News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Pourquoi le régime doit réduire Biyoghe-Mba en viande hachée

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 12 Mars 2012 à 14:51 | Lu 1543 fois



Gabon : Pourquoi le régime doit réduire Biyoghe-Mba en viande hachée
Toute la presse du pouvoir au Gabon est engagée dans une campagne ridicule de transformation de l'un des leurs, l\'ancien Premier Ministre Paul Biyoghe-Mba, en l’incarnation du diable; l'homme qui doit être tenu pour responsable de tout ce qui s\'est mal passé avec la présidence d’Ali Bongo depuis 2009.

Tous ces journaux contrôlés par le régime constituent en fait l'appareil de marketing politique d'Ali Bongo. Leur intention est de vendre une seule idée à la population du Gabon: « Ali Bongo essaie de son mieux d’améliorer la vie du peuple gabonais, mais son gouvernement avec Paul Biyoghe-Mba à sa tête a été incapable de mettre en œuvre toutes les merveilleuses idées qu’Ali Bongo a énoncé ». Voilà, chers lecteurs, tout ce qui est mauvais, est maintenant la faute de Paul Biyoghe-Mba, y compris la raison pour laquelle la région de l'Estuaire a perdu le poste de Premier ministre. Vous voyez, un bon dictateur a toujours besoin d\'un bouc émissaire commode et dans ce cas, Paul Biyoghe-Mba est le sac de frappe parfait.

En blâmant le premier ministre, Ali Bongo, dont tout le monde sait qu’il possède tous les pouvoirs dans le pays, peut toujours prétendre essayer de faire de bonnes choses, mais d’être entravé par un gouvernement inefficace. On peut se demander: "mais qui choisit ces gouvernements?" Vous pouvez deviner la réponse.


Les dictateurs fonctionnent toujours suivant l\'hypothèse qu\'ils pourraient soit gagner le soutien populaire ou faire déflexion de la colère populaire, en blâmant les problèmes de leur nation sur un bouc émissaire. La nature humaine en général aime l\'idée d’accuser quelqu’un d’autre de responsable de ses problèmes. Ce système de déviation du blâme sur le Premier Ministre ou d\'autres membres du gouvernement a été mis en place par Omar Bongo et tous les Premiers Ministres ont payé le prix lourd de ce petit jeu. Cette stratégie permet aux Bongos de tenter de se disculper en évitant de prendre la responsabilité personnelle de la situation dans le pays.

Dans les années 1990, quand les choses devinrent très difficile pour Omar Bongo, la solution fut non pas de modifier le régime, mais de supprimer Léon Mebiame et de le remplacer par un tout aussi impuissant \"nouveau\" Premier Ministre qui avait l\'avantage d\'être un «technocrate», Casimir Oye-Mba. On a dit aux Gabonais à l\'époque: «Omar Bongo n\'est pas mauvais, c\'est son gouvernement qui est pourri\". Puis, comme les gens ont réalisé que le régime n\'avait pas changé juste parce que Casimir Oye-Mba était venu de Yaoundé à Libreville, le climat social s’échauffa à nouveau en 1993.

Encore une fois, la presse gouvernementale accusa pauvre Casimir Oye-Mba d\'être insensible à la détresse du peuple gabonais pendant qu’Omar Bongo essayait de faire de son mieux. Une fois de plus, Casimir Oye Mba fut dépeint comme étant mauvais tandis qu\'Omar Bongo était bon. La presse gouvernementale avec l\'Union en tête, sous la direction de Ngoyo-Moussavou (qui écrivait sous la direction du palais présidentiel) a commencé à exiger que Casimir Oye-Mba soit limogé du poste de Premier ministre. En 1994, Paulin Obame-Nguema, un autre Premier Ministre impuissant a été nommé avec des résultats similaires à ceux des précédents.

