News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Pourquoi perquisitionne - t - on, à son domicile, le journaliste Jonas Moulenda du quotidien 'l' UNION' ?

le Mardi 29 Septembre 2009 à 23:15 | Lu 1326 fois

Le domicile de Jonas Moulenda a été perquisitionné durant le week-end par des hommes qui n’ont nullement décliné leur identité. Il est reproché à ce journaliste du quotidien "L’union" d’avoir réalisé des reportages sur les émeutes post-électorales de Port-Gentil qui met à mal le bilan officiel de trois morts.



Gabon : Pourquoi perquisitionne - t - on, à son domicile, le  journaliste Jonas Moulenda  du quotidien 'l' UNION' ?
Le domicile du journaliste du quotidien "L’union", Jonas Moulenda, a été l’objet d’une perquisition le 26 septembre dernier. Trois personnes en civil ont débarqué chez lui et ont demandé à le rencontrer. Sans se présenter, ni brandir un ordre de mission, ils ont entamé la fouille de la maison devant le neveu et la compagne du reporter éberlués.

«Ils ont quasiment violé mon intimité, puisqu’ils sont entrés jusque dans ma chambre à coucher pour la fouiller», s’indigne Jonas Moulenda joint au téléphone. Puis d’ajouter : « Mon agenda personnel, qui contenait tout mon répertoire téléphonique, des adresses et diverses notes, a été emporté. »

Le journaliste précise que pendant cette perquisition, un hélicoptère faisait la ronde au dessus du quartier tandis que des éléments du Régiment de parachutistes gabonais (RPG), communément appelés "Bérets rouges" étaient postés à l’entrée de sa ruelle.

Cette perquisition est sans doute liée aux reportages réalisés par Jonas Moulenda sur le bilan des émeutes de Port-Gentil et publiés par le quotidien "L’union" sous le titre évocateur : "Je reviens de Port-Gentil".

Ces articles font état de ce qui s’y est passé dans la capitale économique du Gabon durant les émeutes post-électorales. Les populations reviennent sur des exactions commises par les forces de l’ordre. Ils parlent de corps enlevés par les militaires et emportés vers des destinations inconnues, de la plausibilité d’un charnier, etc. Pour appuyer ces témoignages, les articles sont illustrés de photos d’enterrements, de victimes, de douilles de balles militaires, etc.

Les articles de Moulenda mettent à mal le bilan officiel de trois morts. Ils suggèrent que «le nombre de victimes peut atteindre 22 personnes». Un bilan très élevé pour le gouvernement mais en deçà de celui du "Front de refus du coup de force électoral" qui estime que sur la base des "sources dignes de foi et le témoignage du responsable du cimetière de Ntchengue", qu’il pourrait y avoir "57 décès".

Le 25 septembre dernier, au moment où Albert Yangari, le directeur de publication du quotidien "L’union" avait été interpellé par les services spéciaux des Forces armées gabonaises, Jonas Moulenda avait confié l’AFP qu’il craignait d’être arrêté. Il avait reçu des menaces de mort par téléphone. Il lui avait été conseillé de ne plus dormir chez lui. Si bien qu’il a dû se réfugier dans une ambassade étrangère.

Selon le journaliste, les renseignements des Forces armées gabonaises demandent à Albert Yangari que son reporter soit interrogé par leurs services. Ce que ne comprend pas M. Yangari qui estime qu’il s’est déjà expliqué au sujet de ce dossier lors de son interpellation.

Publié le 29-09-2009 Source : gaboneco Auteur : gaboneco

Mardi 29 Septembre 2009
Vu (s) 1326 fois




1.Posté par La gaboma pur sang le 30/09/2009 00:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est plus que triste ce qui se passe au bled, apparemment plus personne ne peut ni parler, ni ecrire et meme dessiner democratiquement, c'est decevant, je me demande bien ce qu'on a bien pu faire a Dieu pour meriter un tel sort

2.Posté par ndong le 30/09/2009 00:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est le retour au monopartisme (Parti unique)

3.Posté par félicien ngarabigen le 30/09/2009 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est temps de s'organiser dans les quartier pour lyncher toute personne venant faire ce genre de besogne. Lorsqu'ils font une descente dans une maison qu'une personne alerte les voisins pour ne pas les laisser ressortir vivants ces bandits de grand chemin.

4.Posté par Le Sphinx le 30/09/2009 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand donc comprendrez-vous que, dès le moment où la LOI FONDAMENTALE est piétinée par les supposés garants de cette LOI, l'Etat n'existe plus ?

C'est dorénavant la LOI DE LA JUNGLE qui prévaut au GABON. Si vous ne développez pas les mesures d'auto-défense, vous êtes un mort en sursis. Ne vous étonnez donc pas de ce qui se passe aujourd'hui !!!!

5.Posté par OWANAWINTCHE le 30/09/2009 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense qu'au Gabon l'Etat a démissionné depuis longtemps il faut donc que chaque gabonais s'arme au sens propre et au figuré car vu ques des éléments dangeureux ont les ténues de nos forces de défense le drame qui vient de se passer en guinée Conkry et à Pog nous démontre qu'au Gabon la sécurité du citoyen , de la veuve et de l'orphelin n'est plus assurée par les forces de l'ordre, j'en appelle à l'unité de tous les gabonais ace à notre malheur commun !!!
Que Dieu libère notre pays !

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...