News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Pourquoi le torchon brûle-t-il entre Jean Ping et Ali Bongo Odimba ?

le Lundi 23 Novembre 2009 à 13:00 | Lu 2648 fois

Maintenir l'influence diplomatique. Évidemment, sur la scène internationale, Ali aura du mal à égaler son père. « Il y a un risque de décrochage », reconnaît un décideur gabonais. Pourtant, le 15 octobre à New York, le Gabon a réussi un joli coup. Il fallait désigner un pays d’Afrique centrale au Conseil de sécurité de l’ONU pour les années 2010 et 2011. Le Gabon, la Guinée équatoriale et la RD Congo étaient en lice. Et le premier a réussi à convaincre les deux autres de retirer leur candidature.



Gabon : Pourquoi le  torchon brûle-t-il entre Jean Ping et  Ali Bongo Odimba ?
Cela dit, le Gabon a eu chaud. Le 4 septembre, au plus fort des émeutes contre le « président auto proclamé », l’Union africaine, par la voix de Jean Ping, a voulu dépêcher à Libreville une mission de médiation conduite par le Sénégalais Moustapha Niasse. Aussitôt, le gouvernement gabonais d'Ali Bongo a rejeté l’offre. Si la crise s’était poursuivie, le Gabon n’aurait sans doute pas décroché le poste…

Le torchon brûle-t-il entre Jean Ping et Ali Bongo ? « Non, répond un diplomate gabonais. En fait, l’initiative de la mission Niasse venait du Conseil de paix et de sécurité de l’UA. Ping ne pouvait pas s’y opposer, car sa nationalité gabonaise l’obligeait à un devoir de réserve. »

Aujourd’hui, pour maintenir la position du Gabon, ABO s’appuie à la fois sur des hommes de son père, comme son beau-frère Paul Toungui, qui reste aux Affaires étrangères – signe des relations apaisées avec Pascaline Bongo, la compagne du chef de la diplomatie –, et sur des hommes à lui, comme son nouveau directeur de cabinet, Jean-Pierre Oyiba. Pendant l’intérim, l’ex-directeur général de l’Oprag (Office des ports et rades du Gabon) a été chargé par le candidat Ali de quelques missions confidentielles dans la sous-région.

Source : Jeune Afrique

Lundi 23 Novembre 2009
Vu (s) 2648 fois




1.Posté par delaudasse le 23/11/2009 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Affaires de gros sous...
Ne pas oublier que Jean Ping est mal assis dans le Pays...
Les enfants de Pascaline sont héritiers comme les 40 d'Omar reconnus !!! mais qui a la main sur les biens...L'Usurpateur! même Pascaline n'a pas tout ce quelle voudrait (démesuré).. Et les enfants de Cécilia, de Mbourantsou.. ont ils eu la part d'Héritage??
La révoluition dans la Rue ?
et au Palis!!

2.Posté par Mezzah le 23/11/2009 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes chers frères et soeurs,

Je dois vous dire qu'on n’éteint pas un incendie avec de l'essence. Vous avez encore en tête que Pascaline ne voulait pas d’Ali. La France en a décidé autrement.

Et pourquoi ne voulait-elle pas d’Ali ? Parce qu’elle voulait les honneurs de la première dame aux côtés de son mari Toungui qui, par son intégrité, sa rigueur, son intelligence, son sens des affaires de l’Etat pouvait se présenter comme le candidat du PDG. Malheureusement il n’a pas eu les couilles suspendues et Ali a suffisamment insisté et menacé la France au point de faire de Toungui un homme de second rang. Et Pascaline a un mal fou aujourd’hui à supporter cette situation. Elle se dit même que si c’était une autre gabonaise à sa place ! mais c’est une étrangère fausse blanche.

Pascaline a un plan avec son mec actuel (elle en a eu trop aussi, comme quoi le pouvoir est différent du bonheur). Elle représente donc l’essence devant servir à éteindre l’incendie.

Comment vouloir être chef sans le soutien d’une partie du peuple ? dur dur !

3.Posté par Mwana Mboka le 24/11/2009 04:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali ben et les 30 voleurs

4.Posté par Mimayenmam le 26/11/2009 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Mezza,

Dire que Paul Toungui est un homme intègre suggère soit que le mot intègre n'a pas, sous votre plume, le sens qui lui est reconnu par le dictionnaire (quelque soit l'édition), soit que vous vous méprenez au point de faire de l'un des plus grands braqueurs du Trésor Public que le Gabon n'a jamais eu, un homme intègre. Paul Toungui dispose, au Proche Orient (Dubaï, Liban et Bruneï), en Europe, en Amérique du Nord et dans les paradis fiscaux du Pacifique une fortune qui pourrait payer la dette extérieure de l'Etat. C'est une vipère cornue.

5.Posté par ADN le 04/12/2009 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que doit faire les Gabonais dans une telle situation?

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...