Puis Jean-François Ntoutoume-Emane est arrivé comme Premier Ministre avec le même résultat. La nomination de Jean Eyeghe-Ndong, n\'a rien changé et quand il a décidé de ne pas accepter l\'accession monarchique d\'Ali Bongo au pouvoir, il est devenu l’homme à abattre de la presse du régime, jusqu\'à ce que Paul Biyoghe-Mba soit remplacé par Raymond Ndong-Sima. Maintenant, nous voyons que la presse du régime a un nouveau « méchant » qui doit être détruit, c\'est Paul Biyoghe-Mba. On peut même prédire que dans quelques années, le régime va dire qu’Ali Bongo n\'a pas réussi son objectif de transformer le Gabon en pays émergent, en raison du leadership inefficace de Raymond Ndong-Sima.

Cela est inévitable. Vous voyez, les Bongo sont toujours bons, ce sont leurs gouvernements qui doivent toujours être mauvais. Dans ce contexte, quand des sacrifices doivent être faits, ce ne sont jamais les Bongo qui sont politiquement sacrifiés, mais le bouc émissaire de Premier Ministre en place à cet instant. Les Bongo peuvent donc rempiler avec une nouvelle équipe « de mission » et de nouvelles promesses aussi bidonnes que les précédentes.


Chers lecteurs, vous pouvez demander: \"pourquoi des hommes intelligents comme Paul Biyoghe-Mba se soumettent à cette mascarade de gouvernement dirigé par les Bongos?\" Vous seriez en droit de conclure que: \"ces personnes méritent d\'être traités comme des chiens par les Bongos, car qui dort avec des chiens attrape des puces \". Mais c\'est une grave erreur de supposer qu’une dictature comme celle des Bongo, dirige le Gabon par des engagements stricts et rigides qui sont respectés et appliqués avec rigueur et suivant une précision militaire. Non, les Bongos professent toujours faire un changement fondamental à chaque fois qu\'un nouveau gouvernement est nommé.

Chaque Premier Ministre est toujours assuré qu\'il aurait le contrôle total des questions de gouvernance. Mais les Bongos n’ont jamais tenu parole. La nouvelle nomination de Raymond Ndong-Sima n\'est pas différente; des promesses ont été faites et Raymond Ndong-Sima lui-même doit se rendre compte que ses jours sont comptés parce que bientôt, lorsque les Bongo n’auront plus besoin de lui, il sera qualifié d’incompétent par cette même presse qui l’appelle «technocrate» aujourd\'hui. L\'autre facteur non-négligeable à considérer, chers lecteurs, est que les gouvernements gabonais sont destinés à ne jamais réussir.

C\'est parce que la méthode Bongo est de toujours garder le peuple gabonais dans un état d\'incertitude. Personne ne doit savoir de quoi demain sera fait, sauf bien sûr qu\'un Bongo sera au pouvoir. Ceci est fait pour briser le moral des gens en leur rendant la vie et le devenir imprévisibles. Si vous êtes un Premier Ministre ou un Ministre ou même un Directeur dans l\'administration publique, vous devez toujours avoir l\'impression que votre avenir est en péril, que vous pourriez être limogé à tout moment.

C\'est pourquoi les gens essaient d\'avoir des relations avec les membres de la famille Bongo pour garantir que leur avenir serait préservé, ou d’autres qui en sont à commettre des crimes rituels dans l\'espoir que ces morts aideraient à plaider leur cause dans le domaine paranormal. Voyez-vous, le régime Bongo est conçu pour être capricieux et diriger par le biais de la surprise, l\'incompréhension et l\'irrationnel. Les gens qui appartiennent à ce régime doivent être gardés dans un état d\'incertitude chronique qui les endommage psychologiquement et les rend totalement dépendants des Bongos.


La formule des Bongo est de promulguer une sorte de buts lointains (demain sera meilleur qu’aujourd’hui, l’émergence etc.) et de lointains idéaux de niveau de vie, à la population, afin de justifier son maintien au pouvoir et aussi pour dire à cette population que si ces buts et idéaux demeurent hors de portée, c\'est parce que des personnes comme Paul Biyoghe-Mba sont incapables de mettre en musique la belle symphonie conçue par les Bongos. Chers lecteurs, c\'est pourquoi tous les jours, vous lisez des articles dans la presse du régime qui réduisent Paul Biyoghe-Mba en pâté politique.


