioc o marché. Qu'Ali et les Bongo viennent nous en fournir. Non, dépassionons le débat. C'est le seul site actuellement crédible ici. Il soulève les problèmes de fond. Si chaque gabonais ne se regarde pas dans le miroir et accepte qu'il a une bosse, alors... A propos, tu dois être en France, sache que si tu dures encore longtemps, tu trouveras les chinois assis au corps de garde de ton village et exploités les vielles plantations de ta grand mère. Mbolo à toi.

3.Posté par gdabord le 08/08/2010 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis allé voir sur le site de l'one pour verifier l'existence de ces 4000 offres d'emploies mais rien n'est visible.Le site est d'une laideur que je ne saurais decouvrir,donnez nous alors un moyen de postuler sur les soi disantes offres

4.Posté par Zyon le 08/08/2010 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ya pas d´entrepises privés au gabon, donc vous comprenez qu´il pas d´autres solutions.

5.Posté par syd le 09/08/2010 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce probleme n'est pas uniquement Gabonais , même dans les pays industrialisé , c'est la fonction publique le premier pourvoiyeur d'emploi. le probleme avec le gabon ce qu'il n'existe pas assez d'entreprises privées et s'il en existe le mode de recrutement est tres opaques, et les abus son legions car souvent le principal actionnaires a des liens etroits avec le systeme en place. Et l'initiative privée est mise en mal ,bien qu'il existe des opportunités a coz des fonctionnaire vereux qui avant de vous delivrer une autorisations veulent quelques chose. c'est un triste constat !

6.Posté par abdallah le 09/08/2010 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur d'Akok, il faut aller visiter un peu le site de l'ONE, vous verrez que ce vous racontez est faux, nous voulons la source des 4000 emplois dont vous faites allusion; vous ne savez même pas qu'à l'ONE pour qu'on vous trouve juste un entretien d'embauche, il faut mouiller la gorge du directeur, je soupçonne déjà ce site comme partisant du bongoïsme

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...