Ainsi va le Gabon
Posted by Charlie M. at 12:30 AM

Lundi 12 Mars 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1543 fois




1.Posté par OOOBA le 12/03/2012 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le peuple gabonais qui ressemble à un peuple de "moutons" mérite bien le traitement que lui offre le can Bongo. Un peuple ne peut pas être aussi amorphe que le peuple gabonais. Que les Bongo (du père au fils) fassent bien ce qu'ils veulent du Gabon, comme ils ont des moutons en face d'eux. Que vaut un peuple fossilisé par la peur?

2.Posté par pitchou le 12/03/2012 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
enfin tous se que vous ecrivez est connu du peuple gabonais et c est pas la peine de prendre la part des gens comme les mba biyoghé il pensait aller jusqu ou bongo ali avait besoin de ses gars là pour assoir son pouvoir la suite vous mm vous savez les seuls qu il n enlevera jamais c est essongué michel lemboumba lepandou car ce sont ses deux là qui organisent tout ya qu a voir leurs presence tjrs acoté d ali je sais que le peuple gabonais aura aussi sa place tarhir les bongos ne seront pas eternel sa va arrivé au moment ou on s attendra le moins ceux qui on vu le danger sont partis mais les biyohgué ont cru etre là aumoins 10ans c est tres bien fait pour lui tous qu on attend de lui c est de se rapproché des autres freres partient en 2009 et de nous dire la verité sur se qui s est passé pour la prise du pouvoir d ali bien qu on le sait deja mais venant de lui c est sera plus allechant

3.Posté par Georges Mpuya le 12/03/2012 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que dire? Biyoghe a retarde l`action du gouvernemnt en placant ses poulains au sein des administrations cles. Adepte "du retard utile", il a plus pense a lui qu`a gouverner le pays. ce qui est aberrant c`est qu`il a ete critique par tout le monde quand il etait aux affaires. Maintenant qu`il est parti, je suis surpris de voir que maintenant, on se plaigne qu`il soit trop critique. Qui ecrit ses articles? quel est l`objectif de ses articles qui le defendent? Biyoghe Mba est parti, place aux gouvernment Ndong Sima. laissons le nouveau gouvernement travailler au lieu de raconter des inepties.

4.Posté par NDONG le 12/03/2012 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ARRETEZ CE FAUX PROCES LA QUE VOUS VOULEZ TOUJOURS FAIRE A CETTE FAMILLE, LE PAYS NE SE POSE PAS CE GENRE DE QUESTIONS ET LES BESOINS DES GABONAIS CE N'EST PAS CA. JE ¨PENSE QUE CE QUE LES GABONAIS REGARDENT C'EST PLUTOT LES BONNES OEUVRES QUE ALI EST ENTRAIN DE FAIRE.

5.Posté par severin le 13/03/2012 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
4.Posté par NDONG

malheureusement c'est ça la démocratie, celle d'accepter et de tolérer l'opinion d'autrui car c'est ça vision des choses. il faut etre déconnecté du Gabon pour parler ainsi. car notre souffrance a triplé depuis la venue du fils au pouvoir, il gère ce pays comme une entreprise familiale sans tenir compte des besoins de la population

6.Posté par Yves le 13/03/2012 00:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que certains gabonais sont vraiment maladies. J’ai lu et relu l’article et je ne vois pas une défense de Paul Biyoghe Mba. J’ai plutôt cru lire la description d’un mécanisme de gouvernance. Pourquoi les gabonais n’arrivent jamais à comprendre ce qu’on leur explique clairement. Celui qui a dit que les gabonais sont des maboules aurait peut-être raison.

7.Posté par Madjango le 13/03/2012 03:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même Boyoghé Mba le 1er ministre de 2009 devient votre héros ...mon vien ...les fangs sont térribles

8.Posté par Madjango le 13/03/2012 03:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même Boyoghé Mba le 1er ministre de 2009 devient votre héros ...mon vien ...les fangs sont térribles

9.Posté par MOUKETOU le 13/03/2012 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ARRETEZ NOUS CA, C'EST PAS LE PLUS IMPORTANT. LE PLUS IMPORTANT C'EST BIEN EVIDEMENT DE CHANGER LES CHOSES. ET AU GABON DEPUIS L'ACCESSION DE MONSIEUR ALI AU POUVOIR, NOUS VOYONS DE NOMBREUX CHANGEMENTS.